Sélectionner une page

Le cirque des quatre frères Knie, entre 1920 et 1933, étonna le public avec des spectacles riches en numéros équestres, en entrées de cage, et en attractions variées.

1920 - quatre frères Knie
Cirque des quatre frères Knie – 1920

La deuxième tournée des quatre frères Knie

Après une première saison fructueuse en 1919, le Grand Cirque National Suisse des quatre frères Knie, Friedrich II, Rudolph II, Charles II, Eugen, entamèrent avec optimisme leur deuxième tournée en Suisse. 

La répartition des responsabilités de la direction du cirque se dessina au fil du temps. Friedrich II dirigeait le spectacle. En plus de la partie comique, avec Fips ou Rodolfo Cavallini, il prenait en main la partie équestre. Rudolph II, outre ses exercices de jonglerie, organisait la tournée et veillait aux finances. Charles II se spécialisait dans les équilibres, la voltige équestre et la haute école. Enfin, Eugen occupait la fonction de régisseur. 

Ensemble, ils se consacrèrent à la logistique du cirque telle que la prospection, le transport, l’administration, la comptabilité, la gestion du personnel, le montage du chapiteau, et la publicité. Afin d’assurer leur autonomie énergétique, ils s’équipèrent d’un générateur électrique.

Deux naissances

Les Cavallini - quatre frères Knie
Les Cavallini

À Carouge, Friedrich II et Margrit Knie furent heureux d’annoncer le 29 mai 1920, la naissance de Friedrich III, dit Frédy

Pour mériter l’appellation de cirque, la partie équestre fut renforcée lors de la saison 1921. La cavalerie était présentée par Friedrich II. Charles, qui par ailleurs exécutait un pas de deux avec Edith, débutait dans les airs de haute école. Annelie se transformait écuyère à panneau, puis en trapéziste avec Doro Fips. À nouveau, Rudoph II jonglait. Parmi les attractions engagées, on retrouvait l’éléphant Dicky de Thérèze Renz, et le cycliste Konrad Bosschard. La comédie clownesque était interprétée par Fredi (Friedrich II) et Fips, Alfredo, et le trio Cavallini (Calman, Rodolfo et Roberto). L’orchestre était sous la direction de B. Fumagali.

Rudolph II et Sophie Knie, le 23 novembre 1921, à Wetzikon, devinrent les heureux parents de Rudolph III, qui sera appelé Rolf.

Cavalerie exotique

Les exotiques de Knie - quatre frères Knie
Les exotiques de Knie

Comme nouveauté, pour la saison 1922, Friedrich II fit évoluer en piste une cavalerie exotique avec un chameau, un lama, des poneys et des chiens. De nouveaux artistes furent engagés comme le jockey Carl Hanke, le jongleur à cheval Alfred Leon Smith, et Franz Radotsky et ses ours. A nouveau, Thérèze Renz faisait valser son éléphantDicky.

Pour la tournée 1923 du cirque des quatre frères Knie, le chapiteau arborait une nouvelle façade, avec deux grands étendards, et une grande tente pour la nouvelle ménagerie. En juillet et en août, le cirque fit une incursion en France, et s’installa à Strasbourg.

À la grande fierté de ses parents, le petit Frédy, âgé de quatre ans, fit ses premiers pas en piste en 1924. Une nouvelle recrue, le nain Franzl, vint égayer les reprises du spectacle.

Tournée en Allemagne des quatre frères Knie

Les ours cyclistes de Batty - quatre frères Knie
Les ours cyclistes de Batty – 1925

Les frères investirent dans l’achat d’animaux. Une tournée de trois mois, en 1925, fut organisée en Allemagne dans le Bade, la Hesse et le Wurtemberg. Le transport se faisait par un train spécialement affrété de 48 wagons transportant 80 roulottes.

Le spectacle fut brillant avec les patineurs sur glace Gertrud Ehrich et Bob Lange, les ours de Paul Baars-Batty, les éléphants Dicky et Queen de Charles II Knie, et la nouvelle cavalerie exotique de Friedrich II. Alfred L. Smith présentait ses singes et chiens savants. Autres attractions : les Maximes au trapèze volant, les acrobates mexicains Yamato, et les 4 Frederics.

William Heyer montait en haute école Louvain, Nereide, et Aristokat. La voltige équestre était animée par Eliane Knie, Charly Hanke, les Smith et les Enders. Doros se balançait au trapèze Washington, et Eugen Knie reprenait ses exploits sur la corde. L’orchestre de 12 musiciens était dirigé par F. Viehr.

Nouvelles entrées de cage

 quatre frères Knie -  quatre frères Knie
Rolf et Frédy Knie, les petit grooms – photo Bangerter

En cours de saison, plusieurs entrées de cage furent mises en place : 8 lions berbères, puis 5 ours bancs et deux bruns par Richard Rössler, et enfin un groupe de tigres par F. Renato.

De nouvelles attractions vinrent, en 1926, renforcer la troupe comme les barristes aériens Artonis. Ajoutons la troupe de sauteurs à la bascule Faludys, et les écuyers Gutemberg. Henrick Gautier présentait ses chiens et poneys, son mulet indomptable, et sa haute école sur Admiral.L’éléphant Dickyétait accompagné de deux poneys. Enfin, les Cavallini revinrent, cette fois, en duo. Costumés en groom, les petits Rolf et Frédy apparaissent fièrement à la barrière.

La surface des tentes de la ménagerie fut doublée et une nouvelle façade en bois fut érigée à l’entrée du chapiteau.

Trapèze volant en croix

Les Urmann - 1927 - quatre frères Knie
Les Urmann – 1927

En tête d’affiche pour la saison 1927, la troupe Urmann fit des merveilles dans leurs exercices de trapèze volant en croix. Le reste de la troupe était sensiblement la même que l’année précédente, avec en plus les otaries de Wallendas, les danseurs russes Esmanoff et des cavaliers arabes. 

A l’entrée du chapiteau, les spectateurs étaient accueillis sous une tente de façade.

La ménagerie du cirque des quatre frères Knie avait pris une ampleur remarquable. Elle était maintenant abritée sous un nouveau chapiteau à deux mâts. Durant la visite, une troupe folklorique, venue des Indes, apportait une touche d’exotisme.

Pendant l’hiver 1927, la direction envoya plusieurs de ses numéros d’animaux en Russie, à Saint-Pétersbourg, Moscou et Odessa.

Otto Sailer Jackson

Le chapiteau Knie - quatre frères Knie
Le chapiteau Knie

Le dompteur Otto Sailer Jackson, avec son groupe de 12 lions, fut la révélation de la tournée 1928. Parmi les nouveautés : le chimpanzé. Boby et Lydia Walterstein dans sa haute école sur Romet Harry. Friedrich II menait une cavalerie de 12 chevaux en liberté, et un grand carrousel réunissait 50 animaux. Les clowns Cavallini avaient reformé leur trio. Les Urbanis et les Fiori se distinguèrent dans leurs acrobaties. Les ours polaires étaient dirigés par miss Mercedes et les bruns par Paul Baars-Batty. 

La ménagerie, animée par une troupe d’africains, annonçait 300 animaux. Les Knie firent l’acquisition d’une nouvelle éléphante Rosa.Un magazine de présentation du zoo fut édité à cette occasion.

Fredy et Rolf antipodistes

Sailer Jackson partit en engagement à Paris avec les lions de Knie à Medrano, en février 1929. Au même programme, Alfons Steffin dirigeait la cavalerie.

Edouard Klammek monta, lors de la saison 1929 du Grand Cirque National Suisse, un nouveau ballet sur glace avec sept participants. Fips tournait le looping the loop, monta sur son trapèze et participait au numéro d’antipodistes de Fredy et Rolf, pour leurs débuts en piste. Charles II Knie menait les trois éléphants, et l’écuyer Alfons Steffin honorait la haute école. L’acrobatie sur cycles fut représentée par Georg Narrow, l’icarisme par Leon Kremo, et les jeux chinois par Gue-Tsang.

Durant la visite de la ménagerie, l’animation était confiée à une troupe d’indiens et d’africains.

La haute école de Frédy

les Tcherkesses au Cirque Knie - quatre frères Knie
les Tcherkesses au Cirque Knie – 1930

Le cavalier tcherkesse Hundadze fut la vedette de l’année 1930. 

Au même programme du Grand Cirque National Suisse des quatre frères Knie : Les 7 Wortley au trapèze volant, les icariens Frilli, Ben Bojmaas et ses sauteurs arabes, et le nouveau trio Cavallini composé de Rodolfo, Emilio et Roberto. On retrouvait avec plaisir les artistes maison Sailer Jackson, Wallendas, Fips, Charly Hanke, les Steffin, et les Smith. L’orchestre était dirigé par J. Bor.

Agé de neuf ans, Frédy faisait sensation en montant en haute école Excellenz.

Chapiteau à 4 mâts

Les quatre frères Knie inaugurèrent en 1931 un nouveau chapiteau à 4 mâts au carré.

Friedrich II menait un carrousel de 50 chevaux, poneys et animaux exotiques. Par ailleurs, il dirigeait les ours blancs. Charles II cornaquait les éléphants. Le groupe de 10 tigres et celui de 12 lions obéissaient à W. Wesely-Mac Donald. Frédy Knie et Alfons Steffin présentaient une double haute école. Eliane Knie voltigeait à cheval et effectuait un pas de deux avec Charlie Hancke. Les 4 Rastelli sautaient au trampoline et Axel Mirano tournait sous la coupole avec son avion infernal. Il y avait encore, Pintoros  et ses chimpanzés, les chinois Lio-Hoi-Tsehn, les indiens Melancias, Doro Fips, Leon Smith, et le ballet Escamillo

L’orchestre était sous la baguette de L. Cermak. 

Le chef Samo, à la ménagerie, dirigeait ses indiens Mohavk dans leurs exercices de tirs à l’arc, de lancement de tomahawk, et de danses guerrières. 

The Little Lord Fauntleroy

Le jeune Frédy Knie - quatre frères Knie
Le jeune Frédy Knie

Les écuries comptaient 70 chevaux, lors de la saison 1932. Parmi les nouvelles attractions, se distinguaient les acrobates à la bascule Cervantès, les otaries de Palermo, le fildefériste Ponchery, le voltigeur à cheval Salem et les barristes Christians.

En cours de saison, à Rorschach am Bodense, une tempête déchira le chapiteau. Ironie du sort, dans la même ville, le cirque fut à nouveau endommagé en novembre 2017.

Le Bertram Mills Circus programma pour sa saison d’hiver à l’Olympia de Londres, Frédy Knie, âgé alors de douze ans, dans son numéro de haute école avec son cheval Orlow. Surnommé The Little Lord Fauntleroy, il était accompagné de ses parents, de son frère Rolph et de son professeur Max Schaffner.

Adieu Rudolf II Knie

Les fauves 1933 - quatre frères Knie
Les fauves du Cirque Knie – 1933

Cherchant à se renouveler, les quatre frères engagèrent, pour 1933, le fildefériste Alamar, les patineuses Resua sisters, et la troupe chinoise Chy Bao Guy. Fidèle à la famille, Doro Fips fêtait sa 18ème saison, et Richard Rössler dirigeait 10 lions et 15 tigres.

En cours de saison, Rudolf II Knie mourut le 27 août. Il avait 48 ans. Sa disparition fut un choc pour toute la famille. Néanmoins, le cirque reprit son itinéraire…

En hiver, Charles II présenta ses éléphants au Cirque Royal de Bruxelles.

Dominique Denis

Sources – Knie 1920 – 1933  – Les quatre frères Knie

  • La deuxième tournée des quatre frères Knie
  • Von der Arena zum Circus – Hans Rathger.
  • Cirque Knie – C. F. Ramuz.
  • Knie – Histoire d’une dynastie – Alfred A. Häsler.
  • Knie Magazine – 1968 – 1978.
  • Histoire et notes techniques du Cirque Knie – Service de presse – 1975.
  • Das Busch vom Zirkus – Joseph Halperson.
  • La merveilleuse histoire du Cirque – Henry Thétard.
  • Le grand livre du Cirque – Monica Renevey.
  • Knie im Bild – Henk van den Berg.
  • Fabuleuses affiches de cirque – Dominique Denis.
  • Un siècle de cirque en Suisse – Adolphe Cottier – Le Cirque dans l’Univers – n° 14.
  • Les 75 ans du Cirque National Suisse – Marika Maymard – Le Cirque dans l’Univers – n° 174.
  • Storia del Circo – Raffaele de Ritis.

Sources – suite  – Les quatre frères Knie

  • Deux naissances
  • Arbre généalogique – Cirque Knie – C. F. Ramuz – Le grand livre du Cirque – M. Renevey.
  • Annonce Knie Das Programm – 1921.
  • Le grand livre du Cirque – Monica Renevey.
  • Von der Arena zum Circus – Hans Rathger.
  • Cirque Knie – C. F. Ramuz.
  • Knie im Bild – Henk van den Berg.
  • Cavalerie exotique
  • Zürich – Circus Knie – Max Albert – 1922
  • Affiche Knie 1922.
  • Les jongleurs à cheval – Dominique Denis.
  • Courrier Knie – 8 décembre 1921.
  • Photo chapiteau Knie – 1923.

Sources – suite  – Les quatre frères Knie

  • Tournée en Allemagne des quatre frères Knie
  • Annonce Knie Das programm 1925.
  • Programme Knie 1925
  • Affiche Knie – les ours de Batty
  • Knie im Bild – Henk van den Berg.
  • Nouvelles entrées de cage
  • Annonces Knie – Das Programm 1925 – 1926
  • Affiche Knie – Dicky – les cavaliers arabes.
  • Knie im Bild – Henk van den Berg.
  • Trapèze volant en croix
  • Saisonauftakt beim Zirlus Knie – Max Albert – 1927
  • Affiches Knie : la troupe indienne – Urmann.
  • Knie im Bild – Henk van den Berg.

Sources – suite  – Les quatre frères Knie

  • Otto Sailer Jackson
  • Annonce Knie – Das Programm 1928
  • Programme Knie 1928
  • Knie magazine 1928.
  • Affiche Knie – en piste 1928.
  • Zirkus Knie in Basel – Max K. F. Boy – 1928
  • Knie im Bild – Henk van den Berg.
  • Fredy et Rolf antipodistes
  • Annonce Knie – Das Programm 1929
  • Programme Medrano – février 1929.
  • Chronique de Cirque – Henry Thétard – Le petit Parisien – 4/3/1929.
  • Knie im Bild – Henk van den Berg.
  • La haute école de Frédy
  • Annonce Knie – Das Programm 1930
  • Knie magazine 1930.
  • Knie im Bild – Henk van den Berg.

Sources – suite  – Les quatre frères Knie

  • Chapiteau à 4 mâts
  • Annonce Knie – Das Programm 1931
  • Photo chapiteau Knie – 1931.
  • Knie magazine 1931.
  • Knie im Bild – Henk van den Berg.
  • The Little Lord Fauntleroy
  • Annonce Knie – Das Programm 1932
  • Knie im Bild – Henk van den Berg.
  • Photo chapiteau Knie – 1932.
  • Bertram Mills – David Jamierson.
  • Adieu Rudolf II Knie
  • Annonce Knie – Das Programm 1933
  • Cirque Knie – C. F. Ramuz.
  • Arbre généalogique – Cirque Knie – C. F. Ramuz – Le grand livre du Cirque – M. Renevey.
  • Knie – Histoire d’une dynastie – Alfred A. Häsler.

A lire

  • Knie – Histoire d’une dynastie – Alfred A. Häsler – Rencontre – Lausanne – 1968.
  • Von der Arena zum Circus – Hans Rathger – Ra-Verlag – Rapperswill – 1975.
  • Cirque Knie – C. F. Ramuz – Librairie Marguerat – Genève – 1975.
  • Knie im Bild – 1900 -1970 – Henk van den Berg – S. H. C. – 2013.
  • 100 Jahre Knie – Die Schweizer Zirkusdynastie, eine Familie – Thomas Rengglie – Weltbild – 2019.