Sélectionner une page

Paragraphe consacré aux Charlivels, intitulé Medrano entre dans la danse, extrait du livre Medrano – Saison 1951 – 1952, par Dominique Denis. 

Un enthousiasme délirant

Les Charlivels par Pierre J. Dannès
Les Charlivels – photo Pierre J. Dannès

Les Charlivels tinrent le haut de l’affiche du deuxième spectacle de la saison, accompagnés par l’orchestre de Germaine Mordant.

Les enfants de Charlie Rivel présentaient un melange act étonnant, sur un tempo d’enfer. Avec un enthousiasme délirant, ils dansaient, sautaient, jouaient de la musique avec un talent incomparable. Acrobates et musiciens accomplis, les trois frères Juanito (Jean, né le 2 janvier 1923 en pleine mer, sur le Jorge Juan, entre Palma et Valence), Charlie (René Louis Charles, né le 31 décembre 1925, à Londres), et Valentino (né à Bruxelles, en 1926), avaient débuté à Buenos Aires, en 1937.

Dix ans plus tard, ils passaient en vedette au Lido de Paris. Ils eurent l’honneur de participer au Royal Variety Performance, en 1949, au Coliseum de Londres. 

Les coulisses de Broadway

Coulisses de Broadway
Affiche : Coulisses de Broadway

Ils furent engagés ensuite au Latin Quarter de New-York, au Desert Inn de Las Vegas, au Ciro Club d’Hollywood où ils firent la connaissance du milliardaire Howard Hugues. Celui-ci les fit tourner dans Two tickets to Broadway – en français Les coulisses de Broadway – où ils participèrent au numéro de leur père dans sa parodie au trapèze à petite distance. 

Ces elfes du Cirque et du Music-Hall étonnaient par leur infatigable entrain, la qualité et la précision acrobatiques et musicales.

Leur numéro, qui passait en vedette américaine dans les music-halls du monde entier, inspira de nombreux jeunes artistes, mais en vain. Il avait ce fini qui caractérise ce que l’on appelle l’attraction internationale.

Comme des anges…

Les Charlivels - photo Alhambra
Les Charlivels – photo Alhambra Maurice Chevalier

Un an plus tard, Jean Durkheim écrivait à leur propos :

« …L’accumulation de leurs connaissances et de leurs qualités dans les disciplines les plus variées constitue une prouesse, un exploit extraordinaire qu’apprécie le public de Cirque qui n’a pourtant pas cherché, en entrant, à entendre de la musique classique ou à voir de la danse d’opéra… Ils forcent l’admiration… »

Un soir, Charlie Rivel rencontrant Maurice Chevalier, lui demanda :

– Vous avez vu mes petits, Maurice. Qu’en pensez vous ?

Et celui-ci, les yeux tout d’un coup humides, lui répondit :

– Ils travaillent comme des anges, Charlie !

Dominique Denis

Sources

  • Medrano entre dans la danse 
  • Programme Medrano – 21 septembre au 4 octobre 1951.
  • A Medrano le vrai cirque renaît – Jean Jouquey – Le Parisien – septembre 1951.
  • Au Cirque Medrano progression continue vers le vrai programme de piste – André Ransan – 24/9/1951. 
  • Réouverture de Medrano – Adrian – Music-hall & Circus – octobre 1951.
  • Les Charlivels – Ali Héritier – Inter-Forain – 1/2/1960.
  • Cirque et Cinéma – Cinéma et Cirque – Adrian – p 85-124.
  • Poor Clown – Charlie Rivel – p 209 à 216.
  • Charlot trapéziste – Jean Durkheim – Ce Soir – Octobre 1952.
  • Maurice et le Cirque – Michel le Houbie – Le Cirque dans l’Univers – n° 83.
  • Au sujet des Charlivels – Tristan Rémy – Les Lettres Françaises – n° 382 – 4/10/1951.
  • British Music Hall – Roy Busby.
  • Dictionnaire du Cirque – Dominique Denis.
  • Charivari Charlie Rivel et Charlivels – Le Figaro – 28/11/1970.

À lire

Medrano – Saison 1951 – 1952 – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes (en cours de réédition).

Vidéo

[youtube video=https://www.youtube.com/watch?v=cINy71fxooI