Sélectionner une page

Knie 1951 – 1960 : Au sommet de leur art, Frédy, Rolf et Eliane Knie, furent les monarques de la piste européenne. Outre leurs fantastiques productions animales, ils présentèrent un florilège d’attractions internationales.

Knie 1951

Knie -  Borra 1951
Knie – affiche avec Borra 1951

Après Bruxelles et Anvers, en début d’année, où Frédy junior, âgé de 4 ans, avait fait ses débuts, les Knie étaient fin prêts pour leur tournée 1951. Entre-temps, Frédy s’était illustré au Hallenstadion de Zurich en février.

En dehors de la famille, quatre numéros vedettes se détachèrent en 1951 : le dompteur Vojtech Trubka, le roi des pickpockets Borra, les trapézistes volants Alizés et la troupe équestre d’Enrico Caroli. Il fallait ajouter les Australiens Ashton, les clowns Francesco, les trapézistes Lacona et la troupe South China. Le maestro V. O. Ursmar dirigeait l’orchestre Knie 1951. 

Tina et Rolf Knie eurent la grande joie d’annoncer la naissance, à Berne, de Louis le 23 juin 1951. 

Encours de saison, un sérieux coup de vent déchira le chapiteau à Bienne.

Le prestigieux Cirque Bertram Mills engagea à Londres, pour les festivités d’hiver, Frédy Knie, Vojtech Trubka et Smith.

Zauber der Südsee

Little John - Knie
Little John au Cirque Knie

Les Knie avait établi d’excellentes relations avec d’autres cirques européens en leur louant plusieurs numéros d’animaux. Ainsi, en 1952, les fauves de Trubka en février et les chimpanzés de Smith en novembre à Medrano. Egalement, une cavalerie pour l’été, comme l’année précédente au chapiteau Mills.

Le clou du spectacle 1952 fut le cirque sur l’eau Zauber der Südsee. Cette féérie nautique était animée par les otaries de Decker, des pélicans, des pingouins, des alligators de Karah Khavak, et les ours blancs sous l’autorité d’August Natsch

Le merveilleux équilibriste Little John était la vedette incontestable de la première partie. Avec talent, Pipo et Miehe faisaient rire. Eliane Knie présentait les éléphants et Frédy la cavalerie. Le reste du programme comprenait les 7 Reiff à la bascule, les Alfredos au tremplin, les Curibas et le jongleur Albert Schweitzer.

Attractions internationales

Pour la saison d’hiver 1952, à Londres, Frédy fut engagé chez Mills, tandis que Rolf menait les éléphants au Tom Arnold Circus à l’Harringay Arena. En février 1953, à Medrano, Wenzel Kossmayer menait la cavalerie et Vojtech Trubka les fauves.

Une pléiade d’attractions composait le spectacle de Knie en 1953. Le public put apprécier les équilibristes sur boule Rogge sisters, les contorsionnistes Merkys, la troupe Mars, les fildeféristes Reco et May, les cyclistes Klein. Rolly et Ary furent les rois de la comédie. 

Rolf Knie étonna avec ses 11 éléphants. Ensemble, Eliane et Frédy Knie firent tourner 90 chevaux. August Natsch dirigea un groupe mixte de fauves, et un hippopotame fut la merveille de la ménagerie.

La cavalerie partit en octobre à Medrano sous la conduite de Zimmermann puis de Wenzel Kossmayer. Quant à Frédy Knie, il présenta les chevaux radio au Bertram Mills Circus à Londres. 

Frédy Knie - 1953 - photo Pierre J. Dannès
Frédy Knie à Medrano – 1953 – photo Pierre J. Dannès

Triomphe de Frédy Knie à Medrano

Le début de l’année 1954 se passa à Medrano. D’abord Smith avec les chimpanzés… en février, Frédy Knie triompha avec sa haute école sur Rablo et avec ses 12 Lipizzans… en mars, Wenzel Kossmayer prit le relais.

Les 3 Andreu Rivel (René, Rogelio et Celito) furent de retour en 1954 sous le chapiteau Knie avec leur numéro de clown et la parodie de Charlot au petit trapèze. Les Lilliputiens de Manias étonnèrent. On put applaudir les Croneras aux trapèzes volants en croix, les jongleurs Balladini et les acrobates comiques Talos boys

Encore des créations équestres par Frédy Knie : la cavalerie suisse de 1852 et le voyage en troika avec Eliane Knie et Georg Wahl. Un nouvel éléphant Sabu, sous la direction de Rolf, se lança dans l’art de marcher sur des cordes. Miss Tintye eut la responsabilité d’entrer dans la cage des lions berbères.

Naissance de Franco knie

Durant l’été, une autre cavalerie fut louée pour le chapiteau Bertram Mills, sous la conduite de John Gindl.

Bonne nouvelle : Tina et Rolf Knie furent heureux d’annoncer la naissance de Franco le 8 septembre 1954, à Rüti.

Jérôme Medrano engagea, en décembre, miss Tintiye avec le groupe de lions de Knie.

Tarzan

Knie - Gi. Houcke - 1954
Knie – Gilbert Houcke – 1954

Dans son personnage de Tarzan, Gilbert Houcke fut la star de la tournée Knie 1955. Quel artiste fantastique ! 

Papa Bario et les Bario furent, eux aussi, exceptionnels. Le reste du programme était composé des merveilleuses écuyères Ingrid et Edith Schikler, des originaux cascadeurs Bully, des chinois Pan-Yue-Yen, du lunaire Conelly… plus Ruppert et ses ours, les 4 Gryps, l’équilibriste Jolly… les patineurs Emyra et miss Cooky dans sa marche au plafond. Frédy mena l’express argentinet les chevaux radio, Rolf sept éléphants indiens et un africain, et Zimmermann les exotiques.

Coiffé d’un turban hindou, Louis Knie, à peine âgé de quatre ans, participa au numéro d’éléphants de son papa Rolf. 

Le groupe folklorique soudanais d’Abdslams animait la ménagerie durant l’entracte.

Le directeur Eugen Knie

Eugen Knie - Knie Zeitung
Eugen Knie – photo Knie Zeitung

Eugen Knie décèda le 9 octobre 1955. Avec ses frères Friedrich II, Rudolph II, Charles II, il avait créé Le Grand Cirque National Suisse en 1919. Son épouse Hélène, née Zeller, ne lui survécut pas, et mourut à son tour, le 15 novembre. Ce fut une grande année de tristesse pour leur fille Eliane, son époux Jacky Lupescu et leur fils Charly.

Dorénavant, Frédy, Rolf et Eliane devenaient officiellement les patrons du Cirque Knie.

A Medrano, la cavalerie Knie fut dirigé par K. Dubrow et Sacha Houcke, les chimpanzés par le capitaine Smith, et les éléphants par Rusza. Ce dernier numéro fut présenté ensuite par l’inénarrable Jean Richard.

Le nom de Knie, brilla à nouveau à Londres, en hiver, au Bertram Mills Circus, avec la cavalerie et les éléphants.

Quelle affiche !

Knie par Herbert Leupin
Triomphe du Cirque Knie par Herbert Leupin – 1956

Herbert Leupin signa, pour illustrer la saison 1956, une affiche exceptionnelle, représentant un clown tenant en équilibre sur son genou les lettres K, N, I, E. sur un fond rouge. Le graphisme était percutant. Quand, à l’idée, elle était géniale de par sa simplicité, sans omettre, le jeu de mot (le mot genou se dit Knie en allemand). Cette œuvre allait devenir, naturellement, le logo de la firme. 

Une fois de plus, Rolf Knie obtint un énorme succès avec un nouveau groupe d’éléphants d’Afrique. Quant aux amateurs de chevaux, ils furent comblés, avec les lippizans de Frédy… les frisons d’Eliane… le carrousel de Sacha Houcke… le quadrille Louis XV… le cheval et la danseuse avec Piérette. De plus, Frédy chevauchait Juba, l’hippopotame maison. Smith s’amusait avec les chimpanzés et Vojtech Trubka évoluait, avec élégance, au milieu d’un ensemble de trois lions et de trois tigres.

De Borra à Nino Rubio

Le pickpocket Borra était de retour en tête d’affiche. Sur échelle libre, Nino Rubio tenait en haleine le public avec l’exercice, à suspens, des tasses et des soucoupes envoyées sur la tête. Les attractions internationales se succédèrent : le danseur de corde comique Linon, les contorsionnistes Seiffert, les trapézistes Pahlow, les trampolinistes Rastelli… deux équipes de clowns participaient à la fête : les Cavalini (Gigi, Enrico, Pippo) et les Chocolate (Rastelli).

À Munich, à partir du 25 décembre, au Kronebau, Sacha Houcke mena la cavalerie Knie, George Ruska les exotiques, et Vojtech Trubka les fauves.

Phänomenal

Kharah Khavah -  Knie - 1957
Kharah Khavah au Cirque Knie – 1957

Christa et Bärbel Mascott furent les princesses de la saison 1957 dont le titre était Phänomenal !

La troupe équestre d’Enrico Caroli menait le programme, avec également, leur entrée clownesque des Francesco. Karah Kawah hypnotisait ses crocodiles, Eliane Knie charmait les lions de mer, Jacky Lupescu jonglait sur son fil, et Kasten recréait l’arche de Noé. Les fauves étaient menés par Eugen Weidmann

Louis Knie faisait ses débuts de cavalier. Le public helvétique apprécia particulièrement Pégase le cheval ailé, les chevaux et vaches de montagne de Frédy et les éléphants de Rolf.

Grand amateur de cirque devant l’éternel le prince Rainier de Monaco rendit visite aux Knie, fin août. 

De nouveaux quartiers d’hiver au sud de la gare de Rapperswil furent inaugurés. Enfin, le Cirque Knie, avec 102 animaux, fut engagé du 20 décembre 1957 au 3 mars 1958, pour une tournée en Espagne et au Portugal.

Au Far West

Frédy Knie décore en piste Papa Bario
Frédy Knie décore en piste Papa Bario – photo A. A.

Le thème de la saison 1958 fut intitulé Original-Texas-Rodéo. La seconde partie du spectacle était consacrée au jeux du Far West avec les Peaux Rouges du chef Iron Horse, le roi du lasso Lance King, Derick Rosaire et son cheval comique Tony, l’âne récalcitrant de Hoppe… et la cavalerie menée par Sacha Houcke et la haute école de Frédy Knie costumé en Zorro avec son étalon frison noir Othello. 

Costumés en cow-boys, les Bario Juniors entraient en piste à bord de leur traction-avant à pois rouge made in Bobigny. Le final fut époustouflant avec le cheval aéronaute d’Eliane Knie. 

Les spectateurs, en première partie, applaudirent à tout rompre les acrobates Elwardos, le pantin de Joe Kay, les stupéfiants sauteurs à la bascule Morway, les ours blancs de Doris Arndt et les éléphants de Rolf Knie. L’orchestre était dirigé par Raymond Wraskoff.

Papa Bario

Pour la plus grande joie du public, Papa Bario et ses enfant, les Bario junior, interprétaient l’entrée du Trouvère. Hélas, Papa Bario, âgé alors de soixante dix ans fut victime d’une embolie pulmonaire et fut hospitalisé en urgence. Alors, les Bario junior (Frédy, Nello et Henny) proposèrent à la direction de reprendre le numéro familial avec Nello dans son propre personnage, Freddy dans le rôle de son père et Henny en tant que meneuse de jeu, en robe de soirée. L’idée était originale, mais également risquée. Les talentueux Bario junior se lancèrent dans cette nouvelle aventure… et ce fut le succès. Une  nouvelle équipe clownesque venait de naître, qui allait devenir par la suite une vedette de la piste.

En parallèle, une cavalerie Knie, menée par Nadia Houcke, fut à l’affiche de la tournée sous chapiteau de Bertram Mills en Grande-Bretagne. 

Lilli Yokoi

Lilli Yokoï - 1959
Lilli Yokoï – Illustreite Knie Zeitung – 1959

Le Cirque Royal de Bruxelles accueillit à nouveau Knie à partir du 18 décembre 1958. La saison d’hiver se termina au Palais des Expositions de Charleroi du 20 février au 1ermars 1959.

Une Célébration : Knie fêta, en 1959, le 40ème anniversaire de sa création, soit quarante de succès continus. Incontestablement, La vedette du spectacle fut la cycliste Lilli Yokoï. Une merveille !

Les ensembles équestres de Frédy Knie enthousiasmèrent les aficionados les plus difficiles. Vojteck Trubka dirigea un groupe de sept lions de Belli et Rolf renouvela la présentation de ses neuf éléphants.

Une pléiade d’attractions enlumina le programme telles, l’illusionniste Chefalo, l’équilibriste Rolando, les icariens Bogdadi, les patineurs Whirlwind, le jongleur Peter Woodrov, les volants Marilees. La partie clownesque était dévolue à Cocer Ossy et au duo Pauli et Roland. La représentation se terminait par la Valse des eaux.

Eliane Knie

Eliane Knie - 1954
Eliane Knie – affiche

Chez Bertram Mills, durant les beaux jours, les éléphants de Knie étaient présentés par Joan Kruse, et la cavalerie par Phyllis Allan et Nadia Houcke. Rupper Bemmerl lui, menait les éléphants Knie au Tower Circus de Blackpool.

A la fin de la saison, Vojteck Trubka, pour des raisons de santé, décida de ne plus se présenter en public pour se consacrer à la formation de dresseurs.

Eliane Knie, la fille d’Eugen, abandonna la co-direction du cirque. Artiste complète, elle fut une grande directrice. Ses cousins Frédy et Rolf devinrent, de fait, les seuls patrons de l’entreprise.

C’est du tonnerre ! Tel fut le titre du spectacle de Knie au Cirque Royal de Bruxelles du 18 décembre 1959 au 29 février 1960.

Fantastique

Rudi Llata - Knie 1960
Les Rudi Llata au Cirque Knie – 1960

Des vedettes, que des vedettes en 1960 ! 

D’abord, Gilbert Houcke, dans une nouvelle présentation d’un groupe de onze tigres royaux de Krone… les hilarants Rudi Llata, une découverte pour le public suisse… l’intrépide funambule Joséphine Berosini qui provoquait des salves d’applaudissements ininterrompues.

Sur un rythme enlevé, les meilleures attractions se succédèrent… à commencer par les sauteurs à la bascule Pusztaï, le ventriloque Fred Roby, les acrobates Bruno, les clowns Pauli et Roland. Comme nouveauté, Frédy fit entrer en piste la girafe Lucky

Les prestations équestres furent présentées sur le thème de l’Espagne et de Velasquez, avec la participation de Frédy  Knie, F. R. Althoff, Tngrid Schikler et Erna Hack. Josef hack menait les éléphants et J. Mathieu dirigeait l’orchestre.

En cours de saison

Plusieurs incidents survinrent durant la saison : le 31 juillet, à Lucerne, une tempête déchira la toile du chapiteau et endommagea une partie du matériel.

Joseph Hack fut blessé en piste, par l’éléphant Tembo,le 12 octobre. Le dresseur fut hospitalisé pour double fracture du genou. Le troupeau fut repris par Frédy et son neveu Louis.

Toujours en Grande Bretagne, chez Bertram Mills, en été, le public pouvait apprécier les éléphants et la cavalerie Knie sous la houlette de Joan Kruse, Phyllis Allan et Nadia Houcke.

Dominique Denis

 

Sources Knie 1951 – 1960 

 

  • Knie 1951
  • 100 Jahre Knie – Die Schweizer Zirkusdynastie, eine Familie.
  • 1951 – Illustrierte Circus Zeitung– programme – affiches.
  • Arbre généalogique – Cirque Knie – C. F. Ramuz – Le grand livre du Cirque – M. Renevey.
  • Annonce Knie – Das Organ.
  • Bertram Mills Circus – David Jamieson.
  • Zauber der Südsee
  • Knie – Histoire d’une dynastie – Alfred A. Häsler.
  • Medrano – programmes.
  • 1952 – Illustrierte Circus Zeitung– programme – affiches.
  • Das Organ – Annonce Knie.
  • Litle John – Vojtech Molier – circus-parade.com.
  • Attractions internationales
  • Cirque Knie – C. F. Ramuz – Librairie Marguerat.
  • Tom Arnold Circus – programme
  • 1953 – Illustrierte Circus Zeitung– programme – affiches.
  • L’Echo – Annonce Knie.
  • Les Excentriques musicaux au Cirque – Dominique  Denis.
  • Les Comiques à Bicyclette – Dominique  Denis.

Sources – suite

  • Triomphe de Frédy Knie à Medrano
  • Haute école au cirque – Henry Thétard – Le Cirque dans l’Univers – n° 16.
  • Visite de clubmen au cirque Knie – Jacques Garnier – Le Cirque dans l’Univers – n° 16.
  • 1954 – Illustrierte Circus Zeitung– programme – affiches.
  • Stars de Lilliput – Dominique Denis.
  • Naissance de Franco Knie
  • Knie im Bild – 1900 -1970 – Henk van den Berg.
  • Tarzan
  • Gilbert Houcke – Frédéric Bollmann.
  • Les Bario – Dominique Denis.
  • 1955 – Illustrierte Circus Zeitung– programme – affiches.
  • Le cirque en Suisse – Jacques Garnier – Le Cirque dans l’Univers – n° 19.
  • Le directeur Eugen Knie
  • Eugène Knie – Edouard Clavel – Le Cirque dans l’Univers – n° 22.
  • David Jamieson – notes.
  • Débuts de Jean Richard au Cirque Medrano – Dominique  Denis – circus-parade.com
  • Une saison à Medrano – Jacques Richard – Le Cirque dans l’Univers – n° 22.
  • En Angleterre – A. H. Coxe – Le Cirque dans l’Univers – n° 22.

Suite sources Knie 1951 – 1960

  • Quelle affiche !
  • Herbert Leupin – affiche.
  • En suisse – Jacques Garnier – Le Cirque dans l’Univers – n° 23.
  • De Borra à Nino Rubio
  • 1956 – Illustrierte Circus Zeitung– programme – affiches.
  • Krone – affiches
  • Phänomenal
  • 1957 – Illustrierte Circus Zeitung– programme – affiches.
  • Suisse – Jacques Garnier – Le Cirque dans l’Univers – n° 26
  • Au Far West
  • 1958 – Illustrierte Circus Zeitung– programme – affiches.
  • Jacques Garnier – Le Cirque dans l’Univers – n° 29.
  • Papa Bario
  • Les Bario – Dominique Denis.
  • D.  Jamieson – notes.
  • Lilli Yokoi
  • Bruxelles – Irène Hamoir – Le Cirque dans l’Univers – n° 32.
  • Lilli Yokoi et sa bicyclette d’or – Dominique Denis -circus-parade.com.
  • 1959 – Illustrierte Circus Zeitung– programme – affiches.
  • J. Garnier – Le Cirque dans l’Univers – n° 33.

Encore suite des sources Knie 1951 – 1960

  • Eliane Knie
  • Die Schweizer Zirkusdynastie, eine Familie.
  • A Bruxelles – Irène Hamoir – Le Cirque dans l’Univers – n° 33.
  • Fantastique
  • 1960 – Illustrierte Circus Zeitung– programme – affiches.
  • E. Clavel – Le Cirque dans l’Univers – n° 37.
  • G. Houcke et ses tigres – Agnès Tanguy  – Le Cirque dans l’Univers – n° 37.
  • Les Rudi Llata – clowns universels – Dominique Denis.
  • En cours de saison
  • Henk van den Berg – notes.
  • Le dresseur Hack – Hubert Tieche – Le Cirque dans l’Univers – n° 38.
  • B. Mills – D. Jamieson.

A lire à propos de Knie 1951 – 1960

  • Knie – Histoire d’une dynastie – Alfred A. Häsler – Rencontre – Lausanne – 1968.
  • Von der Arena zum Circus – Hans Rathger – Ra-Verlag – Rapperswill – 1975.
  • Cirque Knie – C. F. Ramuz – Librairie Marguerat – Genève – 1975.
  • Knie im Bild – 1900 -1970 – Henk van den Berg – S. H. C. – 2013.
  • 100 Jahre Knie – Die Schweizer Zirkusdynastie, eine Familie – Thomas Rengglie – Weltbild – 2019.