Sélectionner une page

Dès la création du concept du spectacle de cirque, les pays scandinaves accueillirent des voltigeurs équestres comme Jacob Bates ou Peter Price.

Voltige équestre en Scandinavie 

Jacob Bates
Jacob Bates

A peine le spectacle de cirque était créé par Philip Astley à Londres en 1768, des voltigeurs équestres débarquaient en Scandinavie.

Ainsi, Copenhague reçut Jacob Bates en octobre et novembre 1769. Cet illustre précurseur visita la Suède en octobre de l’année suivante.

Wilhelm Wear, se rendit dans ce pays quatre ans plus tard, au mois d’août. Il retourna à Stockholm en 1776. Nicolaus Mori, un autre cavalier, s’y produisit avec succès. 

Le voltigeur équestre Peter Price (né en 1750), qui s’était illustré au Dobney Garden à Islington vingt ans auparavant, s’imposa dans la capitale suédoise en 1787. Il avait également fait équipe avec Hyam à Vienne en 1784. Peter s’était marié avec Rosalie Masson. Il eut trois enfants : Thérèse, Alexander et Gustav. Plus tard, Rosalie Masson, se maria en secondes noces avec Christopher de Bach.

La famille Price

Exercices équestres par Peter Price - Scandinavie
Exercices équestres par Peter Price

Un autre Price, James devint le fondateur de la branche scandinave. Il était né à Londres 31 octobre 1761 à Londres. Selon l’historien suédois Arne Wählberg et le danois Anders Enevig, il était le jeune frère de Peter (dans la famille Price, on trouve Tom et sa fille Eveline qui furent à l’affiche d’Astley à Paris, en avril 1786).

Après Stockholm et Goteborg, d’octobre 1787 à juin 1788, James Price s’établit au Danemark. Il était également danseur de corde et jouait la pantomime. Il devint un pionnier du spectacle danois.

James Price épousa Johanna Casorti, dite Hanne. Ils eurent deux filles Louise et Isabella, et deux fils Carl James (1801 – 1865) et John Adolph (1805 – 1890).

Après le décès de James Price à Copenhague, le 25 février 1805, sa veuve Hanne reprit la direction de la troupe. Elle s‘associa un temps avec l’acrobate Jacques Paran qui se maria avec sa fille Louise.

Premières grandes troupes

Philip Lailson - Année 1808
Philip Lailson

L’élégant Philip Lailson s’illustra à Stockholm en décembre 1794. À la tête d’une compagnie de 14 personnes et 16 chevaux, il présenta son spectacle à Cristiana (Oslo) et à Goteborg. Il s’embarqua ensuite vers l’Amérique du nord.

Le cavalier Jean Lustre venant d’Helsinki et d’Odense, investit, en 1799, la capital danoise. Il était accompagné d’un paillasse et d’un éléphant.

On le vit l’année suivante à Goteborg, en Norvège d’octobre à avril, puis en Suède à partir de juillet. La Finlande et le Danemark l’accueillirent en 1803.

Jean (Jean-Marie) Lustre, originaire de Lyon, était né le 26 avril 1762, était marié avec Louise Elizabeth Lentini. Il décéda à Carpentras le 9 novembre 1834.

Cirques de Scandinavie

Affiche de Chiarini - voltigeurs équestres
Affiche de Chiarini

Copenhague recevait au début du XIXème siècle des ménageries ambulantes comme celles de Camarati, Kaestner, Cetti ou Casorti. A Stockholm, en 1804  Jean-Baptiste Gautier arriva avec son éléphant, et l’écuyer Luigi Chiarini, en provenance de Saint-Pétersbourg, fit des merveilles. Antoni Agazzi, quant à lui, s’était spécialisé dans le dressage de singes et chiens.

Chiarini et sa troupe visita les années suivantes, la Suède, la Finlande et le Danemark.

A partir de 1806, Frantz Kuhn, venant de Vienne, s’imposa à Copenhague et Stockholm. Il se maria en 1910 avec Hanne Price, la veuve de James. Frantz Kuhn avait plusieurs frères comme Louis et Joseph qui dirigeaient leur propres troupes.

Depuis, en Scandinavie, de nombreux cirques s’établirent, dirigés par des familles célèbres telles les Fouraux, GautierTourniaire ou Houcke. Des cirques en pierre furent construits à Cristiana, Copenhague, ou Stockholm.

Dominique Denis

Sources

  • Voltige équestre en Scandinavie
  • Premiers voltigeurs à cheval – Dominique Denis – circus-parade.com
  • Dossiers chronologiques de l’auteur.
  • Les premiers écuyers – J. Halperson – Music-Hall and Circus – n° 72.
  • Cirkus-Archäologie – Hermann Saguemüller.
  • Das Busch vom Zirkus – Joseph Halperson.
  • La Merveilleuse Histoire du Cirque – Henry Thétard. 
  • Le grand livre du Cirque – Monica Renevay.
  • Cirkus i Sverige – Arne Wahlberg. 
  • Illustrations Bates – Wear – Price.
  • La famille Price
  • Premiers voltigeurs à cheval – Dominique Denis – circus-parade.com
  • Les jongleurs à cheval – Dominique Denis.
  • Notes Alfred Wenzel.
  • Notes Alf Danielson.
  • Affiche Price – Copenhague 1787.
  • Les Price – Jacques Garnier – Le Cirque dans l’Univers – n° 74.
  • Noblesse de Cirque – Tristan Rémy – le Cirque dans l’Univers – n° 79.
  • Philip Astley – La naissance du Cirque – Dominique Denis.
  • Cirkus i Sverige – Arne Wahlberg. 
  • Cirkus i Danmark – Anders Enevig
  • Premières grandes troupes
  • Affiche Lailson – janvier 1795.
  • Cirkus-Archäologie – Hermann Saguemüller.
  • Cirkus i Danmark – Anders Enevig
  • Cirkus i Sverige – Arne Wahlberg. 
  • Acte de décès de Jean Lustre – recherches Paul Salasca.
  • Cirques de Scandinavie
  • Cirkus i Danmark – Anders Enevig
  • Cirkus-Archäologie – Hermann Saguemüller. 
  • Notes Alf Danielson.
  • Cirkus i Sverige – Arne Wahlberg. 
  • Markedsgogl og cirkuslojer – Kurt Moller Madsen.
  • Yhtä Sirkusta – Turun linna – Abo Slott.
  • Svenska Cirkusbyggnader – Zay-Mé.
Les Jongleurs à Cheval
Jongleurs à cheval

A lire

  • Cirkus i Danmark – Anders Enevig- Lyngby – 1982.
  • Cirkus i Sverige – Arne Wahlberg – Carlssons – Stockholm -1992.
  • Yhtä Sirkusta – Turun linna – Abo Slott – Maakuntamuseo – Vammala – 2002.
  • Les jongleurs à cheval – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2009.