Sélectionner une page
Francis Brunn, dans un mouvement perpétuel infernal, tenait en haleine le public en jonglant avec un seul ballon. Fascinant !
Affiche Ringling - Francis Brunn -

Francis Brunn – Affiche Ringling

Franz Josef Brunn dit Francis Brunn naquit à Aschaffenburg, en Allemagne, le 15 novembre 1922. Comme ses parents, Franz Josef était un sportif accompli. Il pratiquait tant le football que la natation. Il fut même sélectionné en 1936 pour faire partie de l’équipe allemande junior de plongeon aquatique. Son père, Michael Alois Brunn, qui jonglait en amateur, n’eut pas de mal à lui transmettre sa passion.

Lottie Brunn - la soeur de Francis Brunn

Lottie Brunn – photo Archives Arlequin

Suivant les conseils de Michael, sa grande sœur Lottie était devenue une jongleuse talentueuse. Pris par le même virus de la jonglerie Francis se mit à répéter sans relâche afin de l’égaler. Lottie et Francis débutèrent Rossdorf en 1939 puis se lancèrent dans le métier. Après quelques années de rodage, ils réussirent à se faire engager dans des Variétés de premier ordre comme, en 1942 au Wintergarten de Berlin ou le Krystall-Palast de Leipzig. L’année suivante, ils passèrent à Munich au Deutsches Theater au même programme que Charlie Rivel, à Vienne au Ronacher, et à Copenhague au Circus Schumann. Ils continuèrent leur périple, en 1944 à Barcelone, Prague, Helsinki, Oslo, Stockholm, Göteborg et Malmoe.

Francis Brunn le jongleur

Francis Brunn style flamenco – photo Archives Arlequin

Après Paris, ils signèrent un contrat avec le Ringling Brothers and Barnum & Bailey Circus de 1948 à 1951, avec, en plus, un passage dans le Ed Sullivan Show. Lorsque Lottie se maria en 1951 avec Ted Chirrick, le frère et la sœur entamèrent chacun de leur côté une carrière en solo.

Artiste dans l’âme, Francis Brunn, conçut son numéro avec rigueur sans se soucier des trucs du métier à la recherche du succès à tout prix. Il partit du principe que l’important n’était pas la difficulté des tours mais la personnalité de son interprète. Il se glissa dans la peau d’un danseur de flamenco dont la partenaire ne serait non pas une danseuse mais un simple ballon qui ferait partie intégrante de sa chorégraphie. Sans le moindre temps mort, il se lança dans une folle sarabande qui allait tenir son public en haleine. D’une minutie implacable, son art transcendait les techniques les plus ardues de la jonglerie. En rappel, il s’offrait le luxe de jongler avec dix cerceaux plats, ce qui pour l’époque, était un record et qui ne sera dépassé que quarante ans plus tard.

Francis Brunn - 10 cerceaux

Francis Brunn avec 10 cerceaux – photo Archives Arlequin

Francis tourna dans Cavalcade of Bands, et fut engagé pour la saison 1951/1952 au Polack Circus, puis partit à Las Vegas où les nouveaux casinos se disputaient les meilleures attractions du monde. Entre ses engagements dans la cité du jeu, il se produisit au Waldorf-Astoria de New York et au Perry Como Show pour la télévision.

Il participa à l’émission The Julius LaRosa Show. Au Gran Teatro Buenos Aires, en 1956, lors du spectacle de Harry Belafonte, il rencontra Alejandra Clavoia Malomusch, dite Sacha qui devint sa nouvelle partenaire et avec qui il se maria. Il retourna à Las Vegas, deux ans plus tard, en compagnie de Frank Sinatra, Sammy Davis Junior et Jerry Lewis.

De retour d’une tournée en Australie en 1959 avec Danny Kaye, il fut invité à l’anniversaire du Président Eisenhower à la Maison Blanche, et tourna dans Toast of the Town. Il fit un saut à Berlin-Est au Friedrichstadtpalast pour la Rastelli Revue avec son demi-frère Ernest Montego. Les plus beaux contrats se succédèrent, et en 1961, il fut l’invité de Jack Benny à la télévision, et eut le bonheur de devenir le papa de sa fille Christina.

 jonglerie asymétrique - Francis Brunn

Francis Brunn – jonglerie asymétrique – photo Archives Arlequin

Après The Tonight Show de Johnny Carson, il participa le 4 novembre 1963 à la Royal Performance au Prince of Wales Theatre de Londres en présence de sa très gracieuse majesté Elizabeth II et de la reine mère. Au même programme, on pouvait également applaudir Marlène Dietrich et les Beatles. Il fut également, en 1964, l’invité de la fameuse série The Hollywood Palace.

Le Lido de Paris, le plus prestigieux cabaret du monde, l’engagea en 1969, avec, au même programme, les magiciens Siegfried and Roy. Il fut filmé au Cirque d’Hiver de Paris pour une émission de Joseph Cate. L’année suivante, il allait connaître de sérieux ennuis de santé et subir plusieurs opérations au genou et à la hanche. Pendant ce temps, son neveu Michael Chirrick se lança à son tour dans la carrière de jongleur. Francis Brunn devint, en 1973, papa à nouveau avec la venue de son fils Raphael.

Nathalie Enterline - Francis Brunn

Nathalie Enterline – photo Archives Arlequin

À partir de 1980, Francis Brunn fut assisté de Nathalie Enterline, sa compagne, originaire de Milton en Pennsylvanie, qui présentait un numéro de bâton d’une rare qualité. Ex-championne de twirl elle fut engagée au Big Apple Circus en 1983, en même temps que Francis. Avec juste comme accessoire un bâton et un chapeau, elle participa au Festival du Cirque de Demain en janvier 1984 et fut récompensé par une médaille d’or. Sa carrière continua en compagnie de Francis. Ils se produisirent à Frankfort au Tiger Palast, à Monte-Carlo au Bal de la Rose, au Circus Scott en Suède, chez Tihany à Mexico, au show de Salto Natale en Suisse…

Francis Brunn retourna dans son Allemagne natale en 1988 et continua de jongler jusqu’en 1994. Après des problèmes cardiaques, il fut opéré à Frankfort, et suite à des complications décéda le 28 mai 2004. Ses obsèques eurent lieu, le 5 juin 2004 au George Washington Memorial Park à Paramus, dans le New Jersey, où reposaient en paix ses parents.

Après une carrière particulièrement longue et riche, Francis Brunn reste un exemple non seulement pour les jongleurs mais pour tous les artistes de Variétés. Artiste exceptionnel, Francis Brunn transcendait son art !

Francis Brunn - photo avec 3 ballons

Francis Brunn – photo collection Francis Brunn

Dominique Denis

Vidéo

youtube video=https://www.youtube.com/watch?v=Jj6JcIy8WOo]

Sources

  • Encyclopédie du Cirque – Dominique Denis.
  • L’Art de la Jonglerie – Dominique Denis.
  • Entretien de l’auteur avec Francis Brunn.
  • Juggling – Francisco Alvarez.
  • 4 000 Years of Jugglin – Karl-Heinz Ziethen.
  • Juggling – The art and its artists – Karl-Heinz Ziethen & Andrew Allen.
  • Le VIIème Festival du Cirque de Demain – L. R. Dauven – Le Cirque dans l’Univers – n° 132.
  • Juggler’s World – vol 38 – n°1.
  • Francis Brunn – Douglas Martin – The New York Times – 6/6/2004.
  • Francis Brunn – The Villager – 9/6/2004.