Sélectionner une page

Acrobate oh !

Affiche de Charlie Rivel au Cirque Schumann - Acrobat oh !

Affiche de Charlie Rivel au Cirque Schumann

Partout, les Rivel sont acclamés. Pourtant leurs débuts furent laborieux. Malgré la qualité de leur travail, ils ne trouvent que des engagements dans des petits cirques forains comme Dussolier, Cagniac, Caron, Zanfretta ou Lambert.

Charlot au trapèze - Charlie Rivel

Charlot au trapèze

José Andreu, dit Charlie Rivel, est né le 23 avril 1896, à Cubellas, en Espagne. Il débute à l’âge de quatre ans en parodiant un haltérophile. Il apprend l’acrobatie, la musique et la voltige aérienne et avec ses frères Polo et René, puis monte un numéro au trapèze volant à petite distance. Après avoir vu un film de Charlie Chaplin, il décide de voltiger sous les traits de ce personnage, et en 1916, présente une parodie à Madrid, au Reina Victoria Circus, dirigé par son père. Avec un naturel débordant, grimé et costumé en Charlot, reprenant tous les tics et mimiques du personnage, sa démarche, ses coups de chapeau, ses moulinets avec sa canne, José entre en piste. Il tente, tout d’abord, de monter à l’échelle pour atteindre le haut du portique, mais passe entre les barreaux. Il recommence et glisse avant d’atteindre le sommet. Il butte entre les tendeurs des agrès, puis après une série de cascades se retrouve sur la plate-forme et, malgré lui, s’accroche au trapèze. Il se retrouve alors propulsé par ses partenaires telle une poupée de chiffon. Ce n’est ensuite que fausses rattrapes, écartèlements, chutes au tapis, sauts périlleux, ponctués par les rires nourris des spectateurs.

Affiche de Charlot au trapèze - Charlie Rivel

Affiche de Charlot au trapèze

Alors que l’on ne compte plus les imitateurs du roi du muet, Charlie Rivel ne se contente pas de lui ressembler. Le public sent qu’il a assimilé l’esprit du personnage. Comme l’écrivit L. R. Dauven, il ne copie pas, il transpose. Dorénavant, José s’appellera Charlie. Lorsqu’il se produit à Paris au Cirque d’Hiver en mars 1924, c’est le triomphe. Les plus grands établissements européens le mettent à l’affiche, comme Bertram Mills à Londres ou Schumann à Copenhague.

Affiche de 3 Rivel au Cirque Schumann - Charlie Rivel

Affiche de 3 Rivel au Cirque Schumann

Les trois frères Rivel montent ensuite un entrée de clowns qui se classe parmi les meilleures du moment. Doué d’un aplomb étonnant, il crée une silhouette d’une grande simplicité qui se résume en un long maillot rouge. Le crane chauve, le visage orné d’un nez rouge cubique, il trottine à petits pas. Sa voix est fluette et touchante. Il réagit comme un enfant que tout émerveille. Il est à la fois drôle et émouvant, par ses exclamations toutes simples comme Acrobate oh… ou bien Oh ! Que c’est beau ! Enfin, ses Hou ! cristallins sont devenus légendaires.

En 1936, se sépare de ses frères et engage lui-même ses partenaires. Devenu une star internationale, il est à l’affiche des plus grands cirques et music-halls. Il reviendra à Medrano, en 1947, puis en 1960 pour le spectacle intitulé Rêve de Clown.

Affiche de Charlie Rivel et ses partenaires au B. Mills Circus - Charlie Rivel

Affiche de Charlie Rivel et ses partenaires au Bertram Mills Circus

À 84 ans, il reçoit des mains du Prince Rainier, le Clown d’or du premier Festival International du Cirque de Monte-Carlo. Les Postes suédoise et espagnoles éditent un timbre à son effigie.

À Cubellas, à côté de Barcelone, une rue porte son nom, et à Munich, les promeneurs peuvent contempler sa statue devant la façade du Cirque Krone. Plusieurs livres lui ont été consacrés en danois, anglais, allemand et catalan.

Dominique Denis

Extraitt de : Clowns de Cirque – Histoire des Comiques de la Piste – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2015.

Video :

Clowns de Cirque -par

Clowns de Cirque – Dominique Denis

À lire :
  • Akrobat-Schön – Charlie Rivel – Ehrenwirth – 1972.
  • Charlie Rivel – Josep Vinyes i Sabatés – La Gardine – Sorvilier – 1992.
  • Charlie Rivel – Josep Vinyes i Sabatés – Gent Nostra – Barcelona – 1994.
  • Charlie Rivel – Memorial dela mà de Joan Soler-Jové – Cubellas – 2006.
  • Charlie Rivel, pallasso català – Sebastian Gash – Alcides – Barcelona – 1962.
  • Clowns de Cirque – Histoire des Comiques de la Piste – Arts des 2 Mondes – Paris – 2015.
  • Die grossen Clowns – K. Hoche, T. Meissner und B. F. Sinhuber – Knaur – München – 1982.
  • Poor ClownRivel Charlie & Lauritzen J. C.Michael Joseph – London – 1973.
  • Stackars clown – Charlie Rivel – Borkförlaget Trevi – 1972.