Sélectionner une page

Description des exploits à cheval des 3 Frediani par différent témoignages, de Georges Strehly à Alfred Court en passant par les demoiselles Vesque.

Au Nouveau Cirque

Les Frediani par les demoiselles Vesque
Il Miracolo – Les Frediani par les demoiselles Vesque

Les témoignages sur les exploits à cheval des Frediani furent nombreux. À partir de chroniques de l’époque, nous avions brièvement décrit le numéro des Frediani dans Nouveau Cirque – Paris de la Belle Époque, dont voici un extrait :

« … Un festival d’acrobatie à cheval avec, à leur répertoire : main à main, équilibre en tête à tête, élévations, voltigeur lancé d’un cheval et rattrapé sur les épaules du porteur sur une deuxième monture… enfin, exercice unique au monde, une colonne à trois sur leur jument Poulette. 

Gugliemo, dit Willy est le porteur, Aristodemo le second et enfin le jeune voltigeur René Curet se tient au sommet de ce périlleux échafaudage… »

L’avis de Georges Strehly

« … Le dernier cri du genre a été poussé par trois écuyers italiens au Nouveau Cirque, les frères Frediani, qui ont exécuté la pyramide humaine à trois étages, exploit inouï dans les annales de l’acrobatie équestre. 

Le danger de cet exercice était tel qu’au moment de son exécution la direction du cirque faisait évacuer les deux premiers rangs des fauteuils… »

Vu par le chroniqueur Paul Mégnien

Le 15 septembre 1900, dans La Nature, Paul Mégnien, dans un long article, apprécia particulièrement la difficulté de l’exploit de la colonne à trois.

« … Tous ces exercices, les Frediani les font avec une grâce et une élégance qui ferait croire  qu’avant de mettre leurs pieds sur le panneau, ils ont été danseurs

À propos de la monture, Paul Mégnien insista sur le poids qu’il devait supporter à lui seul : 

« … Les Frediani pèsent respectivement 86 kg, 68 kg, 38 kg, et le panneau 40 kg, cela fait 200 kg que le cheval doit porter… »

Notes des soeurs Vesque

Les Frediani - acrobates à cheval
Les Frediani

Spectatrices assidues des cirques parisiens, Marthe et Juliette Vesque notaient dans leur carnet : 

« … Particulièrement difficile, la colonne à trois est exécutée par les Frediani. ce numéro fut en effet créé par Willy Frediani, Aristodemo Frediani et René Cure. (…) Willy est debout sur le panneau, le cheval tournant au petit galop.  Après une rondade, c’est à dire à la volée, Aristodemo se place sur les épaules de son frère ; puis le voltigeur vient se poser sur la tête du second ! Pour briser la colonne, Aristodemo (le second) saute brusquement sur la piste en un double saut périlleuux  tandis que le troisième retombe sur les épaules du porteur… »

Compte-rendu du barriste Alfred Court 

Alors qu’il tournait avec le Cirque Pinder, Alfred Court, eut l’occasion, à Tarbes, d’assister à une des représentations du Cirque Toscan. Voici son compte-rendu : 

« … En outre, de tous les triks d’acrobatie à leur fameuse colonne à trois sur panneau, ils en firent un qui me parut formidable :

Gugliemo…

Willy était debout sur son panneau, son cheval tournant au petit galop. Béby (qui faisait le second) se plaça face à l’entrée des artistes, à environ 1 m 50 du bord de la piste, René le voltigeur lui faisant face. 

Lorsque le cheval arriva, Béby lança le petit voltigeur en saut périlleux, si haut dans les airs, qu’il arriva sur la tête de Willy. 

Ainsi, avec René qu’il venait de rattraper debout sur la tête (sans l’aide des mains), il continua son tour de piste à panneau jusqu’à l’endroit où se trouvait Béby. 

Partant debout de la tête de Willy, en un autre saut périlleux, René vint retomber sur les épaules de Béby qui, sur la piste, avait suivi pendant quelques pas le galop du cheval afin de se trouver au point exact d’arrivée du voltigeur

Suite

Les Frediani - Année 1908
Les Frediani en 1908

… Ensuite, lorsqu’ils eurent fini leur travail à cheval, en rappel, ils firent la série suivante : double d’un pied aux épaules, double de banquette, et pour finir, un double des épaules à terre.

Ils exécutèrent ensuite la colonne brisée en double saut périlleux, et Willy fit deux tricks qui, pour moi, sont le maximum de ce que peut faire un porteur seul avec son voltigeur : 

Après avoir jeté son voltigeur en double d’un pied qui fut tourné presque sur place, Willy se retournant, rattrapa lui-même sur ses épaules ce double saut périlleux… Et après un léger temps d’arrêt, René, partant des épaules de Willy, tourna un second double saut périlleux sur place, au-dessus des épaules de son porteur, pour revenir sur ses épaules… »

Incroyables exploits à cheval des 3 Frediani

Merci à Paul Mégnien, Georges Strehly, les demoiselles Vesque, Alfred Court, Lorenzo et Gianni Frediani pour leurs témoignages sur les exploits à cheval des  3 Frediani.

Dominique Denis.

Sources – Exploits à cheval des 3 Frediani

couverture du Nouveau Cirque - livre
  • Dictionnaire du Cirque – Dominique Denis.
  • l’acrobatie et les acrobates – Georges Strehly.
  • Nouveau Cirque – Paris de la Belle Époque – Dominique Denis.
  • Carnets des demoiselles Vesque.  
  • Monsieur Loyal – Histoire de la famille Loyal – Lorenzo Frediani.
  • Il miracolo – la colonne à 3 à cheval des Frediani – Giovanni Frediani – circus-parade.com.
  • Notes – Lorenzo Frediani.
  • La colonne à trois sur un cheval – Josep Vinyes i Sabates.
  • La culture physique – 15/01/1910.
  • Storia del Circo – Alessandro Cervelatti.
  • En Piste – Bernadette Boustany.
  • Mémoires d’un Clown par Béby.
  • L’âme du cirque – Henry Thétard – Le Cirque dans l’Univers – n° 10.

À lire

Nouveau Cirque – Paris de la Belle Époque – Dominique Denis – Arts des 2 Mondes – Paris  – 2020.