Sélectionner une page
Evocation des artistes, appelés hercules, présentant des exercices essentiellement basés sur la force musculaire s’étant produits dans des cirques.
Holtum - Hercules

Holtum

Le nom du héros de l’Antiquité Grecque, transformé en substantif, désignait, naguère, un artiste présentant des exercices basés sur la force musculaire. Les exploits des Hercules  consistaient à soulever des poids et haltères, briser des chaînes, tordre des barres de fer, jongler avec des boulets de canon, ou supporter des charges considérables. Certains portaient sur l’épaule un canon chargé à blanc, et demeuraient fermes sur leurs jambes pendant la détonation. D’autres encore, arrêtaient avec leurs mains un boulet de canon tiré par un fût d’artillerie.

Eckenberg en 1718 - Hercules

Eckenberg en 1718

Dès les débuts du cirque moderne, les Hercules s’imposèrent au milieu de la piste. Les plus célèbres furent Eckenberg et Peter Ducrow, dit l’Hercule Flamand, Dupuis, ou encore Karl Rappo ; puis vinrent Vuillot, Olindo Ancillotti, Loyal, Louis Vigneron…

Sandow - Hercules

Sandow

Les Rasso utilisaient des haltères ; Louis Uni, dit Apollon, jonglait avec des poids de 50 kilos ; Alexandrini, puis Holtum, stoppaient net un boulet de canon tiré d’un fût ; Eugen Sandow portait sur les épaules une poutre sur laquelle se tenait debout une vingtaine de personnes. Couché sur le sol, Théo Gläser-Jagendorfer supportait une planche sur laquelle se tenaient un éléphanteau et son cornac ; selon le même principe, Leitner soulevait deux chevaux. En 1899, Nino, en appui des pieds et des mains, soutenait sur le ventre une planche sur laquelle était posé un manège du genre Grande Roue (celle-ci était composée de six nacelles contenant chacune une personne). Cet exploit fut repris par John Marx. Batta, une autre force de la nature, fendait en deux, à main nue, un tronc d’arbre.

Certains de ces colosses devinrent célèbres comme Joseph Möller, Carl Abs, Theodor Siebert, Emil Naucke, Georg Hackenenschmidt, Fritsensky, Scherbelis ou Alexander Sass.

À partir du début du XXème siècle, les Hercules remplacèrent leurs objets en fonte par des partenaires équilibristes. Insensiblement, les exhibitions d’hommes forts allaient se transformer en numéros de main à main. Cependant, des athlètes comme Bernard Leitner ou Breitbart continuaient à briser des chaînes ; Paul Spadoni jonglait avec des poids tandis que les frères Saxon, couchés sur le dos, supportaient une automobile, avec six passagers ; John GrünHeracles ou Henry Valdorf supportaient un manège tourbillonnant ; Marino soulevait une automobile. En Amérique, Louis Cyr fut aussi une vedette du genre.

Marino - Hercules

Marino

En 1915, au Nouveau Cirque, à Paris, Emile Deriaz soulevait une barrique de vin pesant 264 livres. Il y eut encore Max Unger, Hans Steyrer, Georg Greek, les Berne Bros, Pierre Hofland, Tom Cannon, Georg Hackenschmidt, ou Tylla-Berry.

Rigoulot - Hercules

Rigoulot

Entre les deux grandes guerres, Charles Rigoulot, Ernest Cardine, Godart-Plattier, Samson, Louis Vasseur, Hermann Görner, Siegmund Breitbart, Rud Klar, Caroli, Milo Barus, Malmström, Milo Barus, Vilmos Milano, furent eux aussi des Hercules d’une classe exceptionnelle. En Union Soviétique, les Hercules, comme Zaikine, Achnazarow,  Anochin, ou Jakuba Tschechowskoi, étaient particulièrement appréciés.

Dans la deuxième partie du XXème siècle, le genre fut repris par Kleweska, Marcus, El Hector, Ivan Karl, les Acron Brothers, Trevor Russell Barnet, dit Samson, Makoveck, John Massis, Khalil Oghab, Schaf Amar, Daniel Gasser ou Louis Sampion Bouglione Junior.

Ce genre artistique, généralement réservé aux hommes, fut représenté par des artistes remarquables comme, en 1830, Elise Serafin Luftmann.

Au début du XXème siècle, Miss Darnet poussait la chansonnette tout en supportant le poids de son accompagnateur et de son piano. Madame Yucca soulevait un cheval et un éléphanteau.

Madame Yucca - Hercules

Madame Yucca

Kathy Krumbach, dite Miss Sandwina, soulevait une barre de 110 kilos. Quant à Miss Athléta, Ria Roepeff, les sœurs Rickert, Draga Draskovic, Miss Vulcana ou Miss Wermke, elles maniaient les poids avec enthousiasme.

Miss Sandwina - Hercules

Miss Sandwina

Dans les années 1960, Miss Atlas portait en équilibre sur le front une sphère à l’intérieur de laquelle se tenait sa partenaire, et l’élégante Joan Rhodes déchirait, de ses mains, des annuaires de téléphone.

Ces artistes de force sont appelés également : alcide, homme-fort, haltérophile, fier-à-bras ou femme hercule.

 

Dominique Denis

Adaptation de l’Encyclopédie du Cirque – Dominique Denis – version e book – Arts des 2 Mondes – 2013.

L'Encyclopédie du Cirque par D. Denis

L’Encyclopédie du Cirque par Dominique Denis

Sources : Hercules 
  • M. H. C. – H. Thétard – p 305 à 311
  • C. L. – J. Baudez – n ° 122.
  • M. F. A. – G. Depping – p 72.
  • E. P. A. – Adrian – p 87 à 97.
  • Echo – Juin 1972.
  • Das Circus Lexikon.
  • Die starken Männer – Lothar Groth.
  •  H. I. C. P. – Adrian – p 73.
  • Affiches – Archives Arlequin.
À  lire : 
  • En piste, les Acrobates – Adrian – 1973.
  • Die starken Männer – Lothar Groth – Henschelverlag – Berlin – 1987.