Sélectionner une page

Le clown Alex

Clown : Personnage issu de la comédie anglaise, devenu une des figures légendaires du Cirque. À noter que la signification de ce mot n’est pas la même au singulier qu’au pluriel.
Clown :

1 – Personnage de la comédie anglaise datant de l’époque du théâtre Elizabéthain à la fin du XVIème siècle. Il n’est alors qu’un personnage secondaire apparenté aux fools, minstrels, ou jesters interprétés par des comédiens comme Richard Tarlton, William Kemp, ou Richard Cowley. Simple domestique campagnard, il est rustre, niais, paresseux, chapardeur, maladroit, mais également malicieux, rusé et doué d’un bon sens commun.

L’origine du mot est imprécise. Le mot clown, qui en anglais désigne un personnage de domestique campagnard, pourrait venir de colon, en latin colonatus (cultivateur, paysan). Il est également possible que le mot clown vienne de klunni signifiant maladroit en islandais. Une autre origine Nordique est encore probable avec le mot kluntet, désignant un bon à rien en Norse, peuple venant du Danemark et qui s’établit dans l’Est de l’Angleterre entre le VIIIème et le Xème siècle.

En espagnol le personnage de clown se dit payaso, carablanca, enharinado. En allemand, le terme consacré fut pendant longtemps bajazzo (prononcer paillasso) ou encore pojatz.

Joe Grimaldi - clown

Joe Grimaldi

Le premier clown de pantomime célèbre fut Joey Grimaldi (1778-1837).

2 – Personnage traditionnel du cirque à vocation comique, il est généralement maquillé en blanc et porte un costume souvent pailleté. Ce personnage du clown ne s’est pas imposé immédiatement au Cirque. Les premiers comiques de cirque, appelés characters, furent Billy Saunders et Fortinelli. Ils interprétèrent aussi bien le rôle du tailleur, du paysan, de l’ivrogne, du paillasse, de l’arlequin, du polichinelle que du clown.

Engagé au Royal Circus en 1794, Luigi Bologna, dit Louis, apparaît comme un des premiers clowns de Cirque.

Louis - clown

Louis

Au début du XIXème siècle, en Europe, ces personnages étaient appelés des Grotesques. Un des plus célèbres fut Guertner, qui se produisit au Cirque Olympique. Les premiers personnages de clowns firent leur apparition en France à partir de 1818. Ils furent interprétés par Derwin, Blinchard et Garthwaeth.

Ce n’est qu’à partir de 1853 que ce personnage de comique typiquement Britannique fut véritablement popularisé grâce à l’interprétation de Thomas Kemp (1819-1855) et de Chadwick (1838-1889).

Tony Greace - clown

Tony Greace

Les clowns célèbres de la fin du XIXème siècle s’appelaient Auriol (1806-1881), Geronimo Medrano, dit Boum-Boum (1849-1912), ou encore Victor Chabre, Tony Greace ou Billy Hayden.

Les clowns du siècle suivant, tels Foottit (1864-1921) Averino (1873-1910), Tonitoff ou Antonet (1872-1935), s’imposèrent avec un Auguste comme partenaire comme Walter, Grock ou Béby.

Maïss - clown

Maïss

Cette tradition fut perpétuée avec éclat par de prestigieux artistes tels François Fratellini (1879-1951), Dario (1880-1962), C. W. Ilès (1876-1945), Jean-Marie Cairoli (1879-1956), Rico Briatore, Palisse, Emmanuel Baracetta, Marcel Leonard, Bruno Bronett, Cavallini, Pompoff, Carlo Manetti, Louis Maïss (1894-1976), Pipo Sosman (1901-1970), Alex Bugny (1897-1983), Leon Chabri, Rolph Zavatta, Babusio, René Rivel, Nino Fabbri, Ricordi, Nolo Rudi Llata, Pery…

À la fin du XXème siècle, le personnage du clown fut encore interprété par des artistes de talent tels Francesco Caroli, Carlo Vidal, Bruno Chiky, Sergio, Pipo Junior. En ce début du XXIe siècle, la relève est assurée par des artistes comme Yann Rossi, Francesco Shepperd, Zippo, Adrien, Alberto Caroli, Gensi, Serge Massot, ou Cappucino.

Yann Rossi - clown

Yann Rossi – photo Jean-Pierre Jerva

Aujourd’hui, ce mot semble être employé, souvent à contresens, pour désigner n’importe quel personnage à tendance comique, ou affublé d’un nez rouge. Si le personnage du clown est moins présent au Cirque, on assiste à une éclosion de comiques en tous genres.i

Claune : Au début du XIXème siècle, le clown se faisait parfois appeler claune par les artistes français.

Clown d’Or : Récompense décernée au numéro le plus extraordinaire du Festival International du Cirque de Monte-Carlo. Ce trophée fut remis la première fois en 1974, au célèbre Charlie Rivel.

Clownesse : Personnage de clown féminin (le mot clown étant à prendre dans son véritable sens). Une clownesse ne doit pas être confondue avec le personnage d’Auguste interprété par une femme, ou celui de l’Augustine. En Europe, des Artistes telles Lony Olchansky, Lulu Crastor et Eva Gerbolas furent les premières vedettes du genre. Dans les années 1895, en Amérique, le Cirque Barnum & Bailey présentait, Evetta the only lady clown. En France, Miss Loulou, qui donnait la réplique à son Auguste Atoff, fit les beaux soirs de Medrano en 1922. Pendant un temps, Annie Fratellini interpréta ce personnage pour faire valoir son partenaire Yoyo (Pierre Etaix).

Evetta - clown au féminin

Evetta

Clowns : Terme général qui désigne à la fois les clowns, les Augustes et tous les autres personnages comiques et excentriques de Cirque. Ce paradoxe explique, en partie, pourquoi il peut y avoir une telle confusion à propos du mot clown.

Autres appellation de Clowns

Bajazzo : Nom allemand pour désigner un paillasse. Se dit et se prononce familièrement pojatz. Le bajazzo le plus célèbre fut Wilhem Qualitz (1819-1870) qui débuta au Cirque Renz de Berlin en 1846. Il fut le créateur de la parodie de Pépita, la patineuse débutante.

Balagan : 1 – Petit cirque de foire russe d’autrefois. 2 – Par extension : Pitre russe. 3 – Par extension : Une farce ou une petite comédie.

Balangantshik : Clown russe.

Chistoso : Clown ou Auguste parleur espagnol. Ramper fut un des chistosos les plus populaires de sa génération.

Gilles : Personnage comique du théâtre de la foire, dont la création, au milieu du XVIIème siècle, est attribuée à Gilles le Niais. Vêtu de blanc, tel Pierrot, il incarnait un personnage naïf et poltron. Ce personnage eut tant de succès qu’il fut repris par les Saltimbanques. Peu à peu, ce personnage fut abandonné au profit de celui du Paillasse puis, plus tard, pour celui du clown.

Gracioso : Ancien personnage comique espagnol. Ce bouffon du théâtre ibérique, qui se contentait de jouer les niais, se transforma au XVIIème siècle pour devenir plus enjoué et farceur. Aujourd’hui, le mot gracioso est employé, en Espagne, comme synonyme de clown blagueur.

Grotesque : Terme ancien pour désigner un personnage bouffon. Le premier Artiste célèbre à être appelé un grotesque fut Henri-Joseph-Antoine Gaertner. Il fut engagé au Cirque Olympique des frères Franconi, en 1823, et y resta pendant près de dix ans. Acrobate, voltigeur équestre, jongleur, patineur, il agrémentait ses interventions d’une note comique qui fit école. À sa suite, de nombreux comiques prirent le nom de grotesque.

Joey : Nom générique pour désigner les clowns, dans les pays anglais et américains, en hommage à Joe Grimaldi (1778-1837).

Principaux types de clowns 
  • acrobate : artiste qui présente des exercices acrobatiques et d’équilibre ou qui interprète de la comédie acrobatique. Tous les clowns du XIXème siècle, tels Auriol ou l’Eclair, étaient des acrobates de haut niveau. Voir à Comédie acrobatique, entrée acrobatique.
  •  aérien : gymnaste comique qui présente des exercices aux agrès aériens. Les plus célèbres, entre les deux grandes guerres, furent les Jover.
  • amateur : comique qui se produit occasionnellement.
  • américain : nom donné à un Joey se produisant dans les cirques à trois pistes en Amérique. Cette dénomination lui est donnée non pas à cause de sa nationalité, mais pour le différencier des autres artistes qui interprètent la comédie clownesque. Depuis les années 1870, les cirques prirent une telle ampleur que les clowns furent écrasés par les dimensions cyclopéennes des nouveaux chapiteaux. La voix, les mimiques, les subtilités de jeux ne pouvaient plus être perçues par le public. La comédie clownesque, qui se développa dans les autres parties du monde, ne put évoluer de façon satisfaisante en Amérique du Nord. Ces artistes durent s’adapter et créer une nouvelle forme d’expression qui trouva vite ses limites.

    Foottit - clown

    Foottit

  • autoritaire : qualificatif donné à un personnage qui mène le jeu avec fermeté et autorité. Ce type de personnage fut popularisé par Foottit.
  • blanc : pléonasme. Dès son origine, le visage du clown était maquillé en blanc. L’origine de ce maquillage reste encore imprécise. Au XVIIème siècle, les nobles anglais, par coquetterie, se poudraient le visage. Il est probable que le clown, qui n’était qu’un valet, cherchait alors à parodier son maître en se poudrant outrageusement le visage, en abusant du rouge à lèvres et en portant une perruque bicuspide.
  • bouffe : appellation utilisée par Arsène Loyal, dit Gougou (1853-1925) lorsqu’il présentait sa parodie de l’écuyère 1830, Miss Gougoutine.
  • chansonnier : qualificatif donné à un comique de la Piste qui raconte des blagues en faisant allusion à l’actualité, et brocardant des personnalités connues du grand public.
  • chanteur : comique qui chante une chanson au cour de son numéro. Au XIXème siècle, les clowns américains qui s’inspiraient volontiers des minstrels, avaient un répertoire fourni de chansons amusantes. Dan Rice, l’un des plus célèbres Joeys du Nouveau monde, était capable d’improviser une chanson avec des rimes proposées par quelques spectateurs. En Europe, les amuseurs de la Piste surent, à l’occasion, pousser la chansonnette. Grock interprétait une tyrolienne, Manetti et Rhum chantaient Sur mon ocarina Anna, Jacques Francini était l’auteur de Voilà les Clowns ! Quant à Annie Fratellini, elle n’a pas oublié qu’elle fut une vedette de la chanson. Jacques Francini, Boboss, Toto, Totti ou Los Caluga possédaient eux aussi un solide répertoire de chansonnettes.
  • comédien : comique dont la principale qualité est l’interprétation des entrées.
  • cycliste : comédien de la Piste qui, au cour de son numéro, utilise accessoirement une bicyclette ou d’autres cycles. Parmi les contemporains, on peut citer Anatoli Martchewski qui présente une excellente routine à monocycle. Un clown cycliste ne doit pas être confondu pour autant avec un comique à bicyclette.
  • d’animation : comique qui anime toute la journée des hypermarchés et autres galeries commerciales.
  • danseur : artiste danseur de claquettes comme les Bario ou Prosvirnin.
  • danseur de corde : acrobates tels Emilio Zavatta, Linon ou Reco, qui présente un numéro comique sur la corde élastique. À ne pas confondre avec un clown fildefériste ou un funambule.

    Ilès et Loyal - clown

    Ilès et Loyal

  • débonnaire : personnage d’humeur joyeuse et tout en rondeur. Ce genre fut popularisé par Gougou Loyal, Pierantoni, William Ilès, ou Bob O’Connor.
  • de cabaret : Excentrique ou personnage burlesque se produisant dans des revues de cabaret.
  • de cinéma : terme décerné à des comiques de cinéma issus du music-hall, tels Buster Keaton, Stan Laurel, Charlie Chaplin, ou Harry Langdon.
  • de cirque : terme employé pour désigner les clowns aptes à se produire sur une piste.
  • de corrida : personnage comique, souvent interprété par un nain, dans les spectacles de corridas parodiques.
  • d’entrée : comique interprétant uniquement des entrées.
  • de manège : terme tombé en désuétude pour désigner un clown de reprise.
  •  de music-hall : Excentrique qui a adapté son jeu et son répertoire à la scène.
  •  de parade : 1 – Comique qui travaillait autrefois dans les cirques forains. 2 – Personnage comique de la foire, qui interprétait une courte saynète devant une baraque pour attirer la clientèle.
  • de reprise : Artiste intervenant tout au long du spectacle. Ce personnage fut remplacé ensuite par l’Auguste de soirée. Au milieu du XIXème siècle, Kemp et Chadwick furent les précurseurs du clown de reprise.
  •  de rodéo : cow-boy comique intervenant dans les spectacles de rodéo. Ce personnage a pour fonction de détourner l’attention des animaux lorsqu’un cow-boy est en difficulté. Ce n’est pas par hasard si il est désigné sous l’appellation de sauveur de vie.
  • de rue : artiste de rue interprétant le rôle d’un clown.
  • de salon : clown (ou Auguste) se produisant chez des particuliers.
  • de sapin : synonyme de clown amateur.
  •  de tapis : synonyme de clown de reprise.
  •  de théâtre : comédien s’inspirant du personnage du clown, ou plus généralement de celui de l’Auguste, qui interprète une pièce.
  •  de tôle : nom donné à un personnage comique, genre destroy, du Cirque Archaos.
  • docteur : amuseur spécialisé pour les enfants malades, se produisant dans les hôpitaux.
  •  dompteur : comique se produisant avec des fauves. Achille Zavatta interprétait ainsi, en 1956, le rôle d’un savoureux Zavatarzan, entouré de lions.

    Douroff - clown

    Douroff

  •  dresseur : clown utilisant un animal au cour d’un de ses numéros. Au XIXème siècle, Billy Hayden ou Geronimo Medrano furent les premières vedettes du genre. Par la suite, d’autres artistes tels Dourov, Jean Clermont ou Pepino se spécialisèrent dans la présentation comique d’animaux savants. Le clown dresseur Sarrasani (1879-1934) fonda, en 1902, son propre établissement qui allait devenir un des cirques les plus extraordinaires du XXème siècle.
  •  ecclésiastique : en Grande-Bretagne, à l’occasion de festivals tels celui de Bognor Regis ou de Southport, des pasteurs costumés et maquillés en clown dirigent l’office. Ils interprètent des saynètes comiques en rapport avec les écrits de la Bible.
  • échassier : échassier costumé en comique de la Piste.
  •  fantaisiste : Excentrique proche des comiques de music-hall.
  • fildefériste : clown (ou Auguste) tel Oleg Popov ou Dimitri, marchant sur le fil. À ne pas confondre avec un fildefériste comique ou excentrique, ni avec un clown danseur de corde ou un clown funambule.
  •  funambule : comique travaillant sur le câble, tels Pio ou Bello Nock. À ne pas confondre avec un funambule comique.
  •  grotesque : Pour insister sur le caractère comique, certains farceurs de la piste du milieu du XIXème siècle tel Tony Greace se faisaient appeler ainsi.
  • humoristique : blagueur qui utilise essentiellement le verbe, en tant que procédé comique. Entre les deux grandes guerres mondiales, le tandem Recordier et Boulicot fut célèbre pour leurs dialogues saugrenus et cocasses.
  • intellectuel : terme péjoratif pour désigner certains clowns de Théâtre à la recherche de leur Moi.
  • jongleur : clown qui présente des exercices de jonglerie comique. Gaertner, en 1833, fut un des premiers grotesques à jongler avec cinq balles. À ne pas confondre avec un jongleur comique.

    François Fratellini - clown

    François Fratellini

  •  lutin : qualificatif donné à un artiste léger, aérien et pétillant de malice. François Fratellini fut l’exemple parfait du clown lutin.
  • magicien : clown dont le numéro est basé sur la prestidigitation ou la grande illusion. À ne pas confondre avec un magicien comique.
  •  mime : clown utilisant les moyens d’expression des mimes. Dimitri, qui fit partie de la première troupe de Marcel Marceau, répond parfaitement à cette définition. On ne doit pas confondre pour autant un clown mime avec un character s’exprimant par des mimiques ou avec un mime interprétant le rôle d’un clown.
  • moderne : terme désignant généralement un character ou un clown de théâtre.
  • mondain : ancien terme pour désigner un clown élégant.
  • musical : comique qui présente un numéro basé uniquement sur la musique. Actuellement les Rossiyann présentent un numéro musical avec une multitude d’instruments.
  •  musicien : clown qui, au cour, de son numéro joue d’un instrument de musique. Il y a donc une petite nuance avec la notion de clown musical. Les premiers clowns musiciens firent leur apparition au milieu du XIXème siècle. Stonette jouait de la trompette au Cirque Renz à Berlin en 1857. Les Casovanni, puis les frères Daniels en 1861, furent les promoteurs des violons du diable. John Price, ainsi que les frères Lee, s’imposèrent comme clowns acrobates et musiciens à la fois. Au début du XXème siècle, Antonet et Little Walter ainsi que les Fratellini popularisèrent le principe du final musical.

    Antonet - CLOWN

    Antonet

  • pailleté : terme pour désigner, parfois, le clown de cirque.
  • parleur : nom donné au comédien de la Piste racontant des blagues.
  • parodiste : artiste qui interprète une entrée parodiant les numéros de cirque, d’autres spectacles, des sports ou des métiers.
  • politique : équivalent du chansonnier qui se produisait en Russie, à l’époque du tsarisme. Parmi les plus célèbres, il y eut les frères Anatoli et Wladimir Dourov ou encore Bim et Bom.
  • pour enfants : comique dont le numéro est adapté à un jeune public.
  • prestigieux : qualificatif décerné à un artiste célèbre, tant pour son interprétation et sa présentation que pour son charisme.
  • radiophonique : ancien terme pour désigner un clown (ou un Auguste) racontant des blagues à la radio. Bilboquet (1892-1961) fut populaire entre les deux grandes guerres, sur les ondes de Radio-Paris.
  •  rock : terme pour désigner autrefois des clowns ou excentriques musicaux. Dans les années 1880, les Jee Brothers carillonnaient dans la joie, sous l’intitulé Musical-Rock. Cette dénomination a été reprise par Charli Encore.
  •  sans maquillage : interprète de la comédie clownesque, possédant une silhouette suffisamment expressive, qui se dispense de grimage. Les Colombaïoni en furent le parfait exemple.
  •  sérieux : 1 – Terme utilisé parfois par des profanes pour désigner le personnage du clown, par opposition à l’Auguste. 2 – Synonyme de comique-sérieux.

    Pipo, Dario et Mimile au Cirque d'Hiver des frères Bouglione

    Pipo, Dario et Mimile au Cirque d’Hiver Bouglione

  • Shakespearien : 1 – Personnage de la tradition du théâtre anglais. 2 – Nom donné, en France, au XIXème siècle, aux clowns anglais qui utilisaient la parole comme moyen d’expression. Cette appellation fut donnée à Little Wheal à qui l’on attribue la création de la parodie d’Hamlet.
  • solitaire : artiste travaillant en soliste.
  • sportif : comique parodiant le sport.
  • thérapeute : clown (ou Auguste) se produisant dans des hôpitaux. Kinou et le docteur Schaller, de Genève, sont les créateurs d’un spectacle-conférence intitulé La santé par le rire.
  •  traditionnel : clown interprétant les entrées classiques comme Pipo Sosman.
  • trapéziste : comique  aux agrès aériens. La parodie de Charlot au trapèze par Charlie Rivel fut un modèle du genre.
  •  triste : mythe soigneusement entretenu par quelques journalistes ou des peintres qui n’ont pas eu le temps d’assister à une représentation de cirque. Il est vrai que les précédents ne manquent pas, du Paillasse de Ruggero Leoncavallo à Celui qui reçoit des gifles de Leonid Andreïev. Heureusement, la réalité est toute autre.
  • Comédien de la Piste : artiste comique se produisant sur une piste de cirque.
  • Principaux personnages comiques du Cirque :

Arlequin, Auguste, Bajazzo, Balagan, Belle-mère, Bouffon, Billy Button, Charbonnier, Charlie, Chistoso, Clown, Clownesse, Comique, Contre pitre, Cop, Cuisinier, Décousu, Dummepeter, Excentrique, Floune, Fou, Galoupe, Gandin, Gilles, Gommeux, Gracioso, Grotesque, Hanswurst, Hobo, Hussard ivre, Ivrogne, Pete Jenkins, Jester, Joey, Joker, Joueur de banjo, Kasperle, Madame Angaud, Madame et Monsieur Denis, Matelot, Merryman, Minstrel, Paillasse, Pantre, Passe-carreau, Paysan, Picklehering, Pierrot, Pitre, Pochard, Policeman, Polichinelle, Queue rouge, Rognolet, Rouquin, Tailleur, Tobey, Tony, Tourlourou, Tramp, Zani, Zazou.

L'Encyclopédie du Cirque par D. Denis

L’Encyclopédie du Cirque par Dominique Denis

Dominique Denis

Adaptation de L’Encyclopédie du Cirque – Dominique Denis.

Sources
  • Clown : Les Clowns – Tristan Rémy.
  • Jouons aux Clowns – Dominique Denis – p 9.
  • Le Livre du Clown – Dominique Denis – p 1 à 4.
  • L’Art du Clown – Dominique Denis.
  • Circus – Rupert Croft-Cooke & Peter Cotes – p 44.
  • Les Comiques à Bicyclette – Dominique Denis.
  • La Merveilleuse Histoire du Cirque – Henry Thétard – p 36-40.
  • Cirque Parade – Adrian – p 106 à 107.
  • Le Cirque et son Langage – Jean Baudez – Vie et Langage – n ° 122.
  • Risas y Làgrimas – Francisco-Javier Rodriguez – glossaire.
  • Histoire illustrée des cirques parisiens – Adrian – p 146.
  • Le cirque Olympique du faubourg du Temple – M. J. Vesque – Le Cirque dans l’Univers – n° 12.
  • Gaertner – Premier grotesque du cirque Olympique – Tristan Rémy – Le Cirque dans l’Univers – n° 38.
  • Les Spectacles à travers les âges – Henry Lyonnet – p 215.
  • Dictionnaire des clowns et farceurs – Adrian – Clowns et Farceurs.
  • Chronologie – Dominique Jando – Clowns et Farceurs.
  • Les Clowns et la Tradition clownesque – Pierre Robert Levy – p 12 à 21.
  • Les Secrets des Clowns – Copa-Repeztowski.
  • Clowns de Cirque – Histoire des Comiques de la Piste – Dominique Denis.
  • Les Clowns et la Tradition clownesque – Pierre Robert Levy – p 139.
  • Clown d’Or : La fascinante histoire du Cirque – catalogue
  • Clownesses : Les Clowns – Tristan Rémy – p 440-447.
  • Au Music-Hall – Gustave Fréjaville – p 206.
  • Affiche Programme Barnum 1985.
  • 100 ans d’Affiches de Cirque – Jack Rennert – n° 28.
  • Clowns : Le livre du Clown – Dominique Denis – p 2 à 5.
  • L’Art du Clown – Dominique Denis.
  • Les Comiques à Bicyclette – Dominique Denis.
  • Clowns de Cirque – Histoire des Comiques de la Piste – Dominique Denis.
Autres appellation de Clowns

Bajazzo  – La Merveilleuse Histoire du Cirque – Henry Thétard – p 83-472.

Das Circus Lexicon.

Artisten-Lexicon – Signor Saltarino.

Les Clowns – Tristan Rémy – p 40.

Balagan : Clown – Glossaire – John H. Towsen.

Encyclopédie du Cirque – ( Collectif Russe ).

Les Dourov – Nina et Pierre Robert Lévy – Le Cirque dans l’Univers.

Balangantshik : Notes de l’Auteur.

Chistoso : Les Comiques à Bicyclette – Dominique Denis.
Gilles : Larousse.

Gracioso : Risas y Lagrimas – F. J. Rodriguez.

Grotesque : Gaertner – T. Rémy – C. U. n° 38.

H. I. C. P. – Adrian – p 28.

Joey : The Joey – Septembre 1997.

Clowns de Cirque -par

Clowns de Cirque – Dominique Denis – la mémoire du Cirque

À lire :
  • Clowns de Cirque – Histoire des Comiques de la Piste – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2015.
  • Clowns & Pantomimes – Willson Disher – Editions Benjamin Blom – London – 1968.
  • Les Clowns – Tristan Rémy – Grasset – Paris – 1945.
  • Storia del Clown – Alessandro Cervelatti – Marzocco – Firenze – 1946.
  • Ce rire qui vient du cirque – Adrian – 1969.
  • Das Lachen des clowns – Mario Turra – Henschelverlag – Berlin – 1972.
  • Bonjour les Clowns – Hugues Hotier – 1976.
  • Clowns et Farceurs – Jacques Fabbri et André Sallée – Bordas – Paris – 1982.
  • Le Livre du Clown – Dominique Denis – Editions du Spectacle – Strasbourg – 1985.
  • Le Petit Auguste Alphabétique – Yves Dagenais  – Magellan – Paris – 2015.
  • Risa y Lágrimas – Francisco Javier Rodriguez – Editions Territorio – 1990.
  • Les clowns et la tradition clownesque – Pierre Robert Levy – La Gardine – 1991.
  • L’Art du Clown – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2005.

Bibliographie sélective

Ouvrages généraux sur les clowns et l’art clownesque
Affiche des Frères Hermanos par Dominique Jando

Affiche des Frères Hermanos par Dominique Jando

  • Acrobats of the Soul – Ron Jenkins – Theatre Communication Group – New York – 1988.
  • Aus dem Leben grosser Clowns – Helga Bemmann – Jakob Hegner – 1973.
  • Bonjour les Clowns – Hugues Hotier – 1976.
  • Bring on the clowns – Beryl Hugill – Editions David & Charles Newton Abbot – London – 1980.
  • Ce rire qui vient du cirque – Adrian – 1969.
  • Charlatans, bateleurs & bonimenteurs – Jean Barreyre – Flammes et Fumées – Paris – 1963.
  • Circus Humoresken – Oscar Linden – Richard Eckstein.
  • Clown Alley – Bill Ballantine – Little, Brown and Compagny – Boston – 1982.
  • Clowning through – Frank Foster – Heath Cranton – London – 1937.
  • Clowns – Eduard Dietl – Markus – München – 1967.
  • Clowns – Douglas Nexton – Harrap – London – 1958.
  • Clowns – Michel Louis – Aby Georgian Production.
  • Clowns – John H. Towsen – Hawthorn Books – New York – 1976.
  • Clowns de Cirque – Histoire des Comiques de la Piste – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2015.
  • Clowns & Clowneries – M. Kogan – Editions d’Art – Moscou – 1963.
  • Clowns et Farceurs – Jacques Fabbri et André Sallée – Bordas – Paris – 1982.
  • Clowns & Pantomimes – Willson Disher – Editions Benjamin Blom – London – 1968.
  • Clowns for the ages – Jean Hornby – London – 1962.
  • Clowns of Blackpool Tower Circus – Daniel Potier – Aardwack – 2001.
  • Comédien ? Clown ? – Patrick Pezin – Bouffonneries – Lecture – 1982.
  • Das Lachen des clowns – Mario Turra – Henschelverlag – Berlin – 1972.
  • Die grossen Clowns – K. Hoche, T. Meissner und B. F. Sinhuber – Knaur – München – 1982.
  • Geschichte des Grotesk – Karl-Friedrich Flögel – G. Müller – München – 1914.
  • Histoire des Bouffons, des Augustes et des Clowns – Hippolyte Romain – Joelle Losfeld – 1997.
  • I Clowns – Federico Fellini – Capelli – Bologna – 1970.
  • L’Anima del Circo – Giancarlo Pretini – Trapezio – Udine.
  • La planète des clowns – Alfred Simon – La manufacture – Lyon – 1988.
  • L’art clownesque – M. Kogan – Iskusstvo – 1969.
  • L’Art du Clown – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2005.
  • Le bouffon sur la scène anglaise au 16ème siècle – Victor Bourgy – Editions Universitaires – Paris 1975.
  • Le clown blanc – K. Roland – Izdatelvto – 1961.
  • Le Fou Roi des Théâtres – Serge Martin – Bouffonneries – Lectoure.
  • Le Livre du Clown – Dominique Denis – Editions du Spectacle – Strasbourg – 1985.
  • Le Petit Auguste Alphabétique – Yves Dagenais  – Magellan – Paris – 2015.
  • Les Clowns – Tristan Rémy – Grasset – Paris – 1945.
  • Les clowns – Pascal Jacob et Christophe Renaud de Lage – Magellan – 2001.
  • Les clowns et la tradition clownesque – Pierre Robert Levy – La Gardine – 1991.
  • Les clowns – Le monde du cirque – Sophia Rivesse – Trésors – Moscou – 1995.
  • Les Comiques à bicyclette – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 1998.
  • Les Suisses qui font rire – Michel Baettig et Jean-Robert Probst – Promoédition et Sonor – Genève – 1983.
  • L’évolution du costume des clowns – Tristan Rémy – La Gardine – Sorvilier – 1991.
  • Monsieur Clown ! – Edouard de Perrodil – Camille Dalou – 1889.
  • 1000 Clowns, more or less – H. Thomas Steele – Taschen – 2004.
  • Risa y Lágrimas – Francisco Javier Rodriguez – Editions Territorio – 1990.
  • Storia del Clown – Alessandro Cervelatti – Marzocco – Firenze – 1946.
  • The book of clowns – George Speaight – Sidgwick & Jackson – London – 1980.
  • The fool and his scepter – William Willeford – Nothwestern University Press – 1969.
  • The Laugh Makers – William Kahn – Bramhall House – New York – 1957.
  • The World of Clowns – George Bishop – Brooke House – Los Angelès – 1976.
  • Vicaire – Le Costume de Clown – Genís Matabosch – Festival Internacional de Pallassos – Cornellà de Llobregat – 2004.
  • Vom Hanswurst zum Foolsfreak – Michael Kramer – Büsche der Pandora – Berlin – 1982.
  • Zeitgenössische Clown-Nummern – Mario Turra – Henschel – Berlin – 1977.
Biographies, mémoires et souvenirs
Les Rudi Llata - Clowns universels par Dominique Denis

couverture du livre : Les Rudi Llata

  • Achille Zavatta – Star du Cirque – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2010.
  • Akrobat-Schön – Charlie Rivel – Ehrenwirth – 1972.
  • Album DimitriDimitri Muller – Berne – Benteli Verlag – 1973.
  • Album Maïss – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2000.
  • A ring, a horse and a clown – McConnell John H. – an eight generation history of the Hannefords – Astley & Ricketts – Detroit – 1992.
  • Au revoir monsieur Grock – Jacques Fillier – Film Complet – 1950.
  • Behind my greasepaint – Coco the Clown – Hutchinson – 1950.
  • Buster Keaton – David Robinson – Thames & Hudson – London – 1969.
  • Buster Keaton – Jean-Pierre Coursodon Paris – Atlas – 1986.
  • Charlie Rivel – Josep Vinyes i Sabatés – La Gardine – Sorvilier – 1992.
  • Charlie Rivel, pallasso català – Sebastian Gash – Alcides – Barcelona – 1962.
  • Chikys – Deux clowns au Cirque – Claus Dalby & Preben Kirkholt – La Gardine – 1997.
  • Circus – The Jandaschewsky Story – Collectif – Powerhouse – Australia – 1996.
  • Cirque mon amour – Sergio – Zélie – Paris – 1993.
  • Clown – My life in tatters and smiles – Kelly Emmett – Kelley F. Beverly – London – Robert Hale – 1956.
  • Coco, a biography – Dilys Powell – Hodder & Soutghton – London – 1952.
  • Coco the clown by himself – Nicolai Poliakoff – J. M. Dents and Sons – London – 1941.
  • Die Memoiren des Königs der Clowns – Grock – Bibliothek der Unterhaltung.
  • Dimitri Clown – Patrick Ferla – Lausanne – Favre – 1979.
  • Dimitri – Le clown en moi – Hanspeter Geschwend – Editions d’en bas – Lausanne – 2004.
  • From Sawdurst to Windsor Castle – Whimsical Walker – Stanley Paul – London – 1922.
  • Grimaldi king of Clown – Richard Findlater – Macgibbon and Kee – 1955.
  • Grock – Jean Devove – Le Flexatone – 1985.
  • Grock, ich liebe gern – Grock – Knorr & Kirth – 1931.
  • Grock – Nit Mö-ö-ö-Gloch – Grock – Henschel – Berlin – 1960.
  • Grock raconté par Grock – Grock – Edouard Behrens – Editions Victor Attinger – Paris – 1931.
  • Grock raconté par Grock – Grock – Edouard Behrens – Editions du Pré-Carré – Porrentruy – 1980.
  • Grock raconte sa vie de clown – Charles-Adrien Wettach – La Gardine – Sorvilier – 1994.
  • Grock – Un destin hors norme – Laurent Diercksen – Bévilard – 1999.
  • Histoire de trois clowns – Pierre Mariel – 1923.
  • Il était une fois les Zavatta – Catherine Zavatta & René-Charles Planke – Amatteis – 1995.
  • Im Schatten eines Clowns – Max Van Embden – Henschel – Berlin – 1978.
  • Iouri Nikouline – Moscou – 1987.
  • Iouri Nikouline et Mikail Scujdin – S. Makarov – Iskusstvo – 1981.
  • Jean-Baptiste Auriol – Tristan Rémy – 1957.
  • Jean-Gaspard Deburau – Tristan Rémy – L’Arche – 1954.
  • Jean-Paul à la recherche du rire – Photographies de Navigo – Editions di Mât – Editions de la Gardine – 1990.
  • Jean-Paul Farré, clown et comédien – Colette Derigny – Lherminier- Paris – 1996.
  • J’étais l’ombre d’un clown – Max van Embden – La Gardine – Sorvilier – 1996.
  • Karandache – Moscou – 1977.
  • Keaton & C° – Jean-Pierre Coursodon – Cinéma d’Aujourd’hui – Seghers – Paris – 1964.
  • King of Clowns – Grock – Methuen – 1957.
  • La biographie de Dourov – Durova – Sadovska – A. B. – Iskusstvo – 1977.
  • La Piste aux Etoiles – Margaritis GillesSolar – 1966.
  • La saga des Fratellini – Laurent Gachet & Pascal Jacob – Magellan – Paris – 2004.
  • La vie des grands clowns – Helga Bemmann – Henschel – Berlin – 1976.
  • La vie malheureuse de Rhum, clown inspiré – Tristan Rémy – Le Flexatone – 1986.
  • La vie d’un clown – Boris Vjatkin – Iskusstvo – 1975.
  • Le doute de Pipo – W. Kenneth Little – La Gardine – Sorvilier – 1990.
  • Le métier de Pierre Etaix – René Marx – Editions Henri Berger – 1984.
  • Leonid Enguibarov – R. Slavski – Les Arts – Moscou – 1989.
  • Les Craddock Fratellini – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2004.
  • Les Fratellini – Henry Lyonnet – 1926.
  • Les Fratellini – La Merveilleuse Histoire du Cirque – Volume III – Henry Thétard – Prisma – 1947.
  • Les Fratellini – Pierre Robert Levy – Actes Sud – 1997.
  • Les frères Dourov – A. Talanov – Iskusstvo – 1977.
  • Les Marx Brothers – Alexis Tchernoff – Pygmalion – Paris – 1990.
  • Les Mémoires de Foottit et Chocolat – Franc-Nohain – Pierre Lafitte – Paris.
  • Les Mémoires du Clown Joseph Grimaldi – Charles Dickens – Le Globe – 1960.
  • Les mémoires d’une vie de clown – I. S. Radunski – Iskusstvo – 1954.
  • Les Rudi Llata – Clowns Universels – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2004.
  • Life’s a lark – Grock – William Attinger – 1931.
  • Little Tich – Little Tich – Greening and Co – London – 1911.
  • Little Tich – Jean Devove – Le Flexatone.
  • Ma vie de clownPopov Oleg Stock – Paris – 1968.
  • Ma vie de Clown par Grock – Ernest Konstantin – Monique Thies – Hachette – 1958.
  • Ma vie de Clown – Sans blâ-â-âgue – Ernest Konstantin – Monique Thies – Pierre Horay – 1957.
  • Mémoires des frères Hanlon Lees – Richard Lesclide – Reverelini et Wallet – Paris – 1879.
  • Mémoires d’un clown – Béby – H. de Fels – La Liberté – 1930.
  • Mes Souvenirs – Bilboquet – Alcan – Paris – 1933.
  • Mimile le Clown – Alain Laville – Hachette – 1978.
  • Nikouline et Szoudjin – Moscou – 1967.
  • Nous les FratelliniAlbert Fratellini – Grasset – Paris – 1955
  • Pepete Pauwels – Collectif – La Voix du Cirque – Boulogne sur Seine – 1989.
  • Photobiographie Annie Fratellini par Berthe Judet – Atelier de Bruges – 1980.
  • Poor ClownRivel Charlie & Lauritzen J. C.Michael Joseph – London – 1973.
  • Ramper – El Circo – Antonio Garcia Rayo y Jesùs de las Heras – Ediciones Nova – Madrid – 1979.
  • Sans blague ! Ma carrière de clown – Grock – Flammarion – Paris 1948.
  • Sipolo m’était conté – Mireille Sipolo Amatteis – 1996.
  • Stackars clown – Charlie Rivel – Borkförlaget Trevi – 1972.
  • Sur la piste d’un cirque soviétique – M. Rumjancev – Iskusstvo – 1954.
  • The Hanlon Brothers – John A. McKinven – David Mayer Magic Book – Glenwood – 1998.
  • The one horse show – John C. Kunzog – New York – 1962.
  • Toto – Ramon Bech i Battle – Circus Arts – 2012.
  • 30 ans de cirque – Achille Zavatta Sabedit – Paris.
  • 30 ans de Cirque par Louis Lavata – Michel Murray – Le Quotidien – 1931.
  • Trois clowns légendaires – Les Fratellini – Pierre Robert Levy – Acte Sud – Paris – 1997.
  • Une vie de cirque – Jérôme Medrano – Arthaud – Paris – 1983.
  • Une Vie de Clown – Souvenirs de Rolf Zavatta – Jacques Garnier et S. Aubin-Zavatta – 1963.
  • Viva Zavatta – Achille Zavatta – Robert Laffont – 1976.
Jouons aux Clowns par D. Denis - clown

Jouons aux Clowns par Dominique Denis

Entrées, sketchs et gags
  • Arrivano i clowns – Tristan Rémy – Edizioni il Formichiere Milano – 1974.
  • Cabaret satirique – Karl Valentin – Editions Dramaturgie – P. J. Oswald – 1976.
  • 100 blagues de clowns – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2003.
  • 150 comedy props – Patrick Page – 1977.
  • Clown Act Omnibus – Wes McVicar – Arthur Meriwether Inc. Education Resources – New York – 1970.
  • Clown for circus & stageStolzenberg Mark Sterling – New York – 1981.
  • Clown, Magic, Juggling, Sight BitStubby the clown – Montandon – Tulsa – 1969.
  • Clownnumern – Tristan Rémy – Henschelverlag – Berlin – 1989.
  • Comedy Juggling – Rich Chamberlin – 1981.
  • Comic Juggling Routines – Bruce Fife – Java – Bellaire – 1985.
  • Creative ClowningCollectif – Colorado Springs – Java – 1988.
  • Du wollen clown Spielen – Arminio Rothstein – Jugend und Volk – Wien – 1979.
  • Entrées clownesques – Tristan Rémy – L’Arche – Paris – 1962.
  • Giochiamo ai clown – Dominique Denis – Marzoco – Firenze – 1976.
  • How to be a complete clown – Toby Sanders – Stein and Day – New York – 1978.
  • How to be a magic clown – Ernie Kerns – Magic – Chicago – 1960.
  • Jeux de clowns – Dominique Denis – Hachette – Paris – 1977.
  • Jouons aux Clowns – Dominique Denis – Hachette – Paris – 1975.
  • Jugemos a los payasos – Dominique Denis – Gaisa – Valencia – 1975.
  • Lat oss leka clowner – Dominique Denis – Spektras Handboksserie – Halmstad – 1979.
  • Le clown c’est toi – Jean-Jacques Terrié – Fleurus – Paris – 1999.
  • Le Livre du Clown – Dominique Denis – Editions du Spectacle – Strasbourg – 1985.
  • Les meilleures Histoires de CirqueMylos – Paul Beuscher – Paris.
  • Les nouvelles Histoires Comiques Mylos – Paul Beuscher – Paris.
  • Les radio-blagues – Willie Coglin – Billaudot – 1955.
  • 1.000 gags de clowns – Dominique Denis – Magix – Strasbourg – 1997.
  • Palhaços em casa – Dominique Denis – Verbo – Lisboa – Sao Paulo – 1977.
  • Payasadas – Angel Millà – Millà – Bacelona – 1958.
  • Pick et White – Magicien Lambda – Rivet – Limoges – 1948.
  • Vive les Clowns ! – Dominique Denis – Hachette – Paris – 1974.
  • World’s Best Clown Gags – Jackie Flosso – Flosso Hornmann Magic Co.

    100 blagues de clowns

    100 blagues de clowns

Divers
  • Bonsoâr Môssié – François Fratellini & Noré Brunel – Delagrave – Paris – 1936.
  • Clowns – Paule Garrigue – Couleur Cirque – 1999.
  • Entrée de clowns – Félicien Champsaur – J. Lévy – 1885.
  • Fellini TV block-notes du un regista : I Clowns – Renzo Renzi – Capelli – 1972.
  • Guide international des mimes et clowns – Rizzoli – Milan – 1982.
  • La femme est l’avenir du clown – Pierre Dannès Junior – Couleur Cirque – Pont l’Abbé – 2001.
  • Le Clown – Alfred Kern – Gallimard – Paris – 1957.
  • Le clown – Yvon Kervinio – L’Aventure Carto – 2005.
  • Le clown Grimaldi – Giles Neville – Flammarion – 1982.
  • Le contre-pitre – Hélène Parmelin – Christian Bourgeois – 1973.
  • Le rire, une merveilleuse thérapie – Dr Christian Tal Schaller et Kinou le clown – Vivez Soleil – Genève – 2000.
  • Les Fratellini – Jeanne Darbois – Editions Jurasiennes – 1948.
  • Les Fratellini en vacances – Jacques Faizant – Editions Willeb – 1947.
  • Les jeunes clowns Fratellini – G. Dardaillon – 1926.
  • Les Poètes et le Clown – Collectif – Motus – 1993.
  • Les Secrets des Clowns – Copa Repeztowski Arts des deux Mondes – 1997.
  • Le sourire au pied de l’échelle – Henry Miller – Buchet-Chastel – Paris – 1953.
  • Lulu – Félicien Champsaur – Fasquelle – Paris – 1929.
  • Mes Amis les ChatsKouklatchev IouriMessidor – La Farandole – Paris – 1988.
  • Ô Clowns – Yvon Kervinio – 2001.
  • Pssitt et Pchutt : Entrées Camiques – Cami – Baudinière.

    Clown du MacCadon Circus - clown

    Clown du MacCadon Circus

Revues
  • Bouffonneries
  • CARPA
  • Infos-Clown
  • La Batoude
  • Le Flexatone
  • The Calliope
  • The Joey