Sélectionner une page

Historique du Cirque Royal de Bruxelles, de 1878 à 1913, qui accueillit les plus prestigieux cirques européens de Renz à Wulff, en passant par Corty-Althoff, Rancy, Buch, Herzog, Schumann, Sidoli, Kremser, Carré…

Rue de l’Enseignement

Royal de Bruxelles - plan
Cirque Royal de Bruxelles – plan

La première du Cirque Royal de Bruxelles – qui ne s’appelait pas encore ainsi – eut lieu sous l’égide de Ersnt Renz, le 12 janvier1878.

Commandité par Jean-Baptiste Docq et Louis Macau, ce cirque fut construit rue de l’Enseignement par l’architecte Wilhelm Kuhnen. Sur un terrain de 1700 mètres carrés, le bâtiment était un polygone de vingt côtés, de 37 mètres de diamètre. Vingt colonnes soutenaient l’édifice d’une contenance de 3.200 spectateurs. La décoration intérieure était due à M. Outelet.  L’éclairage était au gaz, diffusé par quatre lustres majestueux. L’orchestre était placé au-dessus de la gardine à l’opposé de la loge royale. Les écuries étaient situées en contre-bas de la salle. La façade était décorée de têtes de chevaux.

La société anonyme du Quartier de Notre-Dame-aux-Neiges en assurait la gestion, avec Albert Kuhnen comme administrateur.

L’inauguration par Ernst Renz

Ernst Renz - pas espagnol
Ernst Renz

Fort de ses succès dans les plus grandes villes européennes, Ersnt Renz s’installa dans ce nouveau cirque du 12 janvier 1878 jusqu’au 24 avril. Le public bruxellois vint en masse. Sa troupe de premier ordre fit un triomphe. Le premier spectacle se conclut par Le voyage du Prince de Galles dans l’Inde une pantomime à mise en scène avec de nombreux animaux. Les mois suivants, il y eut Une nuit à Calcutta, La grande fête chinoise, Un carnaval sur glace, et Jules César.

Le cirque de la rue de l’Enseignement allait être loué, chaque saison, à des directions différentes :

Ce fut, d’abord, en 1879/1880, le Cirque Oscar Carré avec des pantomimes comme Napoli, Salvator Rosa ou La fée aux roses.

Corty-Althoff vint en 1880/1881, dont un des grands moments fut Une fête à Pékin

Cirque Royal de Bruxelles

Rancy au Royal de Bruxelles
Rancy

Théodore Rancy, en 1881/1882, présenta plusieurs pantomimes comme Cendrillon, Une noce à Nanterre, ou L’armée française chez les Kroumirs.

Corty-Althoff revint en 1882/1883. La saison suivante, les Bruxellois purent apprécier le Cirque Péninsulaire de Priami & Pierantoni, avec le dompteur Julius Seeth, et enfin, le cirque américain de James Washington Myers.

La ville de Bruxelles devint propriétaire du cirque en 1883. A partir de ce moment, le cirque prit la qualificatif de Royal.

Pendant la saison suivante, la salle fut louée à Heinrich Herzog, dont la vedette fut l’écuyère Thérèse Renz, et qui annonça la pantomime Un épisode de la guerre du MexiquePierantoni donna la pantomime Aladin, l’année d’après, et Herzog vint, à nouveau, pour 1886/1887.

Le cirque sous l’eau

Wulff au Royal de Bruxelles
Wulff au Cirque Royal

       Après un passage de Priami, Edouard Wulff prit la suite pour la saison1888/1889. Ce directeur entreprenant, l’année suivante, monta des revues à grand spectacle.

       Il fit, ensuite, installer un dispositif afin d’y présenter des pantomimes nautiques à la manière du Nouveau Cirque de Paris. Le Cirque sous l’eau fut donné en février 1891. Lors de la rentrée de novembre, Wulff engagea la talentueuse écuyère Blanche Allarty. Une autre fête nautique, Un pique-nique au Tyrol,  fut à l’affiche au mois de décembre.

Paul Busch, qui était à la tête du grand cirque de Berlin, s’installa au Royal de Bruxelles, de novembre 1892 à janvier 1893, pour y présenter une incroyable pantomime aérienne intitulée Le XXème siècle.

La troupe de Lilliputiens Colibri, Dolinda de la Plata, Ephraim Thomson et ses éléphants, furent les vedettes de la saison 1893/94 du cirque d’Auguste Kremser.

La famille Schumann

Albert Schumann au  Royal de Bruxelles
Albert Schumann

D’octobre 1894 à février 1895 Albert Schumann, considéré comme un des grands maîtres écuyers de son temps, prit la direction du Royal. Il donna des pantomimes comme Le chevalier Saint-Georges ou La foire à Séville.

En marge des spectacles de cirque, le compositeur Eugène Ysaye, à la tête d’un orchestre de 80 musiciens, donna une série de concerts. 

Edouard Wulff reprit possession du cirque pour l’hiver 1895. Pour la pantomime Une chasse au sanglier au XVIème siècle, il fit installer un décor transparent en tulle.

Gotthold Schumann, le père d’Albert, d’installa pour la saison 1896/1897 avec des productions comme Cléopâtre ou Un voyage au Mexique. Encore une nouveauté cette saison : l’installation de l’électricité.

Une fête sous louis XV

Cesar Sidoli au Royal de Bruxelles
Cesar Sidoli

Salamonsky organisa un championnat de lutte au mois d’août 1897, puis pour la rentrée, Wulff présenta Une fête sous louis XV. Quelques jours avant Noël, Cesar Sidoli, réputé pour sa cavalerie, investit la piste, et y revint pour la saison suivante.

Le Cirque Renz, cette fois dirigé par Franz Renz, se produisit d’avril à juin 1899 avec le maître écuyer Gustave Gaberel et la pantomime Les Belges au Congo. Durant l’hiver, ce fut au tour de Max Schumann de diriger le Royal avec des pantomimes nautiques. 

Oscar Carré, de novembre 1900 à mars 1901, amena sa troupe composée également d’artistes prestigieux tels Julius Seeth ou Claire Heliot. 

Le règne de Wulff

1904 ! Partez - affiche
1904 ! Partez

Pour la plus grande joie des Bruxellois, Wulff revint, en novembre 1901 au Cirque Royal de Bruxelles. Cette fois, il signa un bail de plusieurs années. 

Il monta, fin 1903, une grosse production Bruxelles ! Tout le monde descend, dont la première eut lieu le 5 janvier 1904… En novembre, ce fut 1904 partez !

Au cours de ces années il engagea des attractions à grande sensation comme les Wortley dans leur looping à planche à roulette… et cela, bien avant l’invention du skate-board.

Toujours propriétaire du bail, Wulff sous-loua le Cirque Royal à Oscar Carré pour deux saisons de 1906 à 1908.

L’entreprenant Mathias Beketow prit la suite en en 1908-1909. Les frères Saxon présentaient une attraction insolite : Couchés sur le dos, ils soutenaient de leurs jambes une planche sur laquelle passait une automobile. Lors d’une représentation, la passerelle s’écroula, et les deux artistes furent sérieusement blessés.

La chance des Bruxellois

O. Carré au Royal de Bruxelles
Oscar Carré

Le Cirque Royal de Bruxelles fut ensuite transformé en cinéma, ce qui, n’empêcha pas Oscar Carré de donner des représentations en 1909/1910.

César Sidoli revint en 1911/1912, et Max Schumann la saison suivante avec les Rainat au trapèze volant. 

L’établissement redevint en 1913 une salle de projection…

En résumé, le public bruxellois eut la chance d’assister, de 1878 à 1913, à de magnifiques spectacles de style différents présentés, par les plus grands directeurs de cirque. Parmi ceux-ci : Ernst et Franz Renz, Pierre Corty, Théodore Rancy, Priami, Pierantoni… Heinrich Herzog, Edouard Wulff, Paul Busch, Gotthold, Albert et Max Schumann… Cesar Sidoli, Auguste Kremser, Oscar Carré…

L’histoire du Cirque Royal de Bruxelles n’est pas terminée pour autant, et fera l’objet d’un nouvel article.

Dominique Denis

Sources

Affiche de Wulff au Royal de Bruxelles
Affiche de Wulff au Cirque Royal de Bruxelles
  • Rue de l’Enseignement
  • Histoire illustrée du Cirque à Bruxelles – Jean-Léo.
  • L’Histoire du Cirque Royal – 1878 – 1995 – Laurent Weinstein.
  • Les heures de gloire du Cirque Royal – July Rogy.  
  • Le Monde du Cirque – Olivier Minne. 
  • Panorama des Cirques Européens – Christian Leyder.
  • Cirque Royal de Bruxelles – Michel-Alain Lagrange – cirk/75.
  • L’inauguration par Ernst Renz
  • Zirkus Renz – Dominique Denis – circus-parade.com
  • Programmes Renz à Bruxelles – 1878.
  • Oscar Carré – Corty-Althoff – affiches.
  • Cirque Royal de Bruxelles
  • Théodore Rancy et son temps – Jacques Garnier.
  • Corty-Althoff – Cirque Péninsulaire – J. W. Myers – Pierantoni – affiches et documents.
  • Herzog – programme – 1887.
  • Le cirque sous l’eau
  • Priami – Busch – documents et affiches.
  • Wulff – affiches – 1888 – 1889.
  • Le XXème siècle – affiche Busch.
  • Stars de Lilliput – Dominique Denis. 
  • La famille Schumann
  • Notes Guy Puttvills.
  • Gotthold et Albert Schumann – documents.
  • Les jongleurs à cheval – Dominique Denis.
  • Une fête sous louis XV
  • Salamonsky – Cesar Sidoli – Renz – Max Schumann – Oscar Carré – affiches et documents.
  • Een plek om lief te hebben – Mariëtte Wolf.
  • Le règne de Wulff
  • Documents et notes André De Poorter.
  • Edouard Wulff documents et affiches à Bruxelles.
  • Wortley – Saxon – affiches.
  • Oscar Carré – Beketow – programmes.
  • La chance des bruxellois
  • Guy Puttvills – notes.
  • Les Artistes de Cirque Bruxellois – André de Poorter.

À Lire

  • Histoire illustrée du Cirque à Bruxelles – Jean-Léo – archives générales du royaume – Bruxelles.
  • L’Histoire du Cirque Royal – 1878 – 1995 – Laurent Weinstein – Le cri – Bruxelles – 1995.