Sélectionner une page

Le film La femme aux tigres dont le titre original est Männer müssen so sein, réalisé par Arthur Maria Rabenalt est sorti sur les écrans le 6 mars 1940.

Par Denis Granai

Un film de Walter Tost Terra

La femme aux tigres - belle affiche du film
La femme aux tigres – affiche du film

La femme aux tigres est un film allemand de 1939, en noir et blanc, de 100 mn,  sorti sur les écrans le 6 mars 1940. Son titre original est Männer müssen so sein.

  • Production : Filmkunst Herstellenggruppe Walter Tost Terra
  • Producteur : Walter Tost Terra
  • Réalisateur : Arthur Maria Rabenalt
  • Scénario : Hans Joachim Bever
  • Musique : Michaël Jary
  • Image : Ewald Daub

La distribution

Dans les rôles principaux :

  • Beatrice Rasmussen : Hertha Feiler
  • Le dresseur Ruda : Hans Söhnker
  • Cameron, le tireur d’élite : Hans Olden
  • Doddy, le clown : Paul Höbiger
  • Jumbo : James Bachert
  • La trapéziste Daisy : Elma Czeil
  • Un employé de cirque : Kurt Bechmann
  • Une employée de cirque : Jac Diehl
  • Shing, un soigneur d’animaux : Hans Fongkeng
  • Willi : Athur Fritz Eugens
  • Manfred, l’assistant de Cameron : Karl Harbacher
  • Ursula, l’assistante de Doddy : Hilla Hofer
  • Frieda : Charlotte Daaubert
  • Artiste de cirque espagnol : Hans Stiebner
  • Le médecin du cirque : Karl-Heinz Peters
  • Karl Rasmussen, le père : Erich Ziegem

Le scenario de La femme aux tigres

Béatrice Rasmussen s’enfuit du domicile familial car son père lui interdit d’aller à l’école de ballet Enrico Pinelli. Néanmoins, elle peut être formée comme danseuse. Lors d’une visite au cirque, elle apprend à connaître et à aimer le dresseur de tigres Ruda. 

Ruda considère Béatrice uniquement comme une admiratrice et ne lui montre pas d’intérêt particulier. Quand Béatrice lui montre son désappointement devant son comportement, il lui répond seulement : « Les hommes doivent être comme ça !« , d’où le titre du film en Allemand.

Quand Béatrice veut revoir à nouveau Ruda le lendemain, le cirque est malheureusement déjà parti. Elle quitte alors le groupe de ballet et s’en va rejoindre le cirque où elle est engagée en tant que girl. Elle danse sous le nom de La Belle Béatrice dans la cage du tigre. 

Suite

L’étrange Cameron, un tireur d’élite, est tombé amoureux de Béatrice. Un jour il lui sauve la vie avec un tir en abattant un tigre qui l’attaquait. Elle travaille désormais quotidiennement comme une cible vivante. 

Étonnamment, le clown Doddy, un ancien rival de Cameron, apparaît dans le cirque et s’associe à Ruda, qui a également été embauché entre-temps. 

Ruda découvre son amour pour Béatrice et son hostilité envers Cameron. Après une violente bataille entre les deux rivaux Béatrice et Ruda se retrouvent enfin.

L’intérêt pour les circassiens

Arthur Rabenalt rend à merveille l’ambiance des Variétés et du Cirque de l’époque avec ses personnages haut en couleur de dompteur, danseuse, clown et tireur de précision.

Malgré le titre français, le personnage le plus impressionnant du film reste celui de Cameron le tireur d’élite, interprété par Hans Olden.

Denis Granai

Sources : La femme aux tigres

  • Film : La femme aux tigres
  • Histoire illustrée du cinéma – René Jeanne et Charles Ford.
  • Cirque au Cinéma – Cinéma au Cirque – Adrian – 1984.