Sélectionner une page
Marcel Thomas, photographe surnommé le chasseur d’étoiles, reste le témoin privilégié des cirques et des spectacles de Paris. Son oeuvre, florilège de chassés croisés vivants et de surprises inédites, fait partie du patrimoine artistique de la vie parisienne.
Gina Lollobrigida - Marcel Thomas

Gina Lollobrigida au Cirque d’Hiver par Marcel Thomas

Présentation de Marcel Thomas
Charlie Caïroli - Marcel Thomas

Charlie Caïroli au Cirque d’Hiver par Marcel Thomas

Marcel Thomas était un ouvrier sidérurgiste d’abord, recyclé dans la confection ensuite. Photographe amateur toute sa vie, il n’a jamais vendu une seule photo.  Né en 1908, il a vécu jusqu’en 2002 et n’a jamais cessé de faire des photos.

Admiratif fou des Vedettes, qu’ils soient musiciens, comédiens, écrivains ou chanteurs, il était partout à Paris : Sortie des concerts, avant-premières, soirées de Galas. Marcel Thomas, grâce à sa gentillesse et sa ténacité, grâce aussi à ses amis portiers ou voituriers, passait les barrières les plus fermées, et obtenait une pose, un cliché.

Rien de moins que Clint Eastwood, Jean-Paul Belmondo, Maria Callas, Elvis Presley, Brigitte Bardot, Marcello Mastroianni, Elisabeth Taylor, Les Platters ou encore Johnny Hallyday…  sans parler de Rudolf Noureev, Yehudi Menuhin ou Igor Stravinsky, les photos de Marcel Thomas sont un florilège de chassés croisés vivants de surprises inédites.

Joséphine Baker - Marcel Thomas

Joséphine Baker au Cirque d’Hiver par Marcel Thomas

La vie artistique parisienne

« Un témoignage de la vie artistique parisienne des années 50-90 » explique Gérard Gagnepain devenu son ami et éditeur ses dernières années.

Bacchantes relevés, regard amusé, casquette vissée sur la tête, la photo de Marcel Thomas montre un homme serein, simplement et complètement dévoué à son activité de photographe, sans en attendre rien d’autre que du plaisir. « En effet, explique Gérard Gagnepain, s’il n’a jamais vendu de photo, la plupart du temps, il les donnait, à ses amis ou aux artistes eux-mêmes. »

À la fin de sa vie Marcel Thomas lui a transmis devant Notaire, la totalité de son oeuvre (des milliers des négatifs, diapositives couleurs et plus de 5000 tirages photos). Gérard Gagnepain lui a promis de faire partager sa collection, et il le fait à travers expositions et publications. Des milliers de clichés encore différents, tout aussi inédits … et de conclure : « Je veux que ses photos, véritable patrimoine artistique de la vie parisienne, vivent à l’image de sa merveilleuse folie ».

La rencontre avec de Gérard Gagnepain avec Marcel Thoma
Margarita Nazarova - Marcel Thomas

Margarita Nazarova par Marcel Thomas

« … C’est en 1980 que je l’ai rencontré au Cirque Pauwels implanté au Jardin d’Acclimatation à Paris. C’était était un grand amateur de Cirque, comme moi. Il avait déjà plus de 70 ans.

Ami de Léon Marchoux, administrateur à Medrano, il fréquenta assidument ce cirque (1952-1960). Il a également photographié les principaux cirques en réprésentations à Paris : Cirque d’Hiver, Amar/Bouglione, Alexis Gruss,  Achille Zavatta, Pinder, ainsi que les principaux Galas de Cirque et Galas de l’Union des Artistes. Ainsi sont répertoriés plus de 2300 négatifs et 3000 diapositives couleurs.

Modeste, Marcel Thomas ne m’a pas parlé, ni montré de suite ses photos. J’étais pourtant éditeur et avais travaillé avec beaucoup de photographes : Edouard Boubat, Robert Doisneau, Willy Ronis, Roger Pic… jusqu’au jour où, comme je venais d’éditer un livre sur la cantatrice Maria Callas, je lui demandais s’il avait quelques clichés d’elle. Ce qui était le cas. Il m’a emmené chez lui. J’ai découvert un trésor considérable.

Achille Zavatta - Marcel Thomas

Achille Zavatta en plein hiver en 1956 par Marcel Thomas

Photos d’une vie

Près de 50 années de photos inédites, représentant tous les artistes les plus renommés de notre période contemporaine, toutes prises à Paris, entassées dans deux chambres de bonne en plein coeur du quartier latin. Les photos d’une vie…

Et pourquoi ce titre de « Chasseur d’étoiles » :  Il était un authentique chasseur d’étoiles.

Cela fait référence à la Kermesse aux Etoiles, qui était une grande manifestation annuelle, se déroulant dans les Jardins des Tuileries et qui, de 1947 à 1955), avec les plus grands artistes de leur temps, toute discipline confondue. Toutes ces personnalités venaient dédicacer livres, photos, au grand public… »

 

Propos recueillis par Dominique Denis