Sélectionner une page
Femme exceptionnelle, Rosa Bouglione, la Reine du Cirque, fêta, le 21 décembre 2010, son centième anniversaire.
Rosa Van Been - Rosa Bouglione

Rosa Van Been – photo Archives Arlequin

La danse serpentine de Rosa
Jules van Been - Rosa Bouglione

Affiche de Jules van Been par Gustave Soury

Rosalie, dite Rosa, Van Been vit le jour à Ixelles le 21 décembre 1910. Elle était la fille du dompteur Jules Van Been (24 décembre 1887 – 10 février 1930) et de Ambroglia-Carolina, dite Gina Penetenti (25 mars 1889 – 8 juillet 1974). Elle eut trois frères Michel, Nicolas, Joseph dit Jeff, et une sœur Mélodie (1921 – 2006) qui se maria avec  Jean-Pierre Romarin.

Son grand-père Michel Van Been, originaire de Rotterdam, était marié avec Françoise Boglioni (29 juillet 1855 – 28 janvier 1932).

Enfant, Rosa participait à la parade de l’entreprise familiale, appelée Ménagerie Van Been Frères (direction des frères Joseph et Jules Van Been), puis Ménagerie Franco-Américaine, et Palace Cow-Boy. Dans son livre Histoire illustrée des cirques à Bruxelles, Jean Léo cite la Ménagerie Van Been installée Place Sainte-Croix à Bruxelles, en décembre 1910. Jeune fille, Rosa interpréta, dans la cage aux fauves, la danse serpentine créée Loïe Fuller. Elle présenta ensuite un groupe de chiens avec un loup blanc de Sibérie.

Rosa et Joseph Bouglione - Rosa Bouglione

Rosa et Joseph Bouglione – photo Archives Arlequin

Mariage dans la cage aux lions

Rosa se maria le 4 janvier 1928 avec Joseph Bouglione à Béziers. Le mariage fut célébré avec faste. Les deux époux furent ensuite bénis par le chanoine Giniez dans la cage aux lions. Ce fut un événement sensationnel qui fit la couverture du Petit Journal.

Joseph Bouglione (1904 – 1987) était le fils de Joseph, dit Sampion Ier Bouglione (1875 – 1941). Il s’était affirmé comme un dompteur émérite au Palais des Lions paternel puis au Cirque Périé. Avec son père et ses trois frères Alexandre, Firmin et Nicolas dit Sampion II, il avait lançé en 1926  le fameux Stade du capitaine Buffalo Bill qui obtint un succès inouï. Deux ans plus tard, ce fut la consécration à Paris. Ainsi, avec son mari, son beau-père et ses beaux-frères, Rosa Bouglione se retrouvait ainsi à la tête d’une entreprise de spectacle de première importance.

Les tournées Bouglione
Les enfants de Rosa Bouglione

Odette, Josette, Firmin, Emilien, Sandrine, Sampion et Joseph Bouglione – photo Archives Arlequin

Rosalie Van Been devenue Rosa Bouglione mit au monde Odette (1929), puis Josette (1930), Firmin II (1932), Emilien (1934), Alexandrine, dite Sandrine (1936), Joseph, dit Sampion III (1938), et Eugène Joseph, dit Joseph (1941). Elle aura le bonheur de les voir tous se marier, la première union étant celle d’Odette avec Francesco Caroli en novembre 1947.

Le Stade du Capitaine Buffalo Bill sillonna, en 1929, la France, puis l’Espagne, la Belgique, les Pays-Bas. La troupe se produisit au Cirque de Troyes et au Jardin d’Acclimatation de Paris en 1930, puis changea d’enseigne pour devenir le Cirque International. La firme, en 1932, prit le nom de Jim Pinder, puis William Pinder, et Cirque Franco-Belge des 4 frères Bouglione durant deux saisons.

En 1934, Joseph et Rosa dirigèrent le Cirque Albert Rancy, tandis que l’enseigne Buffalo Bill était repris par Sampion Ier et ses trois fils. Après la faillite de Gaston Desprez, la famille Bouglione prenait possession de la direction du prestigieux Cirque d’Hiver de Paris.

Le Cirque d'Hiver Bouglione - Rosa Bouglione

Le Cirque d’Hiver Bouglione

La première eut lieu le 20 octobre 1934. Pendant de nombreuses années, Rosa et ses belles-sœurs Alexandrine, Violette et Regina, officiaient au contrôle à l’entrée du Cirque d’Hiver. Tout en dirigeant leur cirque parisien la famille Bouglione repartit en tournée en 1935 avec leur chapiteau, cette fois sous l’enseigne Le grand cirque ménagerie des 4 frères Bouglione. Les années suivantes se passèrent en Belgique au Cirque Royal de Bruxelles, à l’Hippodrome d’Anvers et avec le chapiteau aux Pays-Bas au cirque de Scheveningen, et sous l’enseigne The French Barnum Bircus. En parallèle, le Cirque d’Hiver de Paris présentait de fastueuses pantomimes nautiques comme La Perle du Bengale ou La Reine de Saba.

La famille Bouglione connut des temps difficiles pendant l’occupation allemande, mais parvint à subsister en montant des spectacles avec peu de moyens. Après la Libération, les frères Bouglione plantèrent leur chapiteau sous la Tour Eiffel en juillet 1948.

Rosa Bouglione centenaire
 Le chapiteau Bouglione - Rosa Bouglione

Le chapiteau Bouglione

La période d’après-guerre fut faste avec de tournées en Allemagne, au Pays-Bas, au Brésil, au Maroc tout en continuant les représentations au Cirque d’Hiver avec les plus grandes attractions internationales de l’époque.

Après le décès de son beau-frère Alexandre, l’aîné de la fratrie, en 1954, son mari Joseph Ier devient le chef de la grande famille Bouglione. Ses quatre fils repartirent en tournée avec leur propre chapiteau et prirent la direction du Cirque de Montmartre (ex-Medrano). Entre-temps, Gina sa maman en 1974, ses deux beaux-frères, Sampion II en 1967 et Firmin en 1980, ainsi que ses belles-sœurs disparurent à leur tour. Rosa fut frappé par le sort quand, le 4 aout 1987, son mari Joseph Bouglione décéda.

Rosa dans la danse serpentine - Rosa Bouglione

Rosa dans la danse serpentine – photo Archives Arlequin

Avec courage, elle confia les rênes de l’entreprise à son fils Sampion III. En 1999, la direction du Cirque d’Hiver était reprise par ses petits-enfants et petits-neveux. Avec sa famille,  Rosa Bouglione fêta le 21 décembre 2010 son centième anniversaire.

Après le décès de son frère Joseph et de sa sœur Mélodie, elle eut la douleur de perdre sa fille Sandrine en 2012.

Avec la collaboration de Patrick Hourdequin et de José Lenzini, Rosa Bouglione écrivit, en  2011, ses mémoires : Un mariage dans la cage aux lions aux éditions Michel Lafon.

Entourée de l’affection de siens, Rosa Bouglione nous a quitté le 26 août 2018. Elle avait 107 ans. Ses obsèques eurent lieu le 29 août. L’auteur de ces lignes et toute l’équipe de Circus-parade.com présentons nos plus vives condoléances à toute la famille Bouglione.

 

Dominique Denis

 

Sources
  • La danse serpentine de Rosa
  • Un mariage dans la cage aux lions – Rosa Bouglione.
  • Arbre généalogique par Alain Nénert.
  • Actes d’état civil – archives Paul Salsaca.
  • Histoire illustrée des cirques à Bruxelles – Jean Léo.
  • Coulisses et secrets du cirque – Henry Thétard.
  • Dompteurs et dompteuses de la belle époque – Charles Degeldère.
  • Les ménageries foraines  – Alain Gibelin.
  • Mariage dans la cage aux lions
  • Acte de mariage de Joseph Bouglione avec Rosalie Van Been.
  • Un dompteur et une dompteuse reçoivent la bénédiction nuptiale dans une cage au milieu des lions – L’Est Républicain – 06/01/1928.
  • Le Petit Journal – n° 1935.
  • L’ascension de la famille Bouglione – Henry Thétard – Voilà – n° 202
  • La Merveilleuse Histoire du Cirque – Henry Thétard.
  • Sur les chemins des grands cirques voyageurs – Adrian.
  • Le Zoo Circus des frères Court – Dominique Denis.
  • Mariage de cirque – Serge – 5/11/1947.
  • Les tournées Bouglione
  • Notes des demoiselles Vesque.
  • Programmes Bouglione depuis 1926.
  • Le cirque est mon royaume – Firmin Bouglione.
  • Gentcircusstad – André De Poorter.
  • Bouglione – une dynastie de cirque – Henk van den Berg.
  • Sur les chemins des grands cirques voyageurs – Adrian.
  • Les cirques des frères Amar – Dominique Denis.
  • Pinder – direction Charles Spiessert – Dominique Denis.
  • Quand Bouglione s’appelait Buffalo Bill – Christian Hamel – Le Cirque dans l’Univers – n° 262.

    Rosa Bouglione - sin livre

    Le livre de Rosa Bouglione

  • Rosa Bouglione centenaire
  • Histoire illustrée des cirques parisiens – Adrian.
  • Les cirques des frères Amar – Dominique Denis.
  • Pinder – direction Charles Spiessert – Dominique Denis.
  • Cirque d’Hiver – direction Gaston Desprez – Dominique Denis.
  • Le Cirque d’Hiver – Sampion Bouglione & Marjorie Aiolfi.
  • Cirques en bois, cirques en pierre – Charles Degeldère et Dominique Denis.
  • Joseph Bouglione jr, l’enchanteur  – Julien Motte – Le Cirque dans l’Univers – n° 263.
À lire
  • Le Cirque d’Hiver – Sampion Bouglione & Marjorie Aiolfi – Flammarion – Paris – 2002.
  • Un mariage dans la cage aux lions – Rosa Bouglione – Michel Lafon – Neuilly-sur-Seine – 2011.