Sélectionner une page

Sampion Bouglione III, à la fois talentueux animateur et présentateur d’éléphants, dirigea de main de maître le Cirque d’Hiver et le chapiteau Bouglione, durant près d’un demi-siècle.

Sous le signe du triomphe

Les enfants de Rosa Bouglione
De droite à gauche : Odette, Josette, Firmin, Emilien, Sandrine, Sampion et Joseph Bouglione – photo Archives Arlequin

L’année de la naissance, en 1938, de Sampion III, le cirque des 4 frères Bouglione triomphait en Europe. D’abord à l’Hippodrome d’Anvers, puis en tournée avec le chapiteau en Belgique et Hollande, dans le Cirque de Scheveningen, et pour la fin de l’année, à la fois, au Cirque Royal de Bruxelles et au Cirque d’Hiver de Paris.

Comme son grand-père et son père, Sampion III se prénommait Joseph. Il était le sixième enfant fils de Joseph Ier et Rosa Bouglione. Ses aînés furent Odette, Josette, Firmin II, Emilien, et Alexandrine. Le dernier de la famille fut Eugène Joseph, dit Joseph II.

Né dans ce cirque prestigieux, sous l‘égide de son père Joseph et de ses oncles Alexandre, Sampion II et Firmin, Sampion III apprit vite les secrets du métier. 

En premier, il se révéla un présentateur et animateur hors pair. Il présenta également, avec élégance, les éléphants maisons. 

La direction du cirque

Le chapiteau Bouglione fils à Bordeaux-
Le chapiteau des frères Bouglione fils – Photo Charles Degeldère

Sampion III se maria avec Anna Marie, la fille du directeur Amédée Ringenbach. Ils eurent deux enfants : Sandrine et Francesco.

Lorsqu’en décembre 1963, la famille Bouglione prit possession du Cirque de Montmartre (ex-Medrano), Sampion III, Firmin II, Emilien, et Eugène Joseph, en devinrent directeurs.

Avec ses trois frères, il entreprit de nouvelles tournées avec le chapiteau Bouglione qui obtint partout de gros succès. A la fois, homme de terrain et bon gestionnaire, il dirigea le cirque de main de maître.

Sampion III chef de la famille

Le Cirque d'Hiver Bouglione - FAÇADE
Le Cirque d’Hiver Bouglione – photo A. A.

Après la disparition de son père en 1987, Sampion III devint le chef de la famille. Il reprit la co-direction du Cirque d’Hiver. En accord avec sa mère Rosa et son frère Emilien, il confia, en 1999, la direction artistique à ses enfants et neveux. Avec enthousiasme et talent, la nouvelle génération Bouglione monta un premier spectacle qui fut une réussite incontestée. Après ce lancement, le Cirque d’Hiver Bouglione, avec régularité,  continua d’enchanter les Parisiens. 

Avec sagesse, Sampion III, nomma ensuite son fils Francesco directeur de l’entreprise.

Un grand directeur

Particulièrement affecté par le décès de sa mère Rosa, il rendit son dernier soupir le 14 mai 2019. 

Respecté par tous, Sampion Bouglione III, reste un grand directeur dans la lignée de son père Joseph Ier et de son grand-père Sampion Ier. Il avait été décoré par Jack Lang chevalier de la Légion d’Honneur le  7 février 1990. 

Dominique Denis

Sources

  • Arbre généalogique Bouglione – Charles Degeldère.
  • Des 4 frères bouglione – Henry Thétard – l’Artiste – 15 avril 1938.
  • Achille Zavatta – Dominique Denis.
  • Le Grand Cirque de Paris – Adrian – Scènes et Pistes n° 4 – 1954.
  • Le cirque est à Nice – Serge Nicolas – Nice-Matin – juillet 1963.
  • C’est parce qu’ils savent rester ensemble – Thérèse Fournier – Journal du Dimanche – décembre 1963.
  • Le cirque parisien à l’heure Bouglione – Adrian – Scènes et Pistes – janvier 1964.
  • Cirques en bois, cirques en pierre – Charles Degeldère et Dominique Denis.
  • Chevalier de la légion d’honneur – Marika Meymard -le Cirque dans l’Univers – n° 156 – 1990.
  • Sampion Bouglione – Julien Motte – le Cirque dans l’Univers – n° 186 – 1997.
  • 50 ans de cirque – le Cirque dans l’Univers – n° 200 – 2001.
  • Le Cirque d’Hiver – Sampion Bouglione & Marjorie Aiolfi.
  • Un mariage dans la cage aux fauves – Rosa Bouglione.
  • Bouglione – Henk van den Berg.
  • Emilien Bouglione – Pascaline Kromicheff.