Sélectionner une page
Acrobate à bicyclette exceptionnel, Ugo Ancillotti était véritable gentilhomme du Cirque…

Originaire de Toscane, Eduardo Ancillotti s’était bâti une solide réputation d’original en parcourant les remparts de Pise à vélocipède. Quel lancement pour démarrer une carrière internationale ! C’était en 1868. Avec son frère Olindo, qui devient par la suite un hercule à la musculature aussi impressionnante que sa moustache, il allait fonder la plus extraordinaire équipe d’acrobates cyclistes de l’histoire du cirque et du music-hall. L’année suivante, le 3 novembre exactement, la famille s’agrandit avec l’apparition d’Ugo.

Ugo Ancillotti à 4 ans - acrobate à bicyclette exceptionnel

Ugo Ancillotti à 4 ans

À peine âgé de quatre ans, Ugo se fit embaucher par ses parents, ce qui fit bien plaisir au ministre du Travail.

En 1874, il reçut sa première médaille d’honneur au théâtre Castelli à Milan. Il n’en restera pas là, puisque par la suite il totalisera 117 décorations en tout genre !

La troupe Ancillotti comprenait neuf personnes en comptant les enfants. Leur numéro n’était composé que d’exercices à couper le souffle aux plus blasés des circophiles.

Au programme :

Pendant toute la durée du numéro, les porteurs pédalent sur des grand-bis, ce qui n’empêche pas les voltigeurs de sauter allègrement entre chaque trick : Exercices de barre fixe sur un reck tenu par deux porteuses – Equilibre de tête à tête – Equilibre sur une main sur la tête du porteur – Descente d’un escalier avec une voltigeuse debout sur les épaules – Colonne à trois, avec saut périlleux du deuxième voltigeur, rattrapé sur les épaules du porteur – Colonne à trois, avec saut périlleux du voltigeur, rattrapé sur les épaules d’un deuxième porteur, situé en arrière – Un voltigeur prenant appui sur les mains d’une porteuse à terre, s’élance en arrière en tournant un saut périlleux. Il arrive sur les épaules d’un porteur, tourne un deuxième saut périlleux pour se retrouver sur les épaules d’un deuxième porteur, et termine sa folle randonnée par un dernier saut périlleux réceptionné au sol.

Les Ancillotti, - acrobates à bicyclette

La troupe Ancillotti, acrobates à bicyclette

Acrobate à bicyclette exceptionnel et chef de troupe

Lorsque Ugo devint le chef de la troupe, il s’amusa à compliquer encore le numéro. Par exemple, dans l’exercice du tête à tête, le voltigeur jonglait avec trois balles. Dans la colonne à trois, le troisième voltigeur se tenait en équilibre sur les mains. Autre trick : colonne à trois à terre avec saut périlleux du troisième voltigeur réceptionné par un autre porteur situé en arrière sur un grand-bi.

En 1903, l’année du looping the loop, Ugo ne put résister à l’envie de s’essayer à cette attraction sensationnelle, à condition cependant de pouvoir faire mieux encore. Il créa alors le double loop avec deux exécutants.

Quelques temps plus tard, en faisant répéter son élève Solo, il remarqua, qu’arrivé au sommet de la boucle, les roues du vélo n’adhéraient plus aux lattes de la piste. C’est ainsi qu’il eut l’idée de la fameuse boucle ouverte, qu’il appela le Looping the Gap. Lors de son engagement au Barnum & Bailey Circus, en 1904 et 1905, il compliqua encore l’effet, avec deux cyclistes et un double appareillage. L’attraction était annoncée ainsi : Double Simultaneous Looping & Jumping the Quadruple Chasms – The Latest, Greatest and Newest Parisian Sensation.

Le double look Ancillotti, - acrobate à bicyclette exceptionnel

Le double look par Ugo Ancillotti, acrobate à bicyclette exceptionnel

Acrobate à bicyclette exceptionnel et homme d’affaires

De retour en France, muni d’un confortable viatique, il continua à présenter cette attraction au Cirque Despard Plège, dont le directeur était marié avec sa belle-soeur Antoinette. Il épousa Jeanne, la fille de la maison, et devint directeur de cirque à son tour. Il eut trois enfants, Charles, dit Edouard, Yvonne et Jeanne.

Au décès de son épouse, il se maria avec sa belle soeur Lucie avec qui il eut deux enfants, Umberto et Huguette.

Il devint ensuite un brillant homme d’affaire. Il dirigea les deux troupes familiales : les Asti, numéro d’acrobatie au tapis de premier ordre, et Miss Italia avec ses grooms, acrobatie sur cycles. Ensuite, il s’intéressa au cinéma. Il fonda une agence de location de films à Paris, un cinéma à Versailles et même une imprimerie.

couverture du programme du Cirque Ancillotti-Plège - acrobate à bicyclette exceptionnel

Cirque Ancillotti-Plège

Véritable gentilhomme du voyage, Ugo Ancillotti peut être considéré comme une des gloires incontestables de la piste, dans la lignée d’Enrico Rastelli, des Codona ou de Grock.

dominique denis

Adaptation de l’article paru dans Le Cirque dans l’Univers n° 177 : Ugo Ancillotti, gentilhomme de Cirque par Dominique Denis.

Sources 
  • Cirques en bois, cirques en pierre de France. Charles Degeldère et Dominique Denis – p 10 à 12.
  • Interview d’Huguette Ancillotti par l’auteur.
  • Ugo Ancillotti, Gentilhomme de Cirque – Dominique Denis – Le Cirque dans l’Univers n°177.
  • Un As de la Bicyclette – Tristan Rémy – Vaillant – 12 Avril 1959.
  • Acrobatica e Atletica – Alberto Zucca.
  • L’Acrobatie et les Acrobates – G. Strehly p 315.
  • Figures du Cirque – Alfred Court – Le Cirque dans l’Univers n° 27.
  • Documents Jean Eden.