Sélectionner une page

Surnommé le Rastelli à cheval, Vittorio Ferroni, fut, durant la période de l’entre-deux guerres, un jongleur équestre éclectique, remarquable pour la qualité et la diversité de son répertoire.

Le Rastelli à cheval

Vittorio Ferroni - photomontage
Vittorio Ferroni – photomontage A. A.

Fils de Oratio Ferroni, acrobate et jongleur équestre, Vittorio Ferroni, était né le 10 juin 1888. 

Ses classes sous le chapiteau familial accomplies, il choisit comme spécialité la jonglerie à cheval. Il n’eut pas de mal à trouver des engagements notamment en Russie. Il parcourut U. R. S. S. de 1927 à 1931. Il fut applaudit de Moscou à Leningrad, en passant par Odessa, Nijni Novgorod ou Kazan.

Son numéro était composé de routines variées : 

Jeux de balle avec un bâtonnet tenu dans la bouche… Fantaisies avec une boule et une bouteille… Bassine tournante sur une chaise… Rebonds de ballon sur le front tout en jouant de la mandoline… Jonglerie avec des torches enflammées. 

Ce n’est pas par hasard, qu’il fut surnommé le Rastelli à cheval !

De Medrano à Bertram Mills

Après ses exploits en Russie, Vittorio Ferroni se produisit dans les plus grands établissements européens. Hermann Saguemüller a relevé ces engagements : 

En 1934, au Circus Staniewski en Pologne, puis en 1935, chez Salamonsky à Riga, Krone à Munich, Medrano à Paris et Altenburg en Suède jusqu’à l’année suivante qui se termina à Londres au Bertram Mills Circus

Vittorio Ferroni jonglait en 1937 au Cirque Schumann à Copenhague, au Favarosi Nagy Circus de Budapest, au Cirque Sarrasani à Dresde, et chez Busch à Hambourg. 

Il fut programmé, en 1939, chez Schumann à Vienne, et Belli au Danemark. Dans ce dernier établissement, Vittorio Ferroni eut le plaisir de partager l’affiche avec le célèbre cow-boy Tom Mix.

Leonardo

Vittorio Ferroni - sa famille - photo
Vittorio Ferroni et sa famille – photo A. A.

Arriva le moment, en 1940, où Vittorio Ferroni descendit de cheval. Pendant plusieurs années, il jongla avec son fils Leonardo, né en 1921, dans les plus grands Variétés européens. 

Tous deux furent à l’affiche du Cirque Altenburg au Danemark en 1949. Leonardo continua ensuite une belle carrière de jongleur sur échelle libre.

Viktor Viktorov

Lors de son séjour en russie, Vittorio Ferroni eut un autre fils avec la gymnase russe Ludmila Koschkina, appelé Vicktor Viktorovitsch Koschkin, né le 21 septembre 1927. 

Connu sous le pseudonyme de Viktor Viktorov, il fit ses débuts en tant qu’artiste en U. R. S. S. en 1945. Comme son père, il choisit l’art de la jonglerie à cheval. Il se fit remarquer par une originale jonglerie de six petits ballons. Nous lui devons un remarquable article intitulé Riding in Russia dans la revue Kaskade.

Jongleur de grande classe

Après une longue carrière, Vittorio Ferroni décéda en 1970, et son fils Leonardo en 2006. Par son éclectisme et la diversité de son répertoire, Vittorio Ferroni s’est affirmé comme un jongleur de grande classe.

Dominique Denis

Les Jongleurs à Cheval
Couverture du livre

Extrait et adaptation de : Les jongleurs à cheval – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – 2019.

Sources

  • Notes Hermann Sagemüller.
  • Riding in Russia – Viktor Koschkin – Kaskade – n° 33.
  • 4.000 Years of Juggling – Karl-Heinz Ziethen.
  • Juggling – The Art and its Artists- Karl-Heinz Ziethen & Anfrew Allen.
  • Programme Medrano – 1935.
  • Affiche Altenburg 1949.
  • Bertram Mills – David Jamieson.
  • Das neue Artisten-Lexikon – Rudolf Geller – Das Organ.

À lire :

Les jongleurs à cheval – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – 2019.