Le capitaine Paul Boyton, champion de natation et inventeur d’une combinaison de survie, fut la vedette du cirque américain Barnum en 1887.

par Justine Cormarèche

Le capitaine Paul Boyton en vedette

Paul Boyton - vedette chez Barnum
Capitaine Paul Boyton en vedette chez Barnum

En parcourant le livre de Dominique Denis intitulé Trésors de Barnum, j’ai été d’abord époustouflée par la richesse de l’iconographie. À chaque page, j’ai découvert les mille et une péripéties du géant de ce cirque et de ses artistes. Parmi ceux-ci, j’ai été particulièrement intriguée par le capitaine Paul Boyton. Mais, que venait-il faire dans cette galère ?

On peut lire l’histoire de la vie de cet artiste – en anglais – aux éditions Dodo Press. Dans cet ouvrage, nous apprenons que Paul Boyton était né le 29 juin 1848 à Rathangan, en Irlande. Sa jeunesse fut riche en aventures jusqu’à ce qu’il s’établisse aux États-Unis, notamment à Atlantic City, au Service de sauvetage du New Jersey.

Sportif de haut niveau, il s’illustra d’abord dans la nage de longue distance. Il devint ensuite navigateur et s’illustra en inventant une combinaison de survie pour les naufragés.

Traversées périlleuses

Homme des records les plus insolites, il vint plusieurs fois vint en Europe et nagea dans le Rhin, le Rhône, la Loire, la Garonne, la Seine… le Danube… le Pô, l’Arno… le Tibre, le Tage… et traversa la Manche. En Amérique, il s’était illustré dans l’Ohio et le Mississippi.

Ses exploits furent largement commentés dans la presse de l’époque, et inspira plusieurs auteurs dont Jules Verne.

Greatest show on earth 

P.Boyton - ses exploits - affiche
P.Boyton – ses exploits

Les aventures de ce personnage exceptionnel sont sans fin, et nous nous bornerons à évoquer son passage chez Barnum dont l’enseigne était en 1887 : P. T. Barnum & Co’s Greatest show on earth. En sous-titre, on pouvait lire : Sanger‘s Royal British Menagerie & Grand International Show.

Cette année-là, P. T. Barnum s’était associé avec Adam Forepaugh, un de ses plus redoutables concurrent, qui avait réservé le Madison Square Garden de New York pour le début de la saison, du 14 mars au 23 avril.

Le capitaine Paul Boyton fut la vedette de ce spectacle. Notre champion, allongé sur une planche de survie pagayait dans une mare d’eau au milieu de la piste. À défaut d’être spectaculaire, cette attraction était suffisamment inédite pour figurer en tête d’affiche.

 Sea Lion Park 

Après Barnum, Paul Boyton  se produisit en France à partir de septembre. De retour aux U.S.A., il créa un parc d’attraction le Sea Lion Park à Coney Island qui fut ouvert au public de 1894 à 1902.  

Âgé de 76 ans, il décéda à Brooklyn, le 19 avril 1924.

Personnage de légende, champion de natation et inventeur, Paul Boyton sut, avec bonheur, marier ses exploits sportifs aux spectacles les plus variés.

Justine Cormarèche

Sources

Couverture - Trésors de Barnum - D. Denis
Couverture de Trésors de Barnum
  • Le capitaine Paul Boyton en vedette
  • Livre – Trésors de Barnum – Dominique Denis
  • Affiche barnum 1887
  • book : The story of Paul Boyton – P. Boyton
  • Traversées périlleuses
  • Story from the author.
  • Jules Verne – Les tribulations d’un Chinois en Chine.
  • Greatest show on earth 
  • Dominique Denis – Trésors de Barnum
  • Documents Barnum 1878.
  • Sea Lion Park 
  • L’industriel de Saint-Germain-en-Laye – 14/09/1878.
  • Coney island – Allison C. Meier.
  • America playground – John Parascandola.
  • Notes Alessandro Boromeo.

À lire

Trésors de Barnum – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris – 2022.

The story of Paul Boyton – Paul Boyton – Dodo Press – 2009.