Sélectionner une page
En 1808, tandis que Philip Astley fête à Londres le quarantième anniversaire de la création du spectacle de Cirque, Christoph de Bach inaugure à Vienne le Circus Gymnasticus.
Circus Gymnasticus à Vienne - Année 1808

Circus Gymnasticus à Vienne en 1808

Année 1808 :Premier trimestre – janvier à mars
Philip Lailson - Année 1808

Philip Lailson

5 janvier 1808 : Philip Lailson arrive à Mexico avec son Royal Equestrian Circus. Outre les exercices équestres de l’habile écuyer, le public apprécie particulièrent un singe costumé en général français.

Le Cirque Olympique des frères Franconi – qui avait été inauguré le 28 décembre 1807 – annonce le 7 janvier Bizaldini (ou Le fugitif), une pantomime équestre et militaire en un acte. Un nouveau spectacle est annoncé le 18 janvier : Le calife généreux (ou Le tableau turc). Au mois de mars, le 9, encore une nouveauté à l’affiche : Les Français en Pologne.

À Londres, le 30 mars, John Astley est la vedette de la pantomime The Brave Cossack.

Année 1808 : deuxième trimestre – avril à juin
L'Ecole de Mars - Année 1808

L’Ecole de Mars à l’Amphithéâtre d’Astley

Le spectacle équestre que l’on appelle Cirque fête ses 40 ans. À cete occasion, à Londres, Philip Astley, monte en avril, un quadrille équestre présenté par huit cavaliers intitulé l’Ecole de Mars. Lors de ces représentations, le clown Richard Usher, surnommé Dicky, entre en piste, en s’exclamant Here, we are again ! Cette expression va devenir un must qui sera repris par de nombreux clowns britanniques. Plus tard, il met à l’affiche The Honest Criminal.

L’écuyer Joseph Kuhn voyage en Suède au mois d’avril, tandis que Rudolphe Mercke présente ses exercices hippiques à Nuremberg.

De l’autre côté de l’Atlantique, le cirque de Victor Pépin et Jean Breschard débute ses représentations à Boston le 2 juin.

Retour en Europe, à Vienne, au Prater, grande première du Circus Gymnasticus, le 6 juin 1808, construit par l’architecte Joseph Kornhäusel, et dirigé par Christoph de Bach. Ce cirque en pierre majestueux peut trois mille spectateurs. Une loge d’honneur est prévu pour les monarques. Au Cirque Olympique, à Paris, les frères Franconi mettent à l’affiche, en avril, les scènes équestres intitulées Les quatre fils d’Aymons. Le 26 mai, les Parisiens peuvent applaudir la scène Les centaures (ou La jeunesse d’Achille). Une scène mimée est annoncée le 25 juin : L’équitomanie.

jacques Tourniaire - affiche Année 1808

Jacques Tourniaire à Rome

Année 1808 : troisième trimestre – juillet à septembre

Les Franconi, dans leur cirque parisien, proposent le 17 août Fra Diavolo, (ou Le frère Diable, chef des bandits des Alpes) une série de scènes équestres en deux actes. Le mois suivant, le 7 septembre, début de l’action militaire La bataille d’Aboukir (ou Les Arabes du désert) animée par la famille Franconi.

À la tête d’une troupe importante, Jacques Tourniaire tourne dans les Etats Italiens.

La troupe du Royal Circus, en Angleterre, en septembre, est composée d’écuyers de renom comme Thomas Frankin, John Grossman, George Smith et Peter Ducrow. Le clown est John Porter.

Année 1808 : quatrième trimestre – octobre à décembre
Antonio Franconi - Année 1808

Antonio Franconi par Paul Haynon

À partir du 16 octobre, une troupe Franconi dirigée par Bassin séjourne à Rouen avec en vedette le cheval infernal avec des effets pyrotechniques. Le spectacle est composé d’exercices équestres et de scènes comiques. Cavalo Dios (ou Le cheval génie bienfaisant) est le titre du nouveau spectacle des frères Franconi le 16 novembre. Ce mois-ci, le cirque français Gautier donne des représentations à Hanau, dans la Hesse.

À la surprise générale, le 25 novembre, à Rouen, Antonio Franconi, qui a retrouvé la vue grâce au docteur Forlenze, fait son apparition. De main de maître, il dirige les manoeuvres équestres. en plus des représentations, il exhibe à l’auberge du Chariot d’or puis dans la cour Martin, sa voiture-maison, véritable préfiguration des caravanes modernes.

Francisco dans les Îles Anglo-Normandes, se produit en décembre au Cornwall’s Royal Amphitheatre de Saint-Hélier. La soirée du 17 décembre est intitulée La grande nuit de l’élégance. Pendant ce temps, à Paris, on peut applaudir le 14 décembre, Barberousse le balafré (ou Les Valaques). Quelques jours plus tard, les Parisiens découvrent un nouveau personnage comique appelé claune…

Dominique Denis
Sources : Année 1808
  • Philip Astley – créateur du spectacle de Cirque – Dominique Denis – circus-parade.com.
  • Antonio Franconi – Dominique Denis – circus-parade.com.
  • Premier Cirque olympique – Dominique Denis – circus-parade.com.
  • Philip Astley – La naissance du Cirque – Dominique Denis.
  • Premiers cirques parisiens – Dominique Denis – circus-parade.com
  • Franconi aux Capucines – Tristan Rémy – Le Cirque dans l’Univers – n° 17.
  • Quelques notes sur Antonio Franconi – Tristan Rémy – Le Cirque dans l’Univers – n° 44.
  • Notes Paul Haynon – Archives Nationales de France.
  • Jacques Tourniaire – Notes Paul Salasca.
  • Antonio Franconi dans la vie et les spectacles à Rouen – Christian Oger.
  • Architectures du Cirque – Des origines à nos jours – Christian Dupavillon.
  • Antonio Franconi e la nascita del circo – Giancalo Pretini.
  • Architectures du Cirque – Des origines à nos jours – Christian Dupavillon.
  • Notes Philippe Husson.
  • Le cirque de la rue Dugay-Trouin à Rouen – (1784-1814) – Christian Oger.
  • The Circus – Its Origin and Growth prior to 1835 – Isaac J. Greenwood.
  • Circus Life and Circus CelebritiesThomas Frost.
  • The life ans art of Andrew Ducrow – A. H. Saxon.
  • Astley’s Circus – The story of an English Hussar – Mike Rendell.
  • La fabulosa historia del circo en Mexico – Julio Rebolledo Cardenas.
  • The Sawdust Ring – Ruppert Croft-Cooke & W. S. Meadmore.
Sources – suite
  • Victorian Arena – The Performers – John Turner.
  • Billy Buttons – Steve Ward.
  • Das Busch vom Zirkus – JosephHalperson.
  • La Merveilleuse Histoire du Cirque – Henry Thétard.
  • Le cirque commence à cheval – Adrian.
  • Histoire illustrée des cirque parisiens – Adrian.
  • Cirques en pierre, cirques en bois de France – C. Degeldère et D. Denis.
  • Le Grand Livre du Cirque – Monica J. Renevey.
  • Philip Astley – Bobby Barell – Echo – mars 1968.
  • Greatest show on earth – Maurice Willson Disher.
  • The English Circus – Ruth Manning-Sanders.
  • The First Circus – Joan Selby-Lowndes.
  • The Circus Book – Ruppert Croft-Cooke & Peter Cotes.
  • Circus-Archäologie – Hermann Saguemüller.
  • 200 jaar circus in Nederland – M. Keyser, Jacques Klöters, Paul Blom, Renée Waale.
  • Cirkus i Danmark – Anders Enevig.
  • Annals of the American Circus – Stuart Thayer.
  • Cirkus I Sverige – Per Arne Wahlberg.
  • Les cirques stables dans le New York du XIXème siècle – Dominique Jando – Le Cirque dans l’univers – n° 201.
  • Philip Astley – Dominique Jando – circopedia.org.
  • Les Jongleurs à cheval – Dominique Denis.
  • Dossiers chronologiques de l’auteur.
À lire :

Philip Astley – La naissance du Cirque – Dominique Denis – Arts des 2 mondes – 2018.