Sélectionner une page
Spider Austin, Auguste particulièrement original, doué d’une profonde nature comique, a marqué de son empreinte la comédie clownesque anglaise.
La pyramide de Spider Austin et ses amis

La pyramide de Spider Austin – photo Pierre J. Dannès

Léonard Austin, dit Len était aussi surnommé Spider (araignée). Il était appelé ainsi à cause de sa maigreur. Sa gestuelle était plus proche de celle d’une tarentule faisant la grève de la faim que de celle d’un zébu repu le soir du réveillon. Il était fils et petit fils de clowns. Son grand-père George (1825-1905) fut un artiste renommé, qui fit les beaux soirs du Crystal Palace à Londres, à l’époque de la très gracieuse Reine Victoria. Clown aussi, Albert Senior (1872-1951), le père de Len, surnommé Silly Albert, se produisit avec son frère Charlie dans les plus grands cirques de Grande Bretagne. Ils travaillaient sous la dénomination The Bandbox Clowns. Albert Senior s’était marié avec Adelaide Ginnett, de la fameuse famille circassienne.

Len naquit le 28 mai 1915. En 1926, il fit ses débuts avec son père Albert et son frère aîné Albert Junior dit Alby (né en 1903), sous la raison sociale The 3 Austin. Ils se produisirent en Angleterre, au Frank Bostock Circus, au Royal Italian Circus, puis en Amérique, au Sells-Floto Circus, et revinrent au Royaume Uni en 1930. Ils jouèrent au Tower Circus de Blackpool, puis au Belle Vue Circus de Manchester. En 1936, ils furent à Londres à l’Alexandra Palace, et l’année suivante au Kelvin Hall de Glasgow. En 1939, Len remplaça son père, auprès de son frère Alby au Bertram Mills Circus, à l’Olympia de Londres, puis fit la tournée avec le chapiteau, jusqu’au 19 juin 1940, date à laquelle ce cirque cessa ses activités à cause de la deuxième guerre mondiale. Len s’engagea alors dans la R. A. F. où il fut affecté aux services du transport. La guerre terminée, son père prit sa retraite, et l’équipe clownesque The 3 Austin fut constituée d’Alby, Len et William Merchant, dit Little Billy. Ils furent engagés au Cirque Bertram Mills. En 1948, ils passèrent la saison chez Chipperfield, en compagnie de Jacky Sloan. Len Austin se sépara de son frère Alby, et se produisit dans des pantomimes pour Tom Arnold, et au Chessington Zoo & Circus, à Londres.

Lors de la réouverture de Medrano à Paris, le 4 septembre 1953, les parisiens purent découvrir une nouvelle équipe de clowns dirigée par Spider Austin. Cette joyeuse compagnie était constituée par Simo, le bouffon, Olly, le farceur, Lolly, le grotesque, Verco, le narquois, et Will, le goguenard. Ce fut une révélation ! Jacques Fort écrivait dans le numéro 15 du Cirque dans l’Univers :

Annonce Medrano - Spider Austin

Annonce Medrano

« … C’est tout d’abord la sympathique troupe anglaise des Spider Austin and Co, qui ne se contentent pas d’être de simples augustes de soirée : Ils sont beaucoup plus que cela et jouent avec talent de véritables bouts d’entrées, ou plus exactement les miment, ce qui leur donnent plus de valeur. Ces petits sketches sont souvent une parodie du numéro précédent et bien qu’employant de gros trucs, ils jouent avec beaucoup de finesse… »

Selon la tradition du cirque créé par Boum-Boum, la saison démarra sous le signe du rire. Au programme : Rhum assisté de Loriot et Billy Beck, les clowns maisons Nino et Charly, Spider Austin et sa compagnie, sans oublier Jean Dréna et Mylos. Quelle équipe ! Le 23 octobre, le Cirque fut en deuil. Les clowns du monde entier, et particulièrement ceux de Medrano, furent rudement éprouvés quand ils apprirent la fin tragique de Rhum, l’Auguste de génie, qui avait poussé son dernier soupir, la veille peu avant minuit. Len Spider Austin et son équipe furent réengagés à Medrano pour la rentrée de septembre 1961. Entre temps il se produisit à Great Yarmouth au Billy Russel’s Circus, pendant trois saisons, et au Kelvin Hall Circus de Glasgow.

Spider Austin et son lion à Medrano

Spider Austin et son lion – photo Pierre J. Dannès

Ensuite, avec son frère Alby, Len monta un numéro sur le thème des laveurs de voiture, intitulé Car Wash Capers. Il s’agissait d’une ingénieuse combinaison de l’entrée des seaux d’eau avec celle de la voiture en folie. Ils furent engagés chez Billy Smart, Robert Fosset, puis devinrent les amuseurs favoris du Belle Vue Circus de Manchester, pendant plusieurs saisons d’hiver.

Après une longue vie au service du rire, Len spider Austin se retira du métier en 1969, après avoir passé une saison d’été à Rhyl, au Big Top Circus, installé au Pavillon Theatre. Il fit ses adieux à la Convention des Clowns à Bognor Regis, où il joua du Boozerphone, un instrument composé d’une gamme de bouteilles de gin. En 1988, il eut la douleur de perdre sa femme Hazel. Leur fils Mike reprit le numéro de laveur de voiture, perpétuant ainsi la grande tradition familiale. Le Daily Telegraph du 16 décembre 2000 a consacré un article, bien documenté, sur Len Spider Austin, décédé dans sa quatre-vingt-cinquième année.

Toujours au service du rire, Len Spider Austin, a honoré, avec talent et originalité, la comédie clownesque.

Dominique Denis

Adaptation de : Spider Austin par Dominique Denis – Le Cirque dans l’Universn° 200.

Sources

  • Daily Telegraph 16/12/2000.
  • Victorian Arena – Volume I & II – John Turner.
  • Das Organ – Octobre 1951.
  • Bertram Mills – David Jamieson.
  • Chipperfields Circus – David Jamieson – p 50.
  • The Performer – 1985.
  • Programmes Medrano – Saison 1953/1954.
  • A Medrano – Jacques Fort – Le Cirque dans l’Univers – n° 15.
  • La vie malheureuse de Rhum – Tristan Rémy – p 58.
  • Programme Medrano – septembre 1961.
  • Echo 1951 à 1972.

    Clowns de Cirque -par

    Clowns de Cirque – Dominique Denis – La mémoire du Cirque 

À Lire

Clowns de Cirque – Histoire des Comiques de la Piste – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2015.