Sélectionner une page
Karl Kossmayer fut longtemps considéré par les aficionados du Cirque comme un des meilleurs interprètes du numéro de la mule indomptable.
Karl Kossmayer - Affiche du Bertram Mills Circus :

Affiche du B. Mills Circus : Karl Kossmayer

Issu d’une famille de cirque célèbre, Karl Kossmayer naquit à Malmö, en Suède, le 30 avril 1917. Son frère Wenzel fut un grand maître écuyer, et Hans fut connu avec ses éléphants musiciens. Attiré par la comédie, Karl Kossmayer débuta avec Svend Pfanner au Cirque Schumann, en Suède, en 1950. Il fut engagé avec son numéro de mule indocile, pour la saison d’hiver 1954, au Cirque Bertram Mills installé à l’Olympia de Londres. Il se produisit dans les meilleurs établissements européens, comme Knie ou Krone. On le vit en France, au Cirque Napoléon Rancy, en 1957.

Angelo - affiche de Magne - Park Kossmayer

Angelo – affiche de Magne de 1926

Avec sa sœur Julie, Karl Kossmayer s’était imposé dans le monde du Cirque, comme un des meilleurs interprètes du numéro de la mule indomptable. Certes, il n’était pas le créateur de cette attraction qui, il y a plus de deux siècles, faisait déjà partie du répertoire des Astley, puis des Franconi. Plus tard, en 1865, au grand dam des puristes de l’époque, le fameux mulet Rigolo fit un succès sans précédent au Cirque Napoléon du boulevard du Temple. Depuis, le numéro fut repris régulièrement par de nombreux artistes tel le clown Angelo. Cependant, Karl Kossmayer a su apporter à ce grand classique de la Piste, un fini exceptionnel.

L’interprétation de son personnage de monsieur tout-le-monde était criant de vérité. Ce monsieur sérieux à lunettes, d’un âge indéterminé, coiffé d’un chapeau ordinaire, et vêtu correctement, mais sans ostentation, arrivait à l’heure, et s’asseyait sagement au premier rang, en bordure de piste. Il était accompagné de son épouse, elle aussi, une personne discrète. Rien, absolument rien, ne pouvait les faire remarquer.

Spectacle du Bertram Mills Circus avec Karl Kossmayer

Affiche du spectacle du Bertram Mills Circus avec Karl Kossmayer

Alors que l’on faisait entrer la mule en piste, le présentateur annonçait qu’il proposait une prime conséquente à toute personne qui arriverait à monter plus de cinq secondes sur le dos de l’animal. Quelques jeunes gens descendaient sur la piste, et tentaient, sans succès, de grimper sur la mule qui les désarçonnait les uns après les autres. C’est alors, que le monsieur du premier rang, se levait timidement. Immédiatement, sa femme le faisait s’asseoir. Pendant ce temps, les volontaires continuaient à s’acharner sur l’animal. Le monsieur se levait à nouveau, et enjambait la banquette. De justesse, son épouse le rattrapait par le pan de sa veste, et l’obligeait à regagner son fauteuil. Pendant ce temps, les jeunes tentaient d’amadouer la mule récalcitrante….

Mû comme par un ressort, le monsieur réussissait à s’échapper de la tutelle de sa tendre moitié. D’un pas peu assuré, il se dirigeait en direction de l’animal irascible. D’une simple ruade, la mule l’envoyait rejoindre les autres petits malins. C’était mal connaître le brave monsieur qui suivant son idée première, et n’en démordant pas, revenait à la charge. Une fois de plus, sans succès. Il aurait pu en rester là… Allez, courage ! Badaboum… Encore par terre… Allez, on remet ça…

Cette fois, c’en était trop ! La douce épouse du monsieur, enjambait à son tour le rebord de la piste. Armée de son parapluie, elle administrait une bonne volée au mari, qui de confusion, perdait son pantalon.

Cette comédie, merveilleusement interprétée faisait hurler de rire des salles entières. Malgré les apparences, ce numéro n’est pas facile à monter. En effet tout repose sur la crédibilité des personnages, que ce soit le maître de manège, les barons, et bien en tendu le monsieur et la dame. Quant à la progression du numéro, elle doit être réglée avec le plus grand soin.

Marié avec l’ex-championne du monde de patin à glace hollandaise Sjoukje Dijkstra, Karl Kossmayer était le père de deux filles. Agé de 83 ans, ce grand artiste nous a quittés au mois d’avril 2001.

Dominique Denis

Adaptation de Karl Kossmayer et sa drôle de mule par Dominique Denis – Infos Clown – n° 3.

Sources

  •  Daily Telegraph – 7/4/2001.
  • Les artistes du cirque Napoléon – Jean Delannoy – Le Cirque dans l’Univers – n° 11.
  • Bertram Mills Circus – David Jamieson.
  • Les Gruss et les Wong – Tristan Rémy – 31/1/1947.
  • Programme Mills – 1954.
  • Programmes Napoléon Rancy – Lyon – Rouen – 1957.
  • Le cirque commence à cheval – Adrian – (2° édition) – p 39-40.
  • Le Dictionnaire du Cirque – Dominique Denis.
  • Notes de l’Auteur.