Sélectionner une page

Première enseigne du Cirque Zoo Jean Richard en 1957, un chapiteau dirigé par Lucien Jeannet et les frères Alexis et André Gruss, avec une seconde saison l’année suivante.

À Medrano

Affiche de l'orféon à Champignol
Affiche de l’orféon

Suite à l’article Débuts de Jean Richard au Cirque Medrano, voici l’évocation de la première enseigne d’un chapiteau portant le nom de Jean Richard, en 1957.

L’histoire de ce premier chapiteau Jean Richard, nécessite de revenir légèrement en arrière, à Medrano en 1956.  tandis qu’Achille Zavatta obtenait un énorme succès dans le spectacle Chesterfolies 56, la firme Gruss-Jeannet partait sur les routes sous l’enseigne de Medrano Voyageur. Après avoir enchanté la France entière avec le Radio-Circus de 1949 à 1955, Lucien Jeannet et les frères Alexis et André Gruss, signèrent un accord avec Jérôme Medrano pour se produire avec ce label prestigieux.

Le programme était alléchant avec les crocodiles de Karah Khawak, la trapéziste Maryse Bégary, les Glowers, les Viganos, les Ariola, Hercès, et les familles Gruss et Jeannet au grand complet.

Le parrain du chapiteau Medrano

 Pour lancer la tournée, Jérôme Medrano demanda à Jean Richard de venir baptiser le grand chapiteau blanc Place des Boulingrins à Reims le 16 mars 1956. Accompagnée de Colette Richard, Jean accomplit sa tâche sous le signe de la gaité pour la plus grande joie des journalistes venus nombreux. La saison était lancée…

Dans la foulée, Jean Richard inaugurait son zoo à Ermenonville.

Arrivée à Bruxelles, la direction Gruss-Jeannet eut l’idée, pour renforcer le programme, d’engager, en vedette, Jean Richard à la tête d’un truculent orféon sinfonique orquestral.

Première enseigne Jean Richard

Cirque de Juniors - affiche
Cirque de Juniors

L’expérience fut concluante et le cirque Gruss-Jeannet s’appela pour la saison 1957 : Cirque Zoo Jean Richard.

Ce fut la première enseigne de Cirque Jean Richard. La première eut lieu à Reims le 22 mars 1957.

Le spectacle, sous la direction artistique de Jean Richard, était présenté par la vedette de cinéma Albert Préjean, l’orchestre est dirigé par Menri Martinet et la régie est assuré par Chotachen Courtault

Au départ, le programme était conçu ainsi, avec en première partie :

Le cirque des juniors 

Philippe Gruss en haute école avec Maestoso,

Crockett (Dédé Gruss) avec Rhède et Tony

Les Oréa au trapèze à courte distance

La troupe équestre Epson

Volcano l’homme atomique

Grand festival équestre par le maitre écuyer Alexis Gruss

Ballet aérien par Hélène de Vernon (Arlette Gruss)

Le gardien de but Julien Da Rui présenté par Albert Préjean et Jean Tristan.

Deuxième partie

Philippe Gruss et ses dix panthères

Hercès et ses lionnes d’Abyssinie

Jean Richard et ses babies éléphants des Indes

À Champignol, fantaisie de Roger Pierre avec Jean Richard, Max Desrau, Jean Tristan, Geneviève Parcey et Albert Préjean.

En cours de route, la spectacle subit des modifications de détails, comme par exemple le groupe de lionnes qui fut présenté par Jean Richard en personne.

A Paris, fin mars, le chapiteau s’installa aux Invalides, puis Porte d’Orléans, tourna ensuite en région parisienne, puis en Bretagne. En décembre, la troupe donna des représentations au Cirque Royal de Bruxelles.

Saison 1958

Da Rui, Jean Richard et Albert Préjean - annonce depresse
Da Rui, Jean Richard et Albert Préjean

Le Cirque Gruss-Jeannet repartit sur les routes pour la saison 1958 sous le même nom : Cirque Zoo Jean Richard .

Seulement, Jean Richard était pris par de nombreux engagements au théâtre et au cinéma, la tournée démarra avec à l’affiche : Festival du Cirque à Moscou, avec la troupe à Putzai Alors que le chapiteau parcourait la région lyonnaise, Alexis Gruss organisa, de son côté, une deuxième tournée en Belgique avec les artistes de l’Est. Quant à André Gruss, il  continua sa route avec un Festival de Cirque Mondial.

Cependant, de temps à autre, entre deux contrats, Jean Richard venait présenter ses fauves, comme à Biarritz le 25 juillet.

Jean Richard

Ainsi se termina l’aventure de la première enseigne du Cirque Jean Richard. Notre comédien dont la popularité était immense, enchaîna films sur films, et se lança dans l’élaboration de multiples activités de loisirs, qui feront l’objet de plusieurs articles. De leur côté, les frères Gruss montèrent, la saison suivante, Le Grand Cirque de France.

Rappelons  que notre ami, le docteur  Pierre Fenouillet a écrit un merveilleux livre intitulé Jean Richard et son cirque au Éditions du Nez Rouge, et qu’il anime avec talent le site generation Jean Richard que nous invitons à consulter sans tarder.

 

Dominique Denis

 

Sources : première enseigne

À Medrano
Débuts de Jean Richard au Cirque Medrano – Dominique Denis – circus-parade.com.
Jean Richard et son cirque – Pierre Fenouillet.
generationjeanrichard – Pierre Fenouillet.
Cirques en bois, cirques en pierre de France –Charles Degeldère et Dominique Denis.
Medrano – direction Jérôme Medrano – Dominique Denis – circus-parade.com.
Achille Zavatta – Star du Cirque – Dominique Denis.
Radio-Circus – Dominique Denis – circus-parade.com.
Le parrain du chapiteau Medrano
Le chapiteau blanc de Medrano reprend la route – Libération – 10/02/1956.
Suite d’articles sur le baptême : France-soir – Music-hall – Cinémonde – Tintin…
Les enseignes de Jean Richard – Michel Alain Lagrange – cirk/75.
Première enseigne Jean Richard
Sous le chapiteau – Henri Pierre – Dimanche Matin – 7/04/1957.
Chez Jean Richard – Das Organ – février – septembre 1957/
Hippodrome – Zoo Circus – Music-Hall – Tristan Rémy – Music-Hall – mars 1957.
Deuxième partie
Annonce de deux pages – Echo – mars 1957.
Zoo Jean Richard – Jean Baudez – Le Cirque dans l’Univers – n° 26.
Ouest-France – annonces – juin 1957.
Le cirque à Bruxelles – Irène Hamoir – Le Cirque dans l’Univers  – n° 28.
Cirque Spirou – P. Mouvet et C. Decnop.
Saison 1958
Le Cirque Jean Richard à Nice – Alfred Court  – Le Cirque dans l’Univers  – n° 31.
Pierre Fenouillet – notes.
Pierre Fenouillet : Jean Richard et son cirque - couverture
Pierre Fenouillet : Livre Jean Richard et son cirque
Jean Richard
Notes de l’auteur.

A lire

Ma vie sans filet – Jean Richard – Robert Laffont – Paris – 1984

Jean Richard et son cirque – Pierre Fenouillet – Éditions du Nez Rouge – Vieux Boucau – 1998.