Sélectionner une page
Marika Maymard, autrice du Cirque au parcourt riche d’expériences et d’enseignement.
Marika Maymard à Shangaï

Marika Maymard à Shangaï en novembre 2016

Ingénieure et médiatrice sociale et culturelle, Marika Maymard s’est forgé une expertise du Cirque à la fois au travers d’une recherche universitaire et d’un vécu au plus près de plusieurs dynasties et compagnies de cirque. Formée à différentes techniques d’expression,  elle découvre une nouvelle approche technique et artistique des arts du cirque à la faveur de la création, à Paris, des deux premières écoles ouvertes en 1974 par Annie Fratellini et Pierre Etaix, d’une part et Sylvia Monfort et Alexis Grüss d’autre part. Engagée dans une démarche d’éducation populaire, elle puise dans les richesses illimitées des formes et des propositions de ce domaine spectaculaire, mais aussi dans le trésor de ses représentations artistiques, pour favoriser la création d’événements autour du cirque, susceptibles de toucher un large public.

Désireuse de faire connaître et partager aux jeunes d’une ville nouvelle l’approche et l’accès à l’enseignement de cette forme spectaculaire, Marika Maymard initie, dans un cadre municipal, la création d’une école de funambules en Normandie (Les Artistochats 1980). A ce titre elle participe à la création de la Fédération Française des Ecoles de Cirque (1988) et à la réflexion sur la préfiguration d’une école nationale supérieure.

Edition et cinéma

Formée également aux techniques de communication, Marika Maymard assure les fonctions de rédactrice en chef de la revue Le Cirque dans l’Univers de 1989 à 1998. Co-autrice des occurrences consacrées aux femmes de cirque dans le Dictionnaire universel des (femmes) Créatrices aux Editions des Femmes – Antoinette Fouque ( 2013), chargée de cours en Histoire et modernité du Cirque à l’Institut d’Etudes Théâtrales de l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, Marika Maymard met son expertise au service de la production du film de Roschdy Zem sur le clown Chocolat (avec Omar Sy et James Thierrée (2016et, pour la télévision, de documentaires sur deux femmes dresseuses, Jeannette Mac Donald (Les Oubliés de l’Histoire, Arte 2016) et Sarah Caryth (OC Films 2016).

Sarah Caryth - Marika Maymard

Sarah Caryth – un café – une histoire

Marika Maymard intervient ponctuellement auprès des étudiants du Centre National des Arts du Cirque de Châlons en Champagne, de l’Ecole Nationale de Cirque de Montréal, du Théâtre de clowns du Samovar, du Lido de Toulouse et des médiateurs sociaux de l’association Cultures du Cœur et dans plusieurs colloques, dont : Femmes de cirque (RIRRA 21) – Université de Montpellier (2014), Rires de Jazz (Rencontres scientifiques internationales 2014), eForum international sur la création et l’innovation (SHIVEF Shanghai 2016).

Dictionnaire des créatrices - Marika Maymard

Dictionnaire universel des créatrices

Enfin, Marika Maymard participe depuis juillet 2015 à un site d’anthologies disciplinaires des Arts du Cirque initié par le CNAC de Châlons-en-Champagne et la Bibliothèque nationale de France, comme autrice, coordinatrice éditoriale et iconographique.

M. M. & P. J.
À Lire

Dictionnaire universel des (femmes) Créatrices – Editions des Femmes – Antoinette Fouque –  Paris – 2013.