Sélectionner une page
Acrobates qui se tiennent en équilibre sur une échelle simple, appelée aussi échelle animée, dansante, libre ou mouvante.
Les Perez - échelle libre

Les Perez sur échelle libre

L’échelle libre est maintenue en équilibre grâce à un mouvement permanent des hanches de l’artiste. L’échelle est mue ainsi selon un mouvement latéral perpétuel. Arrivé au sommet, l’acrobate enjambe le dernier barreau et se trouve ainsi en position de base. Depuis des siècles, les acrobates n’eurent de cesse de compliquer leurs exercices.

 Fabbrini - échelle libre

Fabbrini

Cette discipline est fort ancienne. Au XVIIème siècle, une des vedettes du Sadlers’s Wells de Londres, était le danseur d’échelle Hendrick. On appelle Echelle animée musicale l’exercice où les acrobates jouent d’un instrument de musique tout en étant en équilibre sur une échelle libre. Ce numéro, qui était déjà pratiqué au XVIIIème siècle, fut popularisé au siècle suivant par les frères Price au Cirque Napoléon, et fut repris plus tard par Mario Medini. Au XIXème siècle, J. B. Fabrini au Cirque Franconi étonna avec ses équilibre sur échelle libre.

Les Silva - échelle libre

Les Silva

Au début XXème siècle, en équilibre sur une échelle de 4 mètres de haut, le porteur des Silvas Brothers portait sur la tête son partenaire en équilibre d’une main.

Les Uessems - échelle libre

Les Uessems

Des troupes telles les Amato, Amoros, les Rapoli, les Perez, les Uessem, les Adras, furent des acrobates équilibristes sur échelle libre. Il y eut encore les Raspini, qui présentèrent d’excellents numéros. Ada et Eddie Daros, pour agrémenter leurs prestations, choisirent une présentation humoristique.

Sans vouloir être exhaustif, nous devons ajouter le clown Charles, les Napoli, Bruna et Yolanda, Hector et Loletta, Tambra, Eduardo et Oreste, sans oublier Geretti, les Bisbini, les Gridneff, les Righetti, les Palmas, Beno, Hermané, les Vasalo, Alexandre Bouglione, Emil Faltiny sur une échelle en zIg-zag ou Firmin Gruss, tous excellents acrobates équilibristes su sur échelle libre. Le clou du numéro de jonglerie de Nino Rubio était le lancer de tasses et de soucoupes en équilibre sur une échelle libre.

Nino Rubio - échelle libre

Nino Rubio

Tous ces exercices ont été surclassés par la troupe chinoise du Hebeï qui, en 1994, présentait l’exploit suivant : Le garçon portait sur ses épaules ses deux partenaires, en colonne à trois, la voltigeuse du dessus tenant en équilibre sur le front une pyramide de verres. Le porteur montait alors sur son échelle puis, dans cette position, escaladait, en sautant les quatre marches pour accéder au podium. Arrivé à destination, il se payait le luxe de jongler avec trois massues.

Au Festival de Massy, en 2004, un exploit similaire fut exécuté par la troupe du Cirque de Pékin.

Dominique Denis

Adaptation de l’Encyclopédie du Cirque – Dominique Denis – version e book – Arts des 2 Mondes – 2013.

L'Encyclopédie du Cirque par D. Denis

L’Encyclopédie du Cirque par Dominique Denis

Sources
  • Echelle libre : D. C. – D. Denis.
  • M. H. C – H. Thétard – p 327.
  • A. A. – G. Strehly – p 110-245-246.
  • Les grands numéros – P. Couderc – C. U. – n° 49.
  • C. U. – n° 172 p 10-11-12.
  • Equilibre – Adrian – p 39 à 42.
  • C. L. – J. Baudez – n ° 127.
  • À Massy – C. Leyder – C. U. – n° 212.
  • Echelle animée : C. L. – J. Baudez – n ° 127 p 509 ;
  • Echelle dansante : T. Rancy – J. Garnier – p 164.
  • Echelle animée musicale : Circus – R. Croft-Cooke & P. Cotes – p 34.
  • A.A. – G. Strehly – p 110.
  • M.H. C. – H. Thétard – p 459.
  • Echelle mouvante : Le cirque à Bordeaux – p 49.
À Lire :
Le sens de l’équilibre – Adrian – Paris 1993.