Sélectionner une page


Année 1903 au Cirque : Chronique tenue par Dominique Denis.

Année 1903 au Cirque : L’année de l’avènement du looping the loop.
Année 1903 au Cirque : Janvier
Année 1903

Les Colibri

À Paris, Geronimo Medrano met à l’affiche de son cirque montmartrois les fantastiques barristes Luppu, Charles-Georges Loyal et sa meute, les icariens Freire, la troupe acrobatique Hassan-Averino, et les clowns Orlando Averino et Antonio. Thomas Hassan est nommé régisseur adjoint, et seconde Monsieur Emilio. Au Cirque d’Hiver, on applaudit les cyclistes Davis. A la fin du mois, toujours dans ce même établissement on peut découvrir une attraction insolite, Henau, le peintre sans bras. Au Nouveau Cirque, la clientèle huppée du faubourg Saint-Honoré se pâme devant les exploits des frères Clarke, dans leurs exercices de double jockey, et leurs passes périlleuses au trapèze volant, sous le nom des Clarkonian. À noter également, la venue des mignons lilliputiens Colibri. La pantomime s’intitule les Joyeux Nègres, prétexte pour mettre en valeur la fameuse danse du Cake-Walk dansée par Lina et Jeanne Perez.

Le cirque belge Decock, qui a installé sa construction à Dunkerque, présente un bon programme avec en vedette, les cyclistes Boller, et le grand ballet des Matelots. Le Cirque des Variétés de Liège a engagé les clowns Bibobi.

À Lisbonne, le Coliseo réunit, une fois de plus, une pléiade d’étoiles comme, le sauteur athlétique John Higgins, les aériens Lockford, les écuyers Rowland, et la fameuse troupe équestre Brun Lécusson.

Année 1903 au Cirque : Février
Looping the loop - Année 1903

Looping the loop au Cirque Rancy

Première en Europe du looping the loop par le cycliste W. H. Barber à l’Empire de Londres. Sur une étroite rampe en forme de grande boucle de forme ovale, le casse-cou s’élance sur une simple bicyclette. Arrivé au sommet de la rampe, emporté par son seul élan, il réussit, un court instant, à rouler la tête en bas, puis enchaîne naturellement sa descente. C’est un succès sans précédent… Toutes affaires cessantes, de nombreux cyclistes vont tenter de réaliser le même exploit. Une semaine plus tard, le 7 février, James Smithson, un élève de Barber tourne à son tour le looping the loop au Cirque Rancy à Lyon.

Le Cirque Plège installé à Nantes, présente la troupe de lilliputiens Colibri, venant de Paris. À Bordeaux, toujours dans ce même établissement, on trouve en vedette, l’athlète Nino dans ses exercices de force, et la troupe d’acrobates à cheval Lécusson. La pantomime a pour titre Les Mines d’or. Pendant ce temps le Cirque Pinder, a repris ses tournées, avec au programme les cyclistes Hinton-Woodson, ainsi que les clowns Alberty, Tony et Rosario.

Au Cirque d’Hiver de Paris, Luigi et Paolo Fratellini interprètent l’entrée de la statue. Leur frère François présente un pas de deux équestre avec mademoiselle Jeanne Perez. En coulisses, on chuchote qu’une idylle se serait nouée entre ces deux jeunes gens… Quant à la pantomime, elle a pour titre Tous Auvergnats. Toujours dans la capitale, au Nouveau Cirque, le rire est provoqué par les pitreries endiablées de Pinta et Walter, et des amuseurs maison, Foottit et Chocolat. À Medrano, Maximilien fait évoluer ses 5 éléphants accompagnés de 3 chiens. Les amateurs de sensations fortes eux, se donnent rendez-vous Place Daumesnil où Bidel a installé sa ménagerie.

Pendant ce temps, à Lisbonne, le fildefériste Harry Lamore obtient un gros succès avec ses équilibres sur fil souple. Au Mexique, le Circo Teatro Orin débute sa tournée avec les acrobates Herbert.

Année 1903 au Cirque : Mars
Consul - Année 1903

Consul

Au Nouveau Cirque de Paris, la revue les Joyeux Nègres est un véritable succès puisqu’elle vient de dépasser la 200ème. La danseuse Madame Elk, tombée malade a été remplacée par Mademoiselle Perez, puis par Jane Derval. Le cycliste Alexius tourne un saut périlleux sur table. Pendant ce temps à Medrano, Dunedin réalise le même exploit. Toujours dans le domaine du cycle, Emile Noiset, sous le nom de Méphisto, tourne le looping the loop au Casino de Paris. Lors de la répétition générale, le 9 mars, il est victime d’un accident, mais le lendemain, avec courage, il reprend son numéro. Le cycliste Diavolo est engagé à l’Olympia de Paris, le 15 mars, et tourne la boucle. À la fin du mois, au Moulin Rouge, les Noiset innovent et présentent une nouvelle attraction dangereuse, la cuve infernale.

Le 12 mars, on apprend le décès du Maître écuyer John O’Brien à Baraboo aux U. S. A.

Construction à Kiev, capitale de l’Ukraine, d’un magnifique cirque en pierre, baptisé Hippopalace, dirigé par Kroutikov.

En Angleterre, Webb, chez Bostock, présente Consul, un véritable phénomène. Habillé en gentleman, ce chimpanzé hors du commun fume le cigare, joue du piano, tape la machine à écrire, roule à bicyclette et en auto…

Retour en France, avec le Cirque Plège qui présente à Troyes, Gontard et ses chats, les clowns musicaux Plattier, les Pichel, icariens, la triple voltige à cheval du trio Karoly, et une grande pantomime intitulée Floreal. À Bordeaux, ce même établissement annonce le clown Cyerillo, la famille Pierantoni, l’athlète Nino, et la pantomime  Le duel des dames. Le 30 mars les sensationnels frères Clarke sont les vedettes du Cirque Rancy installé à Milan. À leur répertoire : un numéro de double jockey, une double jongle­rie à cheval, des sauts périlleux sans selle, des sauts périlleux sur panneau, et des poses olympiques

Année 1903 au Cirque : Avril 
 La pantomime Jerusalem - Année 1903

La pantomime Jerusalem

La troupe de lilliputiens Colibri vient d’être réengagée au Cirque Plège installé à Nantes. À Lille, le sauteur athlétique John Higgins est la vedette de la troupe Malden. Le Cirque Lambert en tournée, annonce Costa, l’homme qui se dévisse la tête, le clown Bébé, et la scène comique à cheval, le paysan des Vosges.

Les clowns Morovia et Miss Ada et la boule mystérieuse, sont les principales attractions de Medrano. Toujours à Paris, au Nouveau Cirque, les Lécusson s’affirment comme une des meilleures troupes d’acrobatie à cheval du moment. Au Cirque d’Hiver, les Fratellini dansent le cake walk.

Le 9 avril, en Amérique, première du Cirque Ringling au Coliseum de Chicago. Le spectacle débute avec la pantomime Jérusalem et les croisades et Kilpatrick, l’ex partenaire de Barber tourne le looping à bicyclette. De retour de sa grande tournée européenne, Barnum & Bailey revient en fanfare, le 18 avril, au Madison Square Garden de New York. Emil Eduard Shultz joue en soliste sur un Grand Portable Triple Pneumatic Cathedral Pipe Organ, accompagné par un orchestre de 50 musiciens dirigés par Geo Ganweiler. Une des attractions majeures de la parade de ce cirque est sans conteste, l’attelage de 40 chevaux dirigé par Jim Thomas.

Pendant ce temps en Australie, la famille Walter St Leon se produit au Cirque FitzGerald installé dans le parc Baltimore de Sydney. C’est alors que cette famille d’artistes apprenne le décès de leur aïeul St Leon qui fut un des pionniers du cirque des antipodes.

Année 1903 au Cirque : Mai 
Mephisto - Année 1903

Mephisto

Le dresseur Charles Baron avec son chien et son chat est engagé au Circus Variétés de Rotterdam. À Munich au Cirque Bavaria, on peut rire avec les clowns Cerra et Brossa. Le Cirque Bauer tourne en Allemagne avec un chapiteau à deux mâts. À Vienne, le Cirque Busch met à l’affiche les clowns Fratellini.

En Amérique, Barnum & Bailey arrive à Philadelphie le 4 mai. Ringling séjourne à St. Louis 4 au 9 mai. Le Cirque Sherbeck, qui voyage par le train, donne des représentations à Dorchester.Le 21 mai, Juan Trevino plante son chapiteau à Mexico. La vedette de son spectacle est le dompteur Mosquera.

Le 15 mai, au stade Buffalo, à Neuilly, l’acrobate cycliste Boller en répétant le looping the loop, se tue. Le même jour, Méphisto devait boucler la boucle à l’Hippodrome de Lille. Le préfet fait interdire la représentation. Les spectateurs ont été remboursés.

Au Cirque de Rouen la pantomime s’intitule Napoléon. On peut applaudir au Cirque Olympique de Dijon, les jongleurs Piroscofis (les Palmer) et la troupe cycliste Staigs, dans le cercle de la mort. Plège, à Nancy, met à l’affiche le jongleur à cheval anglais Cooke, et les clowns Palisse et Seiffert. Dans la capitale, à Medrano, les attractions vedettes sont les acrobates Marnitz-Marello et la troupe japonaise Fukushima.

Année 1903 au Cirque : Juin 
Münder - Année 1903

Münder

Aux U.S.A. Barnum & Bailey débute le mois de juin à Newark, et Ringling à Montréal, au Canada.

En Angleterre, le Blackpool Tower Circus présente un spectacle de grande qualité avec la troupe cyclise Kauffman, les icariens Kremo, Gobert Belling et Fips, les lions marin de Woodward, le clown Lavater Lee avec ses chiens et son âne, et un match de water-polo.

Busch qui a repris le Cirque Renz d’Hambourg propose, en vedette, le saut dans l’espace à bicyclette par Paul Münder, les chevaux et éléphants de Corradini ainsi que Pernelet et ses 40 crocodiles. Le Cirque Kremser s’installe à Dusseldorf.  Le titre du spectacle de Corty-Althoff, en tournée, est Ost-Asien.

Les Danois assistent aux représentations du Cirque de Copenhague sous la direction artistique de Mathias Beketow, ainsi qu’à celles du Grand Cirkus Variete de William Overgaards.

On annonce avec tristesse, le 13 juin, le décès de l’écuyer Emilio Navarro.

En France, André Plège qui, comme Alphonse Rancy, a repris l’affaire familiale, occupe le bâtiment d’Amiens. Il est secondé par son épouse Alice. Au programme, on peut noter la fameuse famille équestre Brun-Lécusson, et une superbe brochette de clowns composée de Tonitoff, Antonet, Seiffert, et Palisse. Le Cirque Sivieri présente à Limoges les fameux barristes aériens roumains Luppu, et le clown Babylas dans la parodie de l’écuyère 1830. Au Cirque de Dijon, on peut applaudir la cavalerie du Chevalier Charles, l’alcide Batta dans l’exercice de Million de Croton, les volants Goddart, et les acrobates Newsome. Le Cirque Vasserot est installé à Trouvillle. Le clou du spectacle est la pantomime intitulée les Français à Madasgascar. Aux grandes arènes de Bordeaux, le looping est tourné par Carlos Fra Diavolo. De plus en plus fort chez casse-cou ! Guérin et Solo, les élèves d’Ugo Ancillotti, tournent simultanément un double looping à bicyclette, au Cirque de Rouen. Du jamais vu !

Année 1903 au Cirque : Juillet 
La troupe Brun-Lécusson - Année 1903

La troupe Brun-Lécusson

En Angleterre, le Chipperfield’s Circus and Cinematograph, se produit avec une ménagerie comprenant une hyène, un ours russe, un pélican, un faisan doré, un chat persan, plus un groupe de singes, lémures et autre raton laveur. Le Hanneford Royal Canadian Circus, dirigé par la fameuse troupe équestre du même nom tourne en Irlande. À Great Yarmouth, ouverture de l’Hippodrome, éclairé à l’électricité et avec une piste nautique, dirigé par George Gilbert. Le spectacle d’ouverture est animé par l’écuyère Jenny O’Brien, la troupe Lizette, l’excentrique musical Vasco, les clowns Jackes et Rabbit, et le grand final nautique.

Il Circolo Equestre des Frères Guillaume, sous la direction de Rodolfo Guillaume, tourne en Italie. La troupe se compose de 60 artistes et 40 chevaux. À Madrid, le Cirque Parish, met à l’affiche le clown français Félix Gontard, les cyclistes Paulton et Doley, Emmanuel et ses panthères. Dans le magnifique Cirque Busch d’Hambourg, la pantomine a pour nom Aus den Alpen.

Le 13 juillet, Barnum & Bailey séjourne à Portland, et Ringling à Burlington.

À Paris, le 17 juillet, Medrano annonce sa clôture annuelle tandis qu’Hagenbeck présente la troupe des Malabars au Jardin d’Acclimatation. À Reims, les Ancillotti triomphent avec leur double looping à bicyclette. Au même programme : les acrobates japonais Gingero, et les clowns Alberty et Michel. Le grand cirque français Plège présente à Amiens, les Brun-Lécusson, les aériens Lepicq, le cycliste Ralph Johnson, les clowns Tonitoff, Antonet, Seiffert, Palisse, et le cake walk dansé par toute la troupe. Du 16 au 20 juillet, le Cirque Bureau engage le Looping Aerial Circle des quatre intrépides cyclistes Davis.

Les Boller - Année 1903

Les Boller

Année 1903 au Cirque : Août 

Le Cirque Busch à Berlin, a réengagé les frères Fratellini jusqu’en décembre. À Copenhague, le Cirque Lobe, dirigé par Anton Fedoroff Lobe donne une série de représentations.

En Allemagne, le Cirque E. Blumenfeld Wve est toujours apprécié du public pour ses présentations équestres.

À l’Hippodrome de Great Yarmouth, le cycliste Edward Rawsley exécute une fantastique descente au-dessus du bassin nautique.

Aux Etats-Unis, Ringling arrive à Salt Lake City le 17 juillet, et Barnum & Bailey à Buffalo.

En France, à l’Hippodrome de Valenciennes, on peut frémir avec le looping the loop par Satan, les athlètes Ronco, et les équilibristes Kiners-Moulin. Fin août, Alphonse Rancy annonce à Lille, les débuts du dompteur Sawade avec un groupe mixte. Le 31, à Marseille le Cirque Alexandre dans sa superbe construction est fier d’annoncer le fildefériste Caïcedo et les cyclistes Boller junior avec le saut périlleux à bicyclette.

Année 1903 au Cirque : Septembre 
Programme du Cirque Alphonse Rancy - Année 1903

Programme du Cirque Alphonse Rancy

C’est la réouverture de Medrano. Au programme : Hubert Cooke, dans une scène comique à cheval, les trapézistes Météores ainsi que le clown Pietringa et Antonet, avec la parodie de la corrida.

Lille, peut se targuer d’être la capitale du Cirque. En effet, les deux meilleurs français jouent en concurrence avec chacun une programmation époustouflante. Chez Alphonse Rancy on peut applaudir les sensationnels acrobates à cheval Alfred et John Clarke qui tournent des sauts périlleux, tandis que les clowns Moriss et Théodore dansent, avec bouffonnerie, le Cake-Walk. Vedette du spectacle, le dompteur Richard Sawade réunit dans la même cage 4 ours, 6 tigres, lions, 2 chiens. Au Cirque Plège, l’affiche annonce une attraction à grand risque, la flèche humaine par l’intrépide Hélène Dutrieu. Le programme est composé de numéros de premier ordre comme la troupe équestre Brun-Lécusson, ou les clowns Tonitoff et Antonet. Quant au ballet final, il s’intitule Floréal. Enfin, les lillois peuvent assister aux représentations de la ménagerie Redenbach.

Mariage le 16 septembre du directeur britannique Frank Paulo avec miss Clara Wilson, la fille du directeur William Wilson. Le cycliste Dartignan se blesse en exécutant le looping the loop à l’Hippodrome de Great Yarmouth.

Chicago reçoit Barnum & Bailey du 7 au 19 septembre, tandis que Ringling investit San Francisco.

Année 1903 au Cirque : Octobre 
Tribute of Balki - Année 1903

Tribute of Balki

Le 1 er , au Cirque National Suisse, installé dans les arènes de Nîmes, un jeune clown Adrien Wettach associé au fantaisiste musical Brick, se fait appeler pour la première fois Grock.

À partir du 3 octobre, reprise des spectacles de cirque au Coliseo de Lisbonne, avec la famille Godfroy et l’homme fort Nino.

Ringling débute le mois à Los Angeles, et Barnum & Bailey reste deux jours à Cincinnati, les 5 et 6 octobre

Le 7 octobre, le monde magique est attristé par la disparition du célèbre prestidigitateur Joseph Buatier de Kolta, un des artistes le plus créatif de sa spécialité.

En Angleterre, George Gilbert débute la cinquième saison de Victoria Hall à Exeter puis, le 12 octobre, fait la réouverture de l’Hippodrome de Great Yarmouth.

Au Nouveau Cirque, à Paris, Chinko, un artiste étonnant, jongle avec dix balles. Un véritable record ! Au programme du Cirque d’Hiver : l’athlète Nino, Rofix, l’homme au menton d’airain, l’écuyer Secchi, les acrobates Bobby Pandour, les clowns Gombert, Cavallini et Toto.

Année 1903 au Cirque : Novembre 
Hippodrome de la place Clichy - Année 1903

Hippodrome de la place Clichy

Le 12 novembre, ouverture à Paris, à l’Hippodrome de la Place Clichy, du Great Animal Arena Hippodrome Bostock, sous la direction de Frank C. Bostock. Le capitaine Bonavita, se produit, en vedette avec ses 20 lions. D’autres dompteuses et dompteurs prestigieux figurent au programme comme mademoiselle Aurora et ses ours polaires, Madame Bersatti et ses ours bruns, Chas Muller et ses tigres du Bengale, et Hermann Weedon avec un groupe de lions, tigres, léopards, cougouars, hyènes et ours prochiles. Fabuleux spectacle qui comptait encore Pernelet et ses crocodiles et Blanche Allarty avec un groupe de chameaux. À quelques pas de là, Medrano affiche le laryngilogue Malto.

À Perpignan, le Cirque National Suisse du Chevalier Charles a engagé la troupe acrobatique Newsome.

Edouard Wulff, qui l’année précédente avait signé un bail de neuf ans au Cirque Royal de Bruxelles, monte une revue intitulée Bruxelles ! Tout le monde monte !

À Berlin, le Cirque Busch met à l’affiche la dompteuse Claire Helliot et, à nouveau, le cycliste Münder.

En Amérique, Ringling termine sa saison à Little Rock le 2 novembre, et Barnum & Bailey à Richmond, le 11 novembre, puis, retourne à ses quartiers d’hiver à Bridgeport.

Année 1903 au Cirque : Décembre
Richard Sawade - Année 1903

Richard Sawade

Les casse-cou à bicyclette tiennent toujours le haut de l’affiche. Ainsi, le champion Eugène Dutrieu présente au Coliseo de Lisbonne, la fantastique flèche humaine popularisée par sa sœur Hélène. Quant à Méphisto, vedette de la troupe Isidore, il tourne le looping the loop au Politeama de Trieste.

Tandis que le Cirque Semay s’est installé à Gand, Alphonse Rancy, à Lyon, a ouvert les portes de son établissement le 18 décembre. Pendant ce temps, les travaux du Cirque de Troyes sont interrompus, les pierres utilisées n’étant pas conformes au cahier de charge.

Le célèbre dompteur Richard Sawade fait les beaux soirs du Cirque Busch à Berlin. À Cologne, à la ménagerie Fischer, madame Fischer se fait attaquer par ses lions.

Ouverture de la saison de Noël, le 26 décembre, à l’Hippodrome de Great Yarmouth avec une pantomime A Royal Party to King Edward VII.

À Medrano, on applaudit le trio de cyclistes Golfe et les facéties d’Averino et Antonio, dont le succès se confirme de mois en mois.

Ainsi se termine cette année 1903, riche en spectacles de cirque, et qui a célébré la parution de deux livres importants, L’Acrobatie et les Acrobates de Georges Strehly, et Les forains peints par eux-mêmes par Henri Gallici-Rancy.

Dominique Denis

Adaptation des chroniques Il y a 100 ans par Dominique Denis dans Bretagne Circus, parues en 2004.

Sources

  • Dossiers chronologiques de l’auteur.
  • Le Nouvelliste des Concerts – janvier à décembre 1903.
  • Cirques en bois, Cirques en pierre – Charles Degeldère et Dominique Denis.
  • Dictionnaire du Cirque – Dominique Denis.
  • Les Comiques à bicyclette – Dominique Denis.
  • Medrano – Boum-Boum – Dominique Denis.
  • A History of the Circus in America – George L. Chindahl.
  • El siglo de oro del circo en Mexico – Julio Revolledos Cardenas.
  • Album Maïss – Dominique Denis.
  • Chimpanzés célèbres – Jacques Garnier – Le Cirque dans l’Univers – n° 67.
  • Destin de Clown – Annie Fratellini.
  • Circus in Australia – Mark St Leon.
  • Les joutes, les combats d’animaux, et le cirque en Lorraine, hier et aujourd’hui – Pierre Loevenbruck.
  • Blackpool Tower Circus – Daniel Pottier & John Sherward.
  • Os 50 anos do Coliseu dos Recreios – Covoès do Ricardo.
  • La historia del Circus a Barcelona – Ramon Bech I Battle.
  • Programmes Busch à Hambourg.
  • Chipperfield Circus – David Jamieson.
  • The Hippodrome Great Yarmouth – Donald Stacey.
  • Sans blague ! Ma carrière de clown – Grock.
  • Mythologie du Merveilleux – Max Dif.
  • Histoire du Cirque Royal de Bruxelles – Laurent Weinstein.
  • Programme Cirque d’Hiver – Octobre 1903.
  • Programme Bostock – Novembre 1903..