Sélectionner une page

Lexique du Cirque

 par

Dominique Denis

d’après

Le Dictionnaire illustré des mots et locutions du Cirque – Dominique Denis – 3 volumes – (Arts des 2 Mondes) – Paris 1997-1999-2001 (épuisés) et L’Encyclopédie du Cirque – version e-book – Dominique Denis – (Arts des 2 Mondes) – Paris 2013.

Lexique du Cirque : A

Affiche d'acrobates - Lexique du Cirque

Affiche d’Acrobates

Académique : Terme d’équitation pour désigner un travail classique de haut niveau.

Accessoires : Objets utilisés par les artistes au cours de leur numéro. Ce mot est plutôt employé par les clowns, alors que les autres artistes préfèrent employer le mot matériel ou le mot allemand requisit. Les acrobates à cheval emploient le terme objet, et les hercules le mot outil.

Accord des aides : Terme d’équitation pour désigner l’harmonie des mains et des jambes du cavalier.

Accrochage : L’attaque du dompteur par un fauve.

Accroches : Points d’attache pour les agrès.

Accrocheur : Mot canadien pour désigner un technicien chargé de l’installation des agrès.

Acrobates : Artistes présentant un numéro de force et d’adresse.

Acrobatie : Exercices de force et d’adresse présentés de façon artistique.

Act : Mot anglais pour désigner un numéro.

Adagio : Nom donné à un style de danse acrobatique présentée avec grâce et classicisme.

Administration : Nom donné au bureau directorial et au secrétariat.

Aériens : Artistes se produisant à grande hauteur.

Agence : Agence commerciale spécialisée dans le placement d’artistes auprès des directeurs d’établissements de spectacle.

Agenouillement : Pour un cheval, action de s’agenouiller.

Agent artistique : Synonyme d’impresario.

Agrès : Appareils utilisés par les acrobates aériens, tels les barres fixes et trapèzes en tout genre.

Aides : Mouvements de la main et des jambes utilisés par les cavaliers.

Airs de manège : Nom donné aux exercices de haute école.

Allure : Vitesse du cheval.

Animaux de la ferme : Appellation d’un numéro regroupant essentiellement des animaux de la campagne.

Animaux postiches : Travestis d’animaux divers, tels que zèbres, chevaux, dromadaires ou gorilles.

Anneaux : Agrès de gymnaste, appelés aussi anneaux aériens, composés de deux cercles en métal fixés à l’extrémité de deux cordes ou filins.

Anneaux américains : Synonyme de Staffes.

Anneaux romains : Synonyme de boucles romaines.

Annelistes : Acrobates aux anneaux aériens.

Annexes : Bâtiments ou tentes comprenant les écuries, la ménagerie, le réfectoire et entrepôts divers.

Antipodisme : Discipline de l’art de la jonglerie qui consiste, couché sur une trinka, à jongler à l’aide des pieds.

Antipodiste : Jongleur pratiquant l’antipodisme. En Anglais : antipodist – en Russe : antipod.

Appareil : Mot courant pour désigner le matériel ou les accessoires des acrobates.

Appareils giratoires : Agrès utilisés par des aériens représentant en général un avion ou une fusée.

Aquarium : Aquarium géant pour présenter des nageuses, des numéros d’animaux aquatiques ou autres attractions nautiques.

Arabesque : Figure chorégraphique pratiquée par les acrobates, inspirée de la pose académique du même nom.

Arènes : 1 – Dans un amphithéâtre, espace sablé situé devant la scène. 2 – Dans un cirque de grande dimension, l’arène est la grande piste au milieu de laquelle peuvent se situer une ou même trois pistes rondes. 3 – Nom donné parfois à un cirque en plein air.

Art et Force : Terme pour désigner un numéro de main à main.

Artiste : Personne qui pratique les Arts du Cirque.

Arts de la Piste : Synonyme de Arts du Cirque.

Arts du Cirque : Toutes les disciplines pratiquées dans un spectacle de cirque. Synonyme : Jeux du Cirque.

Assistant, Assistante : Partenaire qui s’occupe du matériel de l’artiste.

Attaches : Extrémités des câbles qui doivent être fixées aux anneaux.

Attraction : Prestation artistique que l’on désigne généralement sous le nom de numéro.

Auguste : Personnage comique, apparu au Cirque dans la deuxième moitié du XIXème siècle. En Italie, il s’appelle Tony, en Espagne Tonto, au Danemark Dummepeter, aux U. S. A. Tramp ou Hobbo.

Avancés : Dans un chapiteau, chaises placées aux premiers rangs des loges.

Avant-Courrier : Administrateur qui s’occupe de la réservation des places auprès des municipalités.

Lexique du Cirque : B

Barristes aux barres fixes - Lexique du Cirque

Barristes aux barres fixes

Back : Abréviation de l’expression anglaise Back somersault : Saut périlleux arrière.

Baguette : 1 – Jonc souple utilisé par les écuyers pour présenter le saut de la baguette. 2 – Poteaux d’obstacle pour les chevaux. 3 – Baguette du magicien. 4 – La baguette du chef d’orchestre. 5 – Baguettes des batteurs et des percussionnistes.

Bajazzo : Nom allemand pour désigner un paillasse.

Balagan : 1 – Petit cirque de foire russe d’autrefois. 2 – Par extension : Pitre russe. 3 – Par extension : Une farce ou une petite comédie.

Balangantshik : Clown russe.

Ballant : 1 – S’écrit aussi balan ou balant. Terme acrobatique. Désigne le temps d’élan pris au trapèze. Le grand ballant est le balancement de l’agrès sur toute sa course. 2 – Par extension, nom donné au voltigeur dans une équipe de trapézistes volants. 3 – Mouvement du câble des funambules lorsqu’il n’est pas suffisamment haubané.

Balance : 1 – Action de régler, avant la représentation, l’intensité sonore des micros. 2 – Terme allemand et anglais signifiant équilibre.

Balancement : Mouvement d’avant en arrière de l’acrobate sur un agrès.

Balancement latéral : Exercice de fildefériste sur fil souple, qui consiste à faire osciller le câble en un mouvement latéral rapide.

Balancier : Perche en bois ou en métal utilisée par les funambules.

Balançoire aérienne : Numéro aérien où le voltigeur se propulse dans les airs au moyen d’une balançoire, et est rattrapé par un porteur suspendu à un agrès.

Balançoire russe : Invention par des acrobates russes qui ont eu l’idée de remplacer la bascule traditionnelle par une grande balançoire de forme oblongue, comme on peut en voir dans certaines foires.

Ballet aérien : Chorégraphie dans les airs.

Ballet équestre : Ensemble chorégraphique équestre.

Ballon : 1 – Objet de jonglerie (de l’italien pallon). 2 – Cerceau en papier au travers duquel saute l’écuyère. S’appelait autrefois le transparent. 3 – Ballon de baudruche avec lequel les clowns et Excentriques jouent de la musique.

Bambou : Nom ancien donné aux perches utilisées par les perchistes.

Bambou aérien : Agrès suspendu. En Russe : bambuk.

Bandwagon : Terme anglais désignant le char de parade de l’orchestre.

Bannières : Larges rubans par-dessus lesquels sautent les écuyères. Synonyme : Rubans.

Banque : Ce mot vient de l’italien banco, qui peut désigner un banc ou des tréteaux, mais aussi un établi, un comptoir, un bureau, une table.

Banquette : 1 – Bordure de la piste du cirque, haute environ de 40 centimètres. En Russe : barrier, en Américain : ring curg. 2 – Ensemble de bancs ou de sièges sans accoudoirs. 3 – Nom d’une spécialité acrobatique appelée Sauts de banquette ou Sauts de banquine.

Banquiste : Personne née sur le Voyage. Synonyme : Circassien, Voyageur, Gens du Voyage.

Bareback : Mot anglais pour désigner un cheval de voltige sans panneau. Synonyme : Cheval nu.

 Barre : 1 – Voir à Barre de chute, Barre portée, Barre russe, Barres. 2 – Bâton fixé entre les deux cordes d’un trapèze. 3 – Requisit utilisé par les dompteurs. Madrier posé sur deux tabourets sur lequel les fauves viennent appuyer leurs pattes antérieures.

Barre portée : Communément appelée Barre russe, ou barre horizontale élastique. Deux porteurs tiennent, soit sur l’épaule, soit à bout de bras, une barre à section plate sur laquelle le voltigeur ou la voltigeuse tient des équilibres ou tourne des sauts périlleux.

Barre Russe : Synonyme de Barre portée, appelée également Palki.

 Barres : Agrès regroupant la barre fixe, les barres au sol, les barres circulaires ou les barres aériennes. Les barres peuvent être aussi asymétriques, parallèles ou verticales. Synonyme : Reck.

Barrière : 1 – Le personnel du cirque qui se tient à l’entrée des artistes. 2 – Obstacle en bois par-dessus lequel sautent les chevaux.

Barristes : Gymnastes à la barre fixe.

Bascule : 1 – Sorte de grande planche, matelassée à ses deux extrémités, pivotant sur un socle. Cette bascule sert de catapulte. Le voltigeur se tient sur le bord de la bascule touchant le sol. Son partenaire, le tapeur appelé parfois le frappeur, est juché sur un piédestal. Il saute sur la partie haute de la planche. Celle-ci pivote, et envoie le voltigeur dans les airs. 2 – Planche à bascule (voir à ce mot), appelée parfois balançoire. 3 – Rétablissement acrobatique aux agrès.

Bascule coréenne : Acrobaties à la bascule où les sauteurs occupent alternativement la fonction de tapeur et de voltigeur.

Bâton à bâton : Dénomination, à l’origine, du Trapèze volant, où les voltigeurs passent d’un agrès à l’autre, sans la participation d’un porteur.

Batoude : Mot venant de l’italien Battuta, signifiant appel du pied. Grand tremplin installé pour le charivari. La batoude est appelée aussi grand tremplin ou encore planche américaine.

Batoude américaine : Synonyme de Trampoline.

Batte : Le bâton ou sabre de bois utilisé par Arlequin. En Anglais : slapstick.

Bender : Terme anglais pour désigner un disloqué arrière. Voir à Contorsionniste.

Bereiter : Mot allemand pour désigner un assistant d’un dresseur.

Big Top : Terme américain pour désigner le chapiteau où se déroule le spectacle, afin de le différencier d’avec les tentes des ménageries et autres side-shows.

Boîte à résine : Petit carré de bois rempli de résine, utilisé par des fildeféristes, afin de rendre leurs chaussons moins glissants.

Boîtes égyptiennes : Blocs en bois que l’on empile les uns sur les autres pour présenter des exercices d’équilibre sur les mains. Synonymes : Cales, Pavés.

Boleadores : Artistes qui présentent un numéro de bolas.

Bonimenteur : Dans les cirques forains, personnage qui, sur l’estrade à l’entrée du chapiteau, assisté de toute la troupe, vantait les mérites du spectacle. Synonyme : Aboyeur, Bonisseur, Paradiste.

Borani : Se dit aussi Baroni, Barani, Brandy. Casse-cou twisté au tremplin élastique.

Bordure : Corde fixée à la toile du chapiteau. Synonyme : Ralingue de tour.

Bordure de piste : Synonyme de banquette.

Boucles romaines : Travail aux anneaux présenté à petite ou moyenne hauteur.

Boule : 1 – Se dit aussi boule d’équilibre. Sphère en bois ou en plastique. 2 – Terme employé par les contorsionnistes pour désigner l’exercice qui consiste à passer les deux jambes derrière la tête.

 Boule ascensionnelle : Ascension d’un plan incliné en spirale, en équilibre sur une boule.

Bouncing : Terme de dressage. Saut pirouetté que font les fauves lorsqu’ils bondissent sur les parois de la cage centrale.

Bourrelet : Protubérance fixée dans les chaussons des trapézistes pour les exercices de suspension par les pieds. Synonyme : Bouchon

Brandy : Synonyme de Borani (voir à ce mot).

Bras de fer : Figure classique aux anneaux, qui consiste à se tenir droit, les bras en grand écart.

Bras-roulé : Mouvement acrobatique qui se pratique à la corde lisse. La gymnaste, le poignet pris dans le staffe, se balance en faisant tourner le corps autour de l’épaule.

Brouette : 1 – Figure acrobatique qui consiste, pour un acrobate, à marcher sur les mains tandis que son partenaire lui tient les pieds. 2 – En acrobatie cycliste, exercice où l’artiste tient une roue à axe entre les mains tandis que son partenaire, lui tenant les pieds, pédale à monocycle.

Bulle aérienne : Numéro aérien présenté dans une sphère en plastique.

 Bungies : Elastiques aériens (voir à ce mot).

Lexique du Cirque : C

Carrousel d'Oscar Carré - Lexique Cirque

Carrousel d’Oscar Carré

Câble : Fil en métal des funambules.

Cabrade : 1 – Terme hippique. Position du cheval debout sur ses pattes arrière. Par extension, ce mot est employé aussi pour les fauves. 2 – Exercice consistant à rouler en équilibre sur la roue arrière d’une bicyclette.

Cadre : Sous la coupole du chapiteau, cadre métallique servant à accrocher les agrès.

Cadre aérien : Agrès pour acrobates aériens, à ne pas confondre avec le cadre fixé sous la coupole. Synonyme : cadre fixe, chaise aérienne, chaise fixe, chaise au porteur, chaise-au-trapèze, cradle.

Cadre russe : Cadre aérien dans lequel le porteur se tient debout, le buste retenu par une ceinture.

Cage centrale : La cage aux fauves installée sur la piste. Synonyme : Cage d’engagement, cage théâtre.

Calliope : Orgues à sifflets dont le système de soufflerie est mû par la vapeur.

Canvas : Mot américain pour désigner le chapiteau, ou plus précisément, la toile de tente.

 Caoutchouc : Synonyme de Contorsionniste (voir à ce mot).

Capriole : Terme d’équitation. Saut spectaculaire effectué par un cheval qui exécute un bond agrémenté d’une ruade.

Carrousel : À l’origine, le carrousel (de l’italien carosela) était une parade assortie de jeux pour les cavaliers de la noblesse. Il peut être considéré, par bien des aspects, comme la préfiguration du spectacle du cirque moderne initié par Philip Astley. Par extension, on appela carrousel les jeux équestres. Après 1875, le mot carrousel désigna les cavaleries importantes.

Cascadeurs : Acrobates interprétant la comédie acrobatique, que les anglo-saxons appellent knock-about, et que les cinéphiles dénomment slapstick.

Casse-cou : 1 – Saut périlleux avant. 2 – Acrobate qui présente un numéro particulièrement dangereux.

Casting Act : Ancien nom anglais donné à un numéro de tremplin combiné avec un cadre au porteur et des barres.

Cavalcade : Promenade des écuyers d’un cirque, pour annoncer la représentation.

Cavalerie : 1 – De l’italien cavalleria. Terme générique pour désigner l’ensemble des chevaux. 2 – Par extension, on appelle cavalerie un groupe de chevaux en liberté.

Cavaletti : 1 – Petites plaques métalliques cintrées, fixées sur le câble des funambules, permettant d’accrocher les haubans. 2 – Petites barrières de saut utilisées pour les chevaux.

Cavalier : 1 – Artiste présentant un numéro de haute école. Synonyme : Ecuyer. Voir à Haute école. 2 – Acrobate à cheval.

Cavalier amateur : Numéro appelé aussi la mule indomptable. En anglais : Riding machine.

Cerceaux : 1 – Objets de Jonglerie. Il y a différentes sortes de cerceaux : les cerceaux plats, les cerceaux-jantes, les grands cerceaux, les disques. En anglais : hoops. 2 – Accessoires utilisés par les sauteurs. 3 – Accessoires utilisés par les dresseurs : cerceaux tenus à la main, sur pied, tendus de papier, enflammés.

Cerceaux aériens : Agrès en forme de cercle. En Anglais : aerial hoop.

Chaînes aériennes : Sangles aériennes, en forme de chaînes.

Chaise aérienne : Agrès fixe. Cadre rectangulaire en métal chromé haubané sous la coupole du cirque, sur lequel prend position un porteur.

Chaise fixe : Synonyme de chaise aérienne. Se dit aussi chaise fixe aérienne. Elle est appelée fixe par opposition à la chaise au trapèze qui, elle est mobile.

Chaise au porteur : Synonyme de chaise aérienne.

Chaise au trapèze : Trapèze, utilisé par des volants, constitué d’un petit cadre dans lequel le porteur se maintient à la pliure des jarrets.

Chambrière : Fouet à long manche et à longue lanière à mèche attachée par une boucle, utilisé par les dresseurs de chevaux.

Chandelle : 1 – Figure acrobatique à cheval. Le jockey, tenant les poignées de surfaix, se dresse en équilibre, les pieds joints en l’air. Synonyme : Chêne droit. 2 – Terme d’aérien qui désigne la position du corps à la verticale, la tête en bas.

Chapiteau : Tente sous laquelle se déroule le spectacle du cirque. En Anglais : big top, circus tent.

Char de parade : Véhicule artistiquement décoré servant pour la parade.

Charivari : 1 – Du grec karêbaria. Numéro d’entrée à caractère acrobatique réunissant soit tous les clowns, soit toute la troupe du cirque. 2 – Final acrobatique à la batoude présenté par les artistes du spectacle. Voir à batoude.

Chef de piste : Régisseur dirigeant le service de piste. Synonyme : maître de manège, régisseur, ringmaster.

Chef d’orchestre : Musicien qui dirige l’orchestre. En allemand : Kappelmeister. Synonyme : Maestro. Voir à Orchestre, orchestre attractif.

Chef monteur : Comme son nom l’indique, il est le maître d’œuvre du montage du chapiteau.

Cheval : Du latin caballus. Synonymes : bidet, bronco, bourdon, cavale, cagne, canasson, carcan, carne, dada, gag, gaille, gallier, gallière, grès, haridelle, rosse, rossinante… En allemand Pferd, en anglais horse, en espagnol caballo, en italien cavallo.

Cheval en liberté : Cheval évoluant non monté.

Chevalets : Croisillons qui tendent le fil des danseurs de corde.

Chiqué : 1 – Action qui consiste à faire semblant de rater un exercice, afin de souligner sa difficulté. 2 – Terme employé par les Hercules pour désigner un matériel allégé.

Cintres : Partie supérieure du cirque ou du chapiteau où sont fixés les agrès des aériens.

Circassien : Personne née dans un cirque.

Circus : 1 – Mot latin qui, à l’origine, désigne un cercle. Par extension, a désigné par la suite un Hippodrome où avaient lieu des courses de chars. 2 – En anglais, désigne à la fois une place ronde (un rond-point) et un cirque.

Cirque : Ce mot désigne à la fois un type de spectacle et un établissement. Par extension, on appelle cirque, tout établissement fixe ou mobile, présentant des jeux de la piste. Synonymes : Amphithéâtre, arènes, chapiteau, cirque ambulant, cirque champêtre, cirque construction, cirque de relais, cirque de verdure, cirque d’intimité, cirque en dur, cirque éphémère, cirque flottant, cirque itinérant, cirque portatif, cirque de province, cirque de quartier, cirque semi-construction, cirque stable, cirque-théâtre, cirque volant, cirque voyageur, hippodrome, palc.

Cirque-construction : Cirque à armatures en bois ou en métal, recouvert de toile, d’un confort équivalent à un établissement sédentaire.

Cirque en dur : Etablissement construit de matériaux durables, tel le Cirque d’Hiver de Paris. Synonyme : cirque stable.

Cirque semi-construction : Chapiteau à armatures métalliques offrant un grand confort pour les spectateurs.

Claque : 1 – Gifle sonore que se donnent les cascadeurs comiques ou les clowns. 2 – Mouvement d’accompagnement donné par le professeur d’acrobatie à son élève, afin de l’aider à tourner un saut périlleux. 3 – Groupe de personnes disséminées dans la salle dont la fonction consiste à applaudir chaleureusement les artistes, afin de donner l’illusion que la représentation obtient un franc succès.

Claquettes : En anglais : Tap dance, Step dance. Danse qui se pratique avec des chaussures munies de lamelles de métal, à la pointe et au talon.

Clé : 1 – Nœud utilisé pour les cordages. 2 – Terme général de Magie pour désigner un procédé. 3 – Terme employé par les dresseurs pour désigner un procédé de dressage. 4 – Accessoire utilisé à l’insu du public par les escapologistes.

 Clou : 1 – Synonyme d’apothéose. Le clou du spectacle est considéré comme étant le moment le plus extraordinaire. 2 – Terme de cyclistes. Synonyme: bicyclette, biclou.

Clown : 1 – Personnage de la comédie anglaise datant de l’époque pré-shakespearienne. 2 – Personnage traditionnel du cirque à vocation comique. Il est généralement maquillé en blanc et porte un costume souvent pailleté.

Clownesse : Personnage de clown féminin.

Clowns : Terme général qui désigne à la fois les clowns, les Augustes et tous les autres personnages comiques. Ce paradoxe explique en partie pourquoi il peut y avoir une telle confusion à propos du mot clown.

Colonne : Exercice où les acrobates se placent en équilibre les uns sur les autres.

Colophane : 1 – Poudre de résine saupoudrée sur la croupe des chevaux pour les exercices de voltige. 2 – Résine passée sur l’archet des violonistes.

Combinaison : 1 – Nom d’origine française utilisé par les Russes pour désigner un numéro. 2 – Terme employé pour des numéros de disciplines variées ou pour des aériens utilisant des agrès différents. En allemand se dit : Combination-Akt. 3 – Terme de magie pour signifier un système de trucages.

Comédie acrobatique : Forme de comédie typiquement issue du Cirque et du Music-Hall. L’argumentation est d’une simplicité désarmante puisque le thème de base est d’effectuer un exercice acrobatique.

Comédie clownesque : 1 – Ensemble du répertoire des clowns. 2 – Forme de comédie adaptée aux dimensions particulières du Cirque. Le travail en rond est particulier et demande un long apprentissage, ce qui explique pourquoi le nombre de clowns authentiques n’est pas aussi important qu’on le souhaiterait.

 Compagnie : Troupe d’artistes se produisant à leur compte.

Compliment : Salut de l’artiste après chaque exercice.

Conduite : Cahier sur lequel le régisseur a noté toutes les indications techniques concernant le spectacle.

 Construction : Voir à Cirque-construction.

 Contorsionniste : Artiste présentant des exercices de contorsion. Synonyme : caoutchouc, disloqué, désossé. L’art de la contorsion peut se diviser en trois catégories : les disloqués en arrière, appelés benders par les anglo-saxons, et les disloqués en avant, appelés aussi posturers, et la désarticulation. Un contorsionniste peut également pratiquer ces trois genres.

Contrecarre : Concurrence commerciale entre deux cirques.

Contre-pitre : Dans un trio de clowns, personnage comique qui seconde l’Auguste. En espagnol se dit Contra-augusto, segundo augusto, trombo.

Contretemps : 1 – Terme acrobatique. Il s’agit d’un temps donné immédiatement après un autre. Ce contretemps a pour fonction de contrarier le temps précédant. 2 – Terme d’équitation pour désigner un changement de pied non demandé.

Convoi : Groupe de véhicules qui se déplacent en même temps.

Corde : Corde raide tendue à faible hauteur pour les danseurs de corde. Synonyme : corde anglaise. Voir à Danseuse, danseur de corde.

Corde américaine : Agrès aérien. Corde volante ayant la forme de la lettre M.

Corde anglaise : Terme ancien qui désigne la corde tendue horizontalement utilisée par les danseurs de corde. Cette terminologie a l’avantage d’éviter des confusions avec les autres types de cordes. En anglais : Tight rope.

 Corde de tirage : Corde d’amarrage du chapiteau

Corde élastique : Corde horizontale tendue de manière à ce qu’elle ait suffisamment d’élasticité. La corde élastique ne doit pas être confondue avec la corde souple. En Allemand : Sprungseil. En anglais : Bounding rope.

Corde inclinée : Synonyme de câble oblique. En Allemand : Schrägseil.

Corde lisse : Corde verticale qui, à l’origine, servait à monter vers les agrès aériens.

Corde souple : Corde détendue utilisée par les danseurs de corde. La corde souple ne doit pas être confondue avec la corde élastique. En Allemand : Schlappseil. En anglais : Slack rope.

Cordes indiennes : Cordes parallèles verticales, appelées indiennes parce qu’elles font partie du répertoire des Jeux du Far-West.

Cordes parallèles : Deux longues cordes parallèles verticales, avec un espacement équivalent à la largeur d’un trapèze. Ces cordes, appelées aussi cordes indiennes, peuvent être remplacées par des lanières ou des courroies.

Corde volante : Agrès aérien composé d’une corde détendue fixée entre deux attaches.

Cornac : Conducteur d’éléphant. Ce mot vient du portugais cornaca, lui même emprunté à une des nombreuses langues indiennes. Dans le langage des Circassiens américains, le cornac est appelé bullman.

 Corniche : 1 – Dans un cirque construction, ligne de pourtour délimitant la toiture. 2 – Dans le langage des monteurs, ce mot est l’abréviation de mât de corniche.

Couchinette : Synonyme de trinka. Siège sur lequel s’allongent les antipodistes et les icariens.

Coulisses : Parties du cirque, cachées du public, situées derrière la gardine, où les artistes préparent leur entrée en piste.

Coupole : Tubulure fixée au sommet du chapiteau. Cette ossature métallique sert à attacher les agrès et les projecteurs.

Couronnes : Points d’attache de la toile du chapiteau avec la vergue. Synonyme : Cerces.

Courrier : Autre nom du numéro de la Poste (voir à ce mot). Synonyme : Courrier de la Poste.

Courroies : Lanières ou sangles aériennes.

Course : 1 – Ancienne appellation du spectacle de Cirque. 2 – Saut du jockey qui part de la piste pour arriver debout sur la croupe du cheval. 3 – Course de chevaux ou course de chars. 4 – Course d’attelages tirés par des animaux divers. 5 – Courses diverses : à pied, en sac, sur cycles, sur des ânes. 6 – Marche du funambule sur le câble.

Coussin : Petit tremplin utilisé par les jockeys.

Coussinet : 1 – Protection pour protéger la nuque et le haut des épaules, utilisé par certains funambules pour exécuter une roulade sur le fil, ou par des porteurs pyramidistes. 2 – Coussin, appelé parfois coussinet Risley (voir à ce mot).

Cradle : Terme anglais pour désigner une chaise aérienne (voir à ce mot).

Cravache : Fouet court utilisé par les écuyers. Synonyme : Perpignan.

Croisers : S’écrit aussi Croisés. Terme hippique employé pour les groupes de cavalerie présentés en liberté.

Croisés : Supports en forme de X qui tendent le fil des fildeféristes ou des danseurs de corde.

Croix de fer : 1 – Figure acrobatique aux anneaux : Le gymnaste se tient en suspension, les bras tendus en croix, le corps droit, à la verticale. 2 – Figure présentée par les Hercules, qui consiste, un poids dans chaque main, à tendre en même temps les bras en croix. 3 – Exercice de main à main où le porteur élève puis abaisse plusieurs fois de suite le voltigeur

Cyclistes : Nom générique pour désigner les acrobates, équilibristes, casse-cou, comiques ou autres artistes sur cycles en tout genre.

Cylindres : 1 – Rouleaux utilisés pour le rola-rola (voir à ce mot). 2 – Petits tonneaux utilisés par des contorsionnistes. 3 – Accessoires utilisés par des animaux pour des exercices d’équilibre. 4 – Les illusionnistes utilisent pour certains tours, des cylindres appelés tubes.

Lexique du Cirque : D

danse - Lexique du Cirque

danse acrobatique avec les Romanos

Da Capo : 1 – Vient de l’italien daccapo. Exercice présenté en rappel par les acrobates à la fin d’un numéro. 2 – Terme musical indiquant qu’il faut reprendre un morceau à son début.

Dame blanche : 1 – Nom donné au numéro de la statue équestre. 2 – Appellation ancienne d’un numéro de contorsionniste sur un piédestal de marbre blanc.

Danse : Un des arts fondamentaux du Cirque.

Danse acrobatique : Discipline artistique résultant du mariage de la danse et de l’acrobatie.

Danse portée : Danse acrobatique, appelée aussi adage vertical par les danseurs.

Danse serpentine : Danse utilisant des effets lumineux spéciaux, créée par Loïe Fuller (1862-1928).

La danseuse et le cheval : Numéro présenté par un duo composé d’une ballerine et d’un écuyer de haute école, où le cheval et la danseuse exécutent ensemble les mêmes pas de danse.

Danseuse, danseur de corde : Artiste, appelé en grec ancien neurobata, qui présente des acrobaties sur une corde tendue à faible hauteur. En Allemand : Seiltänzer – en Anglais : ropedancer – en Danois : linedans. Voir à Corde anglaise, corde élastique, corde inclinée, corde souple, fil-de-ferriste, funambule.

Dégroupé : Terme acrobatique. Contraire de groupé.

Demi-pirouette : Passe élémentaire au trapèze volant qui consiste à faire un demi-tour sur soi-même.

Demi-sang : Terme hippique. Cheval dont un des géniteurs est un pur-sang.

Demi-tour : Action de se retourner sur le fil. Terme utilisé par les danseurs de corde, fil-de-ferristes et funambules.

Détournement d’attention : Un des principes de base de la prestidigitation. Les prestidigitateurs emploient aussi le terme anglais misdirection.

Développé : 1 – Terme de danse. Mouvement d’adage (ensemble des exercices exécutés avec lenteur) qui peut être sauté ou sur la pointe. 2 – Mouvement d’haltérophile.

Dévissé : 1 – Mouvement d’haltérophile. 2 – Mouvement acrobatique : Le dévissé est un développé exécuté avec inclinaison du corps.

Dislocation : Synonyme de contorsion. Voir à Contorsionniste.

Disloqué : Synonyme de contorsionniste.

Display : Mot anglais signifiant, à la fois une attraction, un numéro, ou une scène d’ensemble.

Division : Elément du tunnel des fauves qui relie la cage centrale aux voitures-cages.

Djiguitovka. S’écrit aussi djiguitova. Mot d’origine Tartare désignant la voltige djiguite.

Doma vaquera : Discipline équestre ibérique, originaire d’Andalousie et du Portugal, issue de l’équitation avec les taureaux de combat.

Dompteur : Artiste présentant des animaux sauvages. En allemand, dompteur se dit raubtierdressur, en anglais trainer ou wild animal trainer, en italien, domatore, en espagnol, domador.

Double-double : Terme utilisé par les volants pour désigner un double saut périlleux arrière corsé d’une double pirouette. Tito Gaonas et Miguel Vasquez réalisaient cet exercice d’une grande difficulté.

Douceur : Style de présentation de fauves. Ce mot est utilisé par opposition à férocité. Synonyme : Pelotage.

Drapeau : 1 – Terme acrobatique. Figure où le corps de l’artiste se trouve à la perpendiculaire par rapport à son point d’appui. 2 – Objet utilisé par certains jongleurs. 3 – Fanion flottant en haut des mâts des chapiteaux.

Draperies aériennes : Acrobaties aériennes proches du travail classique à la corde lisse qui se pratiquent sur deux grandes tentures tendues verticalement.

Dressage en liberté : Nom donné à la présentation des chevaux, quand ceux-ci sont les acteurs principaux du numéro.

Dresser : Enseigner des exercices à un animal. Il est intéressant de remarquer qu’en anglais on emploie le verbe to train, qui peut être aussi traduit par entraîner.

Dresseur, Dresseuse : Artiste présentant des numéros d’animaux.

Drisse : 1 – Cordage utilisé par les aériens. 2 – Cordelette en coton souple utilisée par les prestidigitateurs pour leurs routines de corde.

Drums : Mot anglais, utilisé par les musiciens de spectacle pour désigner la batterie ou les percussions.

Dummepeter : Nom danois de l’Auguste. Littéralement : Pierre l’idiot.

Lexique du Cirque : E

Echelle libre par les Perez - Lexique du Cirque

Echelle libre par les Perez

 

Echappée : 1 – Mouvement de projection d’un acrobate aérien, en avant ou en arrière. 2 – Terme chorégraphique. Mouvement de danse dans lequel le danseur effectue une flexion, se relève sur les pointes, les jambes légèrement écartées, puis revient en position initiale.

Echappement : Figure de sortie acrobatique aux barres fixes.

Echassiers : Artistes qui présentent des exercices acrobatiques sur échasses. Dans l’Antiquité, l’acrobate sur échasses s’appelait un grallator.

Echelle aérienne : Echelle posée à plat, en son milieu, en équilibre sur la barre d’un trapèze. Elle est aussi appelée du diable, périlleuse ou de la mort.

Echelle animée : Synonyme d’échelle libre (voir à ce mot).

Echelle antipodienne : Peut s’appeler aussi échelle d’antipodiste. Echelle agrémentée de deux socles tenue en équilibre sur les pieds d’un porteur couché sur une trinka.

Echelle dansante : Synonyme d’échelle libre (voir à ce mot).

Echelle d’équilibre : Echelle utilisée par des équilibristes, fildeféristes et aériens au trapèze Washington, pour présenter un exercice d’équilibre.

Echelle fixe : Par opposition à l’échelle libre, on appelle échelle fixe celle qui est statique. Généralement haubanée, elle repose à la verticale sur un socle.

Echelle haubanée : Synonyme d’échelle fixe (voir à ce mot).

Echelle libre : Echelle simple, appelée aussi échelle animée ou échelle dansante, sur laquelle monte un acrobate.

Echelle portée : Synonyme d’échelle de perchiste.

Echelle souple : Echelle en métal haubanée à mi-hauteur, appelée aussi échelle oscillante.

Ecuyer : Terme générique pour désigner un artiste présentant un numéro équestre.

Ecuyer d’art : Terme ancien pour désigner un écuyer qui pratique l’acrobatie à cheval. Ce terme vient du mot allemand Kunstreiter.

Ecuyer d’école : Ecuyer présentant un numéro de haute école (voir à ce mot).

Ecuyère : Terme générique pour désigner une artiste présentant un numéro équestre. En anglais : equestrienne.

Ecuyère à panneau : Nom donné à l’écuyère travaillant sur une grande selle plate, appelée panneau.

Ecuyère d’école : Ecuyère qui présente des airs d’école. Voir à Ecuyère.

Effet : 1 – Action perçue par le public. Cela peut être un exercice acrobatique, une figure, un exploit ou un gag. 2 – Terme de jonglerie pour désigner un effet de rétro. 3 – Terme d’équitation. Mouvement pour commander une action précise au cheval.

Elastic Act : Locution anglo-saxonne utilisée par les artistes pour désigner un numéro de contorsion.

Elastiques aériens : Discipline aérienne, dans laquelle des acrobates voltigent, suspendus par des grands élastiques, appelés bungies, à la manière de ludions.

Elastonautes : Acrobates aériens qui voltigent attachés à des longes élastiques.

Elévation : Exercice acrobatique qui consiste à porter sur les épaules, les bras ou la tête, un ou plusieurs voltigeurs.

Elingue : Bout d’une corde ou d’un câble tressé en forme de boucle.

Emerveilleur : Néologisme du fantaisiste Patrick Sébastien, particulièrement bien trouvé, pour désigner un artiste de cirque et de music-hall.

Enchaînement : Dans une routine ou un numéro, action de lier un trick à un autre.

Encore : Terme anglais pour désigner un bis ou un rappel. Synonyme : Once again.

Entourage : Le pourtour en toile du chapiteau.

Entrée : 1- Arrivée d’un artiste sur la piste. On dit que l’artiste fait son entrée. 2 – Exercice ou routine que l’artiste présente au début de son numéro. 3 – Terme faisant partie du vocabulaire des clowns pour désigner un sketch.

Entrée de cage : Terme usuel pour désigner un numéro de domptage.

Entrée de piste : Passage entre la piste et les coulisses.

Entresort : Baraque foraine qui présente un spectacle très court, d’où cette expression typiquement banquiste.

Epaulé-jeté : Terme emprunté à l’haltérophilie, utilisé par certains acrobates. Exercice qui consiste, pour le porteur, à amener le voltigeur qui se tient en position d’équilibre de mains à la hauteur de ses épaules puis, dans un deuxième temps, à l’élever à la force des bras.

Equerre : Terme acrobatique qui désigne la position des jambes tendues à angle droit par rapport au buste.

Equestre : Essence même du Cirque. Un spectacle de Cirque sans numéros équestres est un non-sens, sinon pourquoi une piste ronde ?

Equilibre : 1 – Vient du latin aequilibrium. Aequus signifiant égal et libra, balance. Au Cirque, ce terme comporte un double sens : L’équilibre acrobatique et l’équilibre d’objets. En anglais, dans les deux cas, un numéro d’équilibre est appelé Balance act. 2 – Terme hippique. Position du cavalier qui se trouve en harmonie avec les mouvements du cheval.

Equilibre aérien : Nom donné à un exercice au trapèze Washington (voir à ce mot) qui utilise les principes d’équilibre.

Equilibre d’objets : Exercice de base qui consiste à tenir un ou plusieurs objets en équilibre sur le front, le nez, le menton, le doigt ou le pied.

Equilibre composé : Exercice d’un artiste qui, lui-même en position instable, tient un objet en équilibre.

Equilibriste : Mot générique désignant les artistes présentant des exercices d’équilibre. Afin de différencier les artistes qui pratiquent l’équilibre acrobatique de ceux qui présentent des équilibres d’objets, on désigne les premiers par le terme équilibristes acrobatiques, et les seconds par l’expression jongleurs-équilibristes.

Equilibriste acrobatique : Acrobate qui se tient lui-même en équilibre, soit au sol, soit sur un appareil.

Equitation : Du latin equitare. Terme général pour désigner l’art de monter à cheval.

Equitation savante : Terme ancien pour désigner la haute école.

Escapologiste : Anglicisme (escapologist) pour désigner un évadé perpétuel.

Estrade : Plancher installé généralement au-dessus de la gardine, pour l’orchestre.

Estrapade : 1 – Figure au trapèze qui consiste à passer le corps sous la barre du trapèze, sans bouger les bras. 2 – Terme hippique pour désigner une suite de ruades du cheval afin de désarçonner son cavalier.

Evadé perpétuel : Terme français pour désigner un escapologiste qui présente un numéro d’évasion. Voir à Escapologiste.

Event : Terme anglais que l’on peut traduire par représentation exceptionnelle.

Evolution : Ensemble de mouvements acrobatiques ou chorégraphiques.

Excentrique : Personnage à caractère comique qui puise son origine dans le minstrel.

Excentrique musical : Excentrique dont l’argumentation principale est la musique. L’excentrique musical ne doit pas être confondu avec le musicien excentrique (voir à ce mot).

Exercice : Elément de tout numéro acrobatique ou d’agilité.

Exotique : Abrégé de cavalerie exotique.

Lexique du Cirque : F

Les funambules Traber - Lexique du Cirque

Les funambules Traber

Fharendes Volk : Terme allemand pour désigner les Gens du Voyage.

Fake : Terme anglais utilisé par les magiciens pour désigner un objet truqué.

 Fakir : Personnage à caractère exotique qui présente des exercices plus ou moins spectaculaires comme danser sur des tessons de bouteille, cracher du feu, monter pieds nus sur une échelle de sabres, s’allonger sur une planche à clous, se transpercer le corps avec des aiguilles.

Falabella : La plus petite race d’équidés connue, créée il y a un siècle en Argentine par la famille Falabella.

Fantasia : 1 – Exercices équestres présentés par des cavaliers arabes. 2 – Spectacle équestre d’origine berbère et arabe, assez proche de la conception du cirque moderne.

Fast track : Plancher élastique pour le tumbling (voir à ce mot).

Figure : Terme chorégraphique ou acrobatique pour désigner une phase précise d’un exercice particulier.

Filade : Terme de jonglerie pour désigner une série d’échanges en continuité, entre deux ou plusieurs jongleurs.

Fil d’Archal : Nom ancien pour désigner le fil utilisé par les fildeféristes.

Fil de fer : Agrès utilisé par les fildeféristes, composé d’un câble métallique tendu horizontalement entre deux montants, appelés croisés ou parfois X. En allemand : Drahtseil – En anglais : Tight Wire – En espagnol : alambre.

 Fil de fer détendu : Câble non tendu, utilisé par les fildeféristes, appelé généralement fil souple. En anglais : Slack Wire.

Fildefériste : Artiste qui présente un numéro composé d’équilibres, de danses, de sauts et d’acrobaties sur un fil tendu à faible hauteur, généralement à deux mètres du sol. En espagnol : Alambrista.

Fil de fer tendu : Appellation courante du fil de fer, par opposition au fil de fer détendu.

Fil dur : Appellation courante du fil de fer tendu.

Filet : 1 – Filet de protection utilisé généralement par les trapézistes volants et parfois par les funambules. 2 – Filet d’appoint tenu à bras d’hommes, utilisé juste le temps d’un exercice. 3 – Filet circulaire de sécurité, tendu au-dessus d’une cage aux fauves.

Filin : Câble servant à haubaner les agrès.

Fil mou : Appellation courante du fil de fer détendu (voir à ce mot).

Fil rouge : Fil conducteur tout au long d’un spectacle.

Fil souple : Appellation la plus courante pour désigner le fil de fer détendu (voir à ce mot).

Final : 1 – Dans un spectacle, dernière scène ou dernier tableau. 2 – Moment le plus fort d’un numéro, situé à la fin de celui-ci.

 Flashing : Terme de Jonglerie, synonyme d’étincelle (voir à ce mot). Se dit aussi flash.

 Flic-flac : Se dit aussi Flip-flap. En allemand : Flick-Flack – En espagnol : Flin-flan. Saut acrobatique. L’acrobate exécute un saut vif en arrière en plaçant les mains sur le sol pour se retrouver debout sur les pieds.

Fliffus : Terme technique utilisé par les volants pour désigner un double arrière additionné d’une pirouette.

Flounes : Néologisme inventé par les artistes du Cirque du Soleil pour désigner des personnages à vocation comique.

Flying : Anglicisme pour désigner des trapézistes volants.

Flying Circus : Terme américain pour désigner un spectacle d’acrobaties aériennes.

Flip-flap : Synonyme de flic-flac (voir à ce mot).

Fontaine : 1 – Figure de jonglerie qui consiste à lancer alternativement des objets en nombre pair. La fontaine est dite renversée lorsque les objets sont lancés en dedans au lieu d’en dehors. 2 – Nom donné à une figure de voltige à la cosaque, où le cavalier, le pied attaché à un staffe de la selle, se renverse en arrière.

Fontaine lumineuse : Ballet de jets d’eau et de lumières se combinant aux rythmes de la musique.

Force et Beauté : Dénomination équivalente de Art et Force (voir à cette expression) pour désigner un numéro de main à main.

Fourreaux : Accoudoirs métalliques sur lesquels l’artiste pose ses avant-bras pour se tenir en équilibre, les pieds en l’air.

Frappeur : Terme désignant un sauteur à la bascule, appelé aussi un tapeur.

Freaks : Nom américain à connotation péjorative donné aux phénomènes présentés dans les side-shows.

Freestyle : Appellation anglo-saxonne pour désigner un nouveau style d’acrobatie sur bicross.

Frégoli : Synonyme de transformiste.

Fricassée : 1 – Suite de sauts acrobatiques enchaînés. Synonyme : Une série. 2 – Terme musical ancien pour désigner un pot-pourri.

Funambule : Artiste qui marche sur un câble tendu à grande hauteur et exécute des exercices acrobatiques et d’équilibre

Funambulisme : Terme générique pour désigner l’art des funambules.

Funiculaire : Terme technique pour désigner le système avec poulies pour lever les câbles extérieurs des mâts centraux des nouveaux chapiteaux.

Fusée : Appareil servant d’agrès pour des acrobates aériens.

Lexique du Cirque : G

Grotesques - Lexique du Cirque

Grotesques – Les Jee Brothers

Gage : Mot allemand pour désigner le salaire de l’artiste. Synonyme : cachet.

Galop : 1 – Terme d’équitation pour désigner l’action du cheval qui court. 2 – Musique rapide à deux temps.

Galopade : Terme d’équitation. La galopade, appelée aussi galop de manège, est un galop uni.

Galop en arrière : Air d’école appelé aussi le galop au reculer. Le cavalier obtient ce résultat en trois phases successives : en avant, suivi du sur place pour aboutir enfin au galop en arrière.

 Galop rassemblé : Dans ce galop, les membres du cheval reposent sur un polygone de sustentation réduit.

Galop sur place : Air difficile pendant lequel le cheval arrive à galoper sans gagner de terrain.

Galop sur trois jambes : Terme d’équitation. Galop avec une jambette, ce qui donne un seul temps de galop sur trois jambes.

Galoupe : Mot d’origine italienne pour désigner un garçon de piste (voir à ce mot).

Garçon de cage : Assistant des dompteurs qui s’occupe de l’entretien des fauves.

Garçon d’écurie : Assistant du Maître Ecuyer, qui s’occupe de l’entretien des chevaux et des écuries. Synonyme : Groom, palefrenier.

Garçon de piste : Membre du personnel dont la fonction est de s’occuper du service de piste. Synonyme : cambo, commis, galoupe.

Gardine : Mot d’origine allemande qui désigne le rideau situé à l’entrée des artistes.

Gavallo : Terme typiquement banquiste pour désigner un commis.

Général Guan Yu : Appellation d’un numéro d’acrobatie équestre qui fait référence au fameux général chinois Guan Yu, dont les hauts faits militaires remontent à l’époque des Trois Royaumes (220-265 av. J. C.).

Générale : Répétition qui a lieu avant la Première (voir à ce mot).

Giratoires : Terme générique pour désigner les agrès qui tournent autours d’un axe central, tels le trapèze-comète, la roue verticale l’échelle du diable, les avions et fusées.

Glissade : 1 – Effet traditionnel faisant partie du répertoire des Augustes, des cascadeurs et des patineurs comiques, qui consiste à se laisser glisser en simulant une chute. 2 – Figure de jonglerie avec une ou plusieurs assiettes. 3 – Mouvement de danse exécutée au ras du sol, permettant d’enchaîner différents pas.

Glissade arrière : 1 – Exercice sur câble oblique : arrivé au sommet du fil, le funambule se laisse glisser en arrière. 2 – Exercice exceptionnel sur fil oblique.

Glissé-rattrapé : Exercice acrobatique pratiqué par les trapézistes travaillant à la chaise aérienne ou au trapèze.

Globe : Nom donné parfois à une boule d’équilibre.

Globe infernal : Vélodrome de forme sphérique, appelé également Boule infernale, Globe de la mort, ou Sphère d’acier, inspiré du Cercle de la mort.

Gloires militaires : Pièce à grand spectacle présentée dans les cirques au début du XIXème siècle.

Gonka : Mot russe pour désigner un cirque à dominante équestre.

Grand ballant : Terme de gymnaste aérien pour désigner le balancement du trapèze sur toute sa course.

Grand écart : Figure acrobatique qui consiste à écarter les jambes selon un angle de 180°.

Grande illusion : Effet magique présenté avec un matériel volumineux et la participation de partenaires et d’animaux.

Grand tremplin : Nom donné autrefois à la batoude (voir à ce mot).

Grande Maison : Terme employé par les artistes pour désigner un établissement qui présente des spectacles de qualité.

Grandes guides : Appellation courante des rênes utilisées pour la haute école en tandem, et pour le numéro de la poste.

Grappe humaine : Figure acrobatique présentée par les gymnastes aériens où plusieurs voltigeurs se suspendent les uns aux autres, formant ainsi une grappe.

Gratte : 1 – Terme de musicien et de clowns pour désigner une guitare. 2 – Petit profit qui consiste à ne pas rendre exactement la monnaie. Synonyme : Change raccourci.

Grommelot : Manière de parler par onomatopées de façon suffisamment expressive pour que l’on puisse être compris par tous.

Grotesque : Terme ancien pour désigner un personnage bouffon.

Groupé : Terme d’acrobatie.

Groupe mixte : Nom donné à un numéro rassemblant des animaux d’espèces différentes.

Gugusse : Surnom donné à l’Auguste.

Guide : Lanière de cuir servant à mener et diriger les chevaux attelés. Pour les chevaux montés on emploie le mot rênes.

Guidon : 1 – Terme utilisé par les fildeféristes pour désigner le point de repère fixe appelé aussi la mire, ou point de mire, situé sur les croisés. 2 – Barre transversale qui dirige la roue avant d’une bicyclette.

Gymnastes : Désigne généralement les acrobates aériens.

Lexique du Cirque : H

Haute école - Lexique du Cirque

Haute ecole

Haodah : Caparaçon ornemental pour les éléphants.

Haute Ecole : L’art équestre élevé à son plus haut niveau de perfection. En anglais : Hight school.

Hauteur : Terme utilisé pour les acrobaties en colonne, précédé du mot première, seconde, troisième, etc. pour déterminer la position d’un acrobate par rapport au porteur.

Hercule : Nom du héros de l’Antiquité Grecque, transformé en substantif, qui désignait, naguère, un artiste présentant des exercices basés sur la force musculaire. En allemand : Kraftmensch. Synonyme : alcide, homme-fort, haltérophile, fier-à-bras.

Hippodrome : Indépendamment du sens premier (du grec hippos – cheval, et dromos – course) qui désigne un champ de course pour chevaux, on appelle hippodrome un vaste établissement de forme oblongue dans lequel sont présentés des spectacles hippiques à grande mise en scène.

Hobo : Personnage comique américain incarnant un vagabond.

Homme canon : 1 – Hercule qui présente des exercices de force avec un canon d’artillerie. 2 – Terme impropre, cependant couramment employé pour désigner un Homme projectile ou un homme obus (voir à ces mots).

Homme caoutchouc : Nom courant donné à un contorsionniste. Synonyme : homme couleuvre, gutta-percha, sans os, serpent.

Homme du dessous : Nom donné parfois au porteur chez les sauteurs à la bascule.

Homme grenouille : Nom pour désigner un contorsionniste, faisant partie de la catégorie des disloqués en avant. : Contorsionniste.

Homme obus : Synonyme d’homme projectile (voir à ce mot).

Homme projectile : Casse-cou catapulté dans les airs par un canon propulseur et qui se reçoit dans un filet tendu à plusieurs mètres de distance. En anglais : Human cannonball.

Homme protée : Terme ancien pour désigner soit un travesti, soit un transformiste. Voir à ces mots.

Homme reptile : Synonyme d’homme serpent (voir à ce mot).

Homme-sandwich : Commis engagé pour déambuler dans la rue, en portant sur les épaules un panneau publicitaire annonçant le spectacle d’un cirque.

Homme serpent : Terme générique pour désigner un contorsionniste, faisant partie de la catégorie des disloqués en arrière. Voir à contorsionniste.

Homme Statue : Synonyme de statue vivante. Synonyme : groupe ou hommes d’albâtre, d’argent, de bronze, de cristal, de marbre, d’or.

Hoop-rolling : Terme américain pour désigner la jonglerie avec des jantes de roues de bicyclette.

Hopak : Danse populaire russe, synonyme de gopak (voir à ce mot).

Houla-hoop : Grand cerceau en plastique ou en métal utilisé depuis des temps immémoriaux par les artistes. En anglais, s’écrit hula-hoop.

Howdah : Mot hindi pour désigner le caparaçon sellé sur le dos des éléphants.

Huit de chiffre : 1 – Pas de patineur qui décrit sur le sol la figure du chiffre huit. 2 – Routine qui consiste, pour un chien, à passer à travers les jambes de son maître en train de marcher. Cette figure est aussi appelée serpentine. 3 – Figure de haute école, où le cheval exécute deux voltes successives en sens opposé, décrivant ainsi sur la piste la figure d’un huit.

Huit mâts au carré : Dénomination d’un chapiteau dont les mâts centraux sont au nombre de huit, disposés en rectangle. Cette formation est appelé aussi multiple.

Humbug : Mot américain équivalent du terme arnaque (voir à ce mot), avec cependant une connotation humoristique.

Humpty-Dumpty : Personnage emprunté à une célèbre nursery intitulée Humpty-Dumpty sat on a wall, qui raconte l’histoire d’un œuf qui culbute le long d’un mur. Ce terme anglais ne doit pas être confondu avec Humsti-Bumsti (voir à ce mot).

Humsti-Bumsti : Mot anglais, dont la consonance est volontairement proche de celle de Humpty-Dumpty, qui désigne un numéro de cascadeurs comiques dans le style knock-about.

Hypnotiseur : Illusionniste qui présente une série d’expériences de suggestion avec des spectateurs volontaires.

Hypnotisme : Numéro d’hypnose présenté par un illusionniste.

 Lexique du Cirque : I

Icariens - La troupe Benedetti Nava - Lexique du Cirque

Icariens – La troupe Benedetti Nava

Icariens : Acrobates présentant des exercices d’icarisme (voir à ce mot), appelés aussi jeux icariens ou encore Risley act. En allemand : Ikarier.

Icarisme : Discipline acrobatique pratiquée par les icariens, appelée aussi jeux icariens. Synonyme : Jeux Icariens, Risley act, Ikarische Spiele.

Illusionniste : Magicien qui présente des grandes illusions.

Illusions : Terme générique pour désigner l’ensemble des tours de prestidigitations. Synonyme : Tours de magie. Voir à Grandes illusions.

Impersonator : Mot anglais pour désigner un travesti (voir à ce mot).

Impossible : Néologisme venu d’Amérique pour désigner une roue munie d’un axe.

Impresario : Mot italien (au pluriel se dit impresarii) pour désigner un agent artistique.

Improvisation : 1 – Terme de comédie. Action de créer de façon spontanée des lazzi ou des répliques non prévues au cours d’une entrée. 2 – Terme musical. Action de jouer librement tout en respectant la grille d’harmonie.

Impulsion : 1 – Mouvement qui, en acrobatie, donne l’énergie pour exécuter un équilibre ou un saut. 2 – Terme hippique. Volonté du cheval à se porter en avant à la demande du cavalier.

Incartade : Terme hippique. Ecart du cheval brusque et non prévu.

Installer : 1 – Action de mettre en place le matériel. 2 – Pour les clowns comme pour les comédiens, s’installer signifie, au figuré, que l’on prend possession de la piste.

Italienne : Abréviation de répétition à l’italienne. Répétition pour la mise au point des enchaînements d’un spectacle.

 Lexique du Cirque : J

Le jongleur Francis Brunn - Lexique du Cirque

Le jongleur Francis Brunn

Jackley Drops : Terme américain pour désigner le numéro d’un plongeur qui, du haut d’une échelle fixe, se lance dans le vide et se reçoit sur matelas rembourré.

Jambette : Terme de haute école. Tension d’un antérieur du cheval à l’horizontale. Synonyme : Pas espagnol.

Pete Jenkins routine : Version américaine du numéro équestre comique, connu sous le nom du Tailleur de Brentford.

Jeux : Terme ancien, synonyme de numéros ou d’exercices.

Jeux du Cirque : Expression ancienne pour désigner l’ensemble des disciplines du Cirque.

Jockey : Acrobate de voltige à cheval costumé en jockey de course, avec une casaque et une toque en soie assortie, un pantalon collant et des bottes souples. En allemand : Jockei.

Jockey d’Epsom : Appellation traditionnelle du numéro de jockey.

Joey : Nom générique pour désigner les clowns, dans les pays anglais et américains, en hommage à Joe Grimaldi (1778-1837).

Jongle : Terme utilisé par certains artistes de la rue, pour dire jonglerie.

Jonglerie : Ensemble des exercices d’adresse et d’agilité présentés par les jongleurs.

Jongleur : 1 – Artiste qui présente des exercices d’agilité, d’adresse et d’équilibre, avec grâce et vélocité. Au moyen âge, le mot jongleur, dérivé du latin joculator, était devenu un terme générique pour les baladins en tous genres. En italien, jongleur se dit giocoliere.

Jumbo : 1 – Néologisme d’origine américaine, synonyme de géant. 2 – Terme utilisé par les cartomanes pour désigner une carte à jouer géante.

Jumbo Jump : Nom américain donné au saut périlleux par-dessus plusieurs éléphants à la grande batoude.

 Lexique du Cirque : K

kopfhang - Lexique du Cirque

Kopfhang

Kapellmeister : en Allemand, le chef d’orchestre.

Keule : Terme allemand pour désigner une massue (voir à ce mot).

King pole : Ancien terme anglais pour désigner le premier mât du chapiteau, qui sert de point d’appui pour les autres lors du montage. En français, se dit le mât central.

Kiosque : Terme d’architecture qui désigne le toit d’un cirque en semi-construction. Par extension, on appelle aussi kiosque la partie haute du chapiteau.

Klischnig act : Peut s’écrire aussi Klischnigg act. Terme anglo-saxon, toujours en usage, pour désigner un numéro de contorsionniste (catégorie des disloqués en avant) en costume d’animal.

Knock-about : Terme anglais pour désigner une forme de comédie acrobatique pratiquée par les cascadeurs comiques.

Kopfthang : Terme allemand en usage chez certains dresseurs d’éléphants pour désigner un exercice qui consiste à être suspendu, la tête dans la bouche de l’animal. Ce mot ne doit pas être confondu avec Kopfstand, qui en allemand veut dire équilibre sur la tête.

Kraal : Mot d’origine hollandaise pour désigner un grand enclos pour animaux.

Kunstreiter : Mot d’origine allemande, dérivé de Kunstreiterei, qui désigne un acrobate à cheval.

 Lexique du Cirque : L

Lancer porter - lexique du Cirque

Lancer porter

Lâcher : 1 – Terme d’acrobatie. Action de quitter son agrès, ou son partenaire, pour effectuer un saut ou une passe. 2 – Terme d’équitation. Action de desserrer les doigts sur les rênes. 3 – Action de laisser s’envoler des oiseaux ou des ballons.

Lampadaire : Colonne verticale en bois qui soutenait une lampe, utilisée autrefois comme accessoire par des acrobates, des équilibristes ou cascadeurs comiques.

Lançade : Terme hippique. Bond en avant effectué par un cheval de haute école.

Lancer : 1 – Effet acrobatique qui consiste, soit à faire voltiger un partenaire pour ensuite le rattraper, soit à le propulser en direction d’un autre porteur. 2 – Exercice élémentaire de jonglerie qui consiste à envoyer en l’air un objet pour le rattraper ensuite. Synonyme : Jeter. 3 – Pour un lanceur de couteaux, action d’envoyer des couteaux ou autres armes blanches en direction d’une cible.

Lancer-porter : 1 – Exercice acrobatique. Le porteur au sol, après avoir effectué quelques exercices d’équilibres avec son partenaire à la force des bras, lui donne l’impulsion nécessaire pour le faire voltiger. 2 – Danse acrobatique agrémentée d’une succession d’équilibres et de sauts combinés, présentée par un ou plusieurs porteurs et un voltigeur. Au cours de ce numéro, les porteurs lancent leur voltigeuse telle une balle humaine. Cette attraction de danse ne doit pas être confondue pour autant avec le lancer-porter acrobatique.

Lanceur de couteaux : Artiste d’agilité qui lance des couteaux en direction d’une cible sur laquelle se tient une partenaire.

Langage des aides : Terme d’équitation. Ensemble des aides utilisées par le cavalier.

Lanières : 1 – Agrès constitué de deux sangles parallèles de plusieurs mètres de haut, inspiré des cordes indiennes, le long desquels des gymnastes s’enroulent pour monter puis redescendre, à la manière d’un diabolo humain. Synonyme : Courroies, sangles. 2 – Courroies utilisées pour arrimer la toile de certains chapiteaux.

Leap for life : Expression anglaise équivalente à saut de la mort.

Légèreté : 1 – Terme équestre pour désigner la sobriété dans l’utilisation des aides, de la part du cavalier. 2 – Pour le cheval, désigne son aptitude à la capacité de réagir aux aides.

Léotard : Maillot échancré porté par les voltigeurs.

Levade : Figure de haute école, où le cheval lève les antérieurs à environ cinquante centimètres du sol.

 Levé : Terme chorégraphique pour désigner un temps de préparation avant un mouvement difficile.

Lévitation : Grande illusion qui consiste à faire flotter sa partenaire sans appuis apparents. La lévitation, qui peut s’appeler Aga, Ashra ou le Vol d’Icare, ne doit pas être confondue avec la catalepsie (voir à ce mot), plus couramment présentée sur la piste d’un cirque.

Liberté : Appellation pour désigner la présentation d’un ou plusieurs chevaux non montés par un dresseur.

Licence : Autorisation d’exercer la profession d’entrepreneur de spectacle, délivrée par le ministère de la culture.

Lilliputiens : Artistes de petite taille, admirablement bien proportionnés, que l’on ne doit pas confondre avec les nains du type achondroplase.

Lipizzan : Merveilleux cheval blanc présenté en liberté, une des fiertés de l’école de Vienne.

Lit de clous : Planche garnie de clous sur laquelle utilisée par les fakirs.

Lit de verres : Long caisson en bois rempli de morceaux de verre sur lesquels se couchent les fakirs.

Livre de route : Carnet de bord utilisé par certains cirques américains, sur lequel est consigné l’itinéraire emprunté ainsi que les principaux événements qui se sont déroulés au cours de la tournée.

Livre de sécurité : Voir à Registre de sécurité.

Livre d’or : 1 – Cahier sur lequel des artistes ou des directeurs collent les articles de presse les concernant. En anglais : Press-book. 2 – Cahier servant à recevoir les autographes des personnalités ayant assisté au spectacle.

Livre du personnel : Cahier tenu par l’administrateur, contenant la liste du personnel avec les dates d’entrée et de sortie.

Livrée : Uniforme aux couleurs du cirque, qui était porté autrefois, les soirs de gala, par le personnel d’accueil et les garçons de piste.

Livret : Synopsis d’une pantomime, d’une opérette ou d’un spectacle à thème.

Loca : Terme espagnol pour désigner l’exercice qui consiste à se suspendre à la barre d’un trapèze par la pointe des pieds ou par les talons, en grand ballant. À noter qu’en espagnol, loca signifie folle.

Locomobile : Ancien tracteur, appelé aussi locomotive routière, qui fonctionnait à la vapeur.

Loges : 1 – Local où s’habillent les artistes. 2 – Places pour les spectateurs, censées être les mieux placées, situées généralement au bord de la piste. 3 – Nom donné parfois à la tribune surplombant la piste pour l’orchestre. 4 – Nom ancien pour désigner une baraque foraine.

Longe : 1 – Courroie utilisée pour attacher et conduire un cheval. 2 – Corde utilisée par les acrobates pour les répétitions.

Looping : Mot utilisé par des acrobates aériens qui effectuent des rotations complètes, à la verticale, autour d’un agrès.

Looping the loop : 1 – Attraction sensationnelle.  Un casse-cou s’élance à vélo sur une étroite rampe en forme de grande boucle de forme ovale. Arrivé au sommet de la rampe, emporté par son seul élan, il réussit, un court instant, à rouler la tête en bas, puis enchaîne naturellement sa descente. Il a réussi ainsi à boucler la boucle. 2 – Exercice de jonglerie qui consiste à faire tourner un objet (une balle, un ballon, un boulet) autour d’un cerceau à large bord.

Loyal : 1 – Voir à Monsieur Loyal. 2 – Terme d’équitation. Désigne un cheval docile.

Lucifer : Fourche à trois dents utilisée autrefois par les dompteurs qui présentaient leurs fauves en férocité.

Ludions humains : Appellation poétique pour désigner les acrobates aux élastiques aériens.

Lusitanien : Cheval d’origine portugaise, appelé également Lusitano, apte pour la haute école.

Lustre aérien : Agrès en forme de lustre.

Lutte des poupées : Numéro qui représente deux personnages de petite taille luttant l’un contre l’autre. Il s’agit, en fait, d’un acrobate revêtu d’un costume en deux parties : les deux petits personnages sont disposés tête bêche, les jambes du premier bonhomme étant animées par les bras de l’artiste. L’illusion produite ainsi est curieuse et amusante.

Lyre aérienne : Trapèze fixe en métal ayant la forme d’une lyre.

Lyrics : Mot anglais pour désigner les paroles des chansons. Ce terme est employé pour les opérettes de cirque et les comédies musicales.

Lexique du Cirque : M

Main à main russes au 18e siècle -- Lexique du Cirque

Main à main russes au 18e siècle

Mâchoire : Sorte de languette de cuir que l’on serre entre les dents, et qui sert à se suspendre à un agrès, à se tenir en équilibre, ou à porter un voltigeur. En anglais : iron jaw.

Magicien : Terme générique pour désigner les escamoteurs, illusionnistes, manipulateurs, prestidigitateurs, télépathes (voir à ces mots).

Magnésie : 1 – Oxyde de magnésium, sous forme de poudre, ou compact, utilisé par les gymnastes. 2 – Magnésie en poudre utilisée par certains clowns et Augustes, pour se talquer le visage afin que leur maquillage tienne bien.

Mahout : Synonyme de cornac. Ce mot d’origine hindi est utilisé par les allemands.

Maillot : Vêtement moulant, appelé aussi maillot académique, revêtu par de nombreux acrobates, appelé ainsi en hommage à son inventeur Maillot.

Mains à mains : Numéro acrobatique qui combine, de manière artistique, des poses plastiques avec des exercices d’élévation et d’équilibre, présenté par deux ou plusieurs artistes.

Mains à mains aériens : Nom donné parfois aux numéros de cadre aérien ou chaise aérienne (voir à ces mots).

Mains à mains en voltige : Numéro appelé également lancer-porter, présenté sur un rythme rapide où le voltigeur, propulsé par son porteur, exécute de nombreux sauts.

Maître de ballet : Terme un peu suranné, pour désigner un chorégraphe.

Maître de manège : Le directeur ou le régisseur de piste. Par extension, le présentateur du spectacle. En latin : Magister Equitum. En anglais : The Ringmaster, Equestrian director.

Maître écuyer : Titre honorifique pour désigner un écuyer de renom.

Make-up : Terme anglais pour désigner le maquillage utilisé par les artistes.

Malle des Indes : Classique de l’illusion dont la création est attribuée à Charles De Vere (1843-1931) et qui fut popularisé par Harry Houdini.

Mammouth : Terme anglais (mammoth) pour désigner un grand chapiteau.

Manager : Mot anglais pour désigner le directeur du cirque.

Manchon : Gaine de toile coulissante qui entoure une corde lisse. Ce manchon permet à un aérien, à la fin de son numéro, de descendre rapidement le long d’une corde tendue en oblique.

Manège : 1 – Vient de l’italien mannegio. À l’origine ce mot désignait l’art de dresser les chevaux. Par extension, ce terme définit le lieu où l’on dresse les chevaux, ainsi que l’endroit où l’on apprend à monter. 2 – Terme chorégraphique pour désigner un mouvement qui consiste à tourner en rond, tout en pivotant sur soi-même. 3 – Terme forain pour désigner un carrousel (voir à ce mot).

Manipulateur : 1 – Terme précis pour désigner un prestidigitateur spécialisé dans les manipulations d’objets tels cartes, boules, cigarettes, pièces de monnaie, billets de banque… 2 – Jongleur qui pratique la manipulation d’objets de façon artistique.

Manitou : Tracteur élévateur pour transporter des conteneurs ou autres lourdes charges.

Marche : 1 – Musique entraînante à quatre temps qui est la forme musicale ayant le plus marqué le Cirque. 2 – Terme utilisé par les danseurs de corde et les funambules pour désigner l’action de marcher sur le câble.

Marche au plafond : Attraction aérienne où l’acrobate marche la tête en bas sur un portique.

Marinelli bend : Nom donné à l’exercice présenté par les contorsionnistes, qui consiste à se tenir en équilibre en appui sur une mâchoire (voir à ce mot).

Marquage : Action de marquer sur le sol, à l’aide d’un décamètre ou d’une corde à marquer, les emplacements précis pour l’installation d’un chapiteau.

Masse : Lourd marteau à long manche utilisé par les monteurs pour enfoncer les pinces (voir à ce mot) dans le sol.

Massue : Objet utilisé par les jongleurs. La massue est constituée d’un manche et d’une partie ovoïde.

Mât : Longue poutre, appelée aussi mât central, qui supporte la toile du chapiteau. À ne pas confondre avec le mât de corniche, le poteau de tour, et les différents mâts utilisés par les acrobates. Autrefois, les mâts étaient en bois. Les mâts devinrent ensuite métalliques, tubulaires, à section ronde, puis à section carrée et à croisillons. Ces derniers sont appelés mâts Tour Eiffel.

Mât aérien : Grand mât flexible haubané avec, à son extrémité, une petite plate-forme agrémentée de poignées qui permettent à l’acrobate de présenter des exercices d’équilibre. Ce mât, appelé aussi mât oscillant ou encore perche haubanée, suivant l’impulsion donnée par l’artiste, se balance de façon impressionnante.

Mât brisé : Attraction sensationnelle où un acrobate, en haut d’un mât oscillant, se balance dangereusement lorsque soudain, la perche se désarticule avec fracas, laissant croire à un accident. Comme par miracle, l’artiste réussit à résister à cette chute vertigineuse, et à se rétablir prestement.

Mât chinois : Mât vertical fixe haubané qui pendant longtemps resta une spécialité des acrobates chinois. Par la suite, les numéros s’étoffèrent avec plusieurs mâts.

Mât de corniche : Mât intermédiaire, placé en oblique, situé entre les mâts centraux et les poteaux de tour, servant à maintenir la toile du chapiteau tendue. Ce mât a la particularité d’avoir son sommet en forme de champignon, avec deux trous dans lesquels on fait passer deux cordelettes qui permettent de l’amarrer.

Mât de pourtour : Terme impropre pour désigner un poteau de tour (voir à ce mot).

Matelas : Gros tapis capitonné utilisé par les barristes, les trapézistes à petite hauteur, certains sauteurs à la bascule ou à la balançoire, pour amortir leur réception. Ce matelas est aussi appelé matelas de chute ou matelas de réception.

Matériel : 1 – Pour un cirque : Ensemble de l’équipement. 2 – Pour les artistes : Ensemble des accessoires.

Matos : Terme familier utilisé par les artistes pour désigner le matériel.

Mât oscillant : Synonymes de Mât aérien ou perche flexible.

Mât pendulaire : Perche tenue à son extrémité par un filin.

Mâts centraux : Terme usuel pour désigner les grands mâts du chapiteau.

Maximum et minimum : Dénomination d’un numéro équestre présenté en liberté, avec un cheval et un poney.

Mécanique : Terme utilisé par les acrobates à cheval pour désigner l’appareil composé d’une poulie et d’une longe (voir à ce mot).

Mèche : Extrémité de la lanière des chambrières et des fouets (voir à ces mots).

Melange Act : Terme anglo-saxon pour désigner un numéro dans lequel l’artiste présente des exercices faisant appel à des disciplines différentes. Se dit aussi Universal Act ou Pall mall comedy.

Mélanger : 1 – Expression de dompteur : action de réunir des fauves d’espèces différentes dans une même cage. 2 – Expression de prestidigitateur : action de battre des cartes.

Ménagerie : Lieu attenant au chapiteau du cirque, composé de plusieurs tentes, cages et autres enclos, réservé aux animaux. Dans un cirque stable, la ménagerie fait partie des dépendances du bâtiment. Synonyme : zoo.

Mentalisme : Discipline de la Magie. Exercices qui consistent à prédire des événements qui vont se dérouler dans un futur proche.

Météores : 1 – Dénomination pour désigner une forme de jonglerie particulière, appelée aussi étoiles filantes, qui fait partie du répertoire des jongleurs chinois depuis la dynastie des Tang (VIIème au Xème siècle). 2 – Grand plongeon exécuté par un casse-cou, du haut d’une haute échelle, en direction d’un épais matelas de réception.

Métier : 1 – Terme générique pour désigner à la fois la profession et les personnes qui la composent. 2 – Mot utilisé dans l’expression : avoir du métier ou connaître les ficelles du métier, ce qui signifie que l’on a une grande expérience professionnelle. 3 – Terme forain synonyme d’attraction foraine.

Metteur en scène: Terme venu du théâtre pour désigner le maître d’œuvre d’un spectacle.

Mezzanine : De l’italien mezzanino. Dans certains cirques stables, désigne l’étage compris entre les premiers rangs et le balcon.

Micos : Terme argotique pour désigner un garçon de piste. Il s’agit en fait du mot commis, dit en verlan.

Midget : Mot anglais pour désigner un Lilliputien.

Mille-pattes : Figure acrobatique amusante, appelée aussi chenille, présentée par des cascadeurs comiques ou des Augustes lors d’un charivari.

Mime : 1 – Forme d’expression théâtrale sans paroles, basée sur l’expression corporelle. 2 – Interprète spécialisé dans cette forme d’expression particulière.

Minstrel : Mot anglais pour désigner un personnage fantaisiste, à la fois musicien, chanteur, danseur, comédien, parfois jongleur, créateur d’une forme de music-hall typiquement anglo-américain.

Mire : Point de repère fixé en permanence, afin de ne pas perdre l’équilibre, par les équilibristes, les perchistes, les fildeféristes ou les funambules. La mire ou point de mire, appelée aussi guidon par les fildeféristes, est d’une importance capitale.

Misdirection : Terme de magie, d’origine anglaise, pour désigner un détournement d’attention (voir à ce mot).

Mise en piste : Equivalent de la mise en scène dans l’optique et les dimensions du Cirque.

Mise en place : 1 – Action de mettre en scène un numéro. 2 – Terme utilisé par les dompteurs pour désigner l’action de faire asseoir chaque animal à sa place respective dans la cage centrale.

Mnémotechnie : Numéro spectaculaire présenté par des mentalistes, qui consiste à se rappeler, d’abord dans l’ordre, puis dans le désordre, un nombre important de mots compliqués désignés par le public.

Mono-chaîne : Grand monocycle avec un pédalier et une chaîne de transmission, qui peut être double. Synonymes : perchoir, girafe.

Monocycle : Machine composée d’une roue actionnée par deux pédales fixées sur le moyeu, avec une fourche droite et une selle. En anglais : Unicycle. En allemand : Einrad. Voir à Cyclistes.

Mono-guidon : Guidon de bicyclette muni d’une fourche et d’une roue, utilisé par des comiques à bicyclette.

Mono-roue : Roue mue par deux pédales fixées sur le moyeu. En américain, on la désigne aussi par le terme l’ultime (ultimate wheel). Voir à Cyclistes.

Monsieur Loyal : En France, désigne le Maître de Manège (voir à ce mot), en référence à Théodore, puis à Georges Loyal qui se sont brillamment illustrés dans cet emploi.

Montage : Opération d’installation d’un chapiteau et de ses dépendances..

Monter : Ce verbe est utilisé dans plusieurs expressions : Monter un numéro, Monter le chapiteau, Monter cirque, Monter le matériel, Monter en pyramide, Monter à cheval, Monter un équilibre, Monter des gammes,  Monter le son, Monter le ton.

Monteur : Membre du personnel d’un cirque dont la principale fonction est de participer au montage et au démontage du chapiteau. Synonyme : Commis.

Montoir : Passage situé à l’entrée de la piste, donnant accès directement aux coulisses.

Moufle : Poulie sur socle mobile, pour tendre les haubans d’un mât d’un chapiteau.

Moulin à bras : Série de tourbillons exécutés par un trapéziste ou un barriste, le dos à la barre saisie par les avant-bras.

Moulin à mains : Série de tourbillons exécutés par un trapéziste ou un barriste, le dos à la barre, saisie par les mains, à la hauteur des reins.

Moulinet : Exercice de gymnastique et de jonglerie qui se pratique généralement avec de grandes massues.

Mouvement : 1 – Geste ou figure présenté au cours d’un exercice acrobatique ou de danse. 2 – Terme musical pour indiquer le tempo d’un morceau.

Mouvement d’ensemble : 1 – Déplacement collectif par un groupe d’artistes, au cours d’un spectacle ou d’un numéro. 2 – Expression utilisée par les dompteurs pour désigner les exercices présentés en même temps par un groupe d’animaux.

Mud Show : Expression argotique américaine pour désigner les spectacles forains, que l’on pourrait traduire au mot à mot par : spectacle dans la boue.

Mule récalcitrante : Numéro classique qui consiste à faire entrer en piste une mule ou un mulet en liberté, et de proposer une prime à tout spectateur qui réussira à se maintenir dix secondes sur le dos de l’animal. Plusieurs amateurs se présentent, et aucun n’arrive à s’approcher de l’animal qui rue des quatre fers…

Multicordes : Agrès composé de plusieurs lanières aériennes.

Multiple : Terme utilisé pour désigner la disposition des mâts centraux d’un chapiteau. En passant du carré au rectangle, on obtient un multiple.

Lexique du Cirque : N

Natte suspendue - Lexique du Cirque

Natte suspendue

Nageuse : Artiste qui présente des évolutions chorégraphiques et acrobatiques dans l’eau. Équivalents : femme poisson, naïade, nymphe, ondine.

Nain : Artiste de petite taille du type achondroplaste. Il ne faut pas confondre un nain avec un lilliputien (voir à ce mot) ou simplement avec une personne d’une taille en dessous de la moyenne.

Natte suspendue : Spécialité chinoise. Exercice présenté généralement par une femme qui se suspend à une corde par les cheveux.

Naumachie : Du latin naumachia. Dans l’antiquité romaine désignait un spectacle nautique. Synonyme : cirque sur l’eau.

Nez rouge : Synonyme d’Auguste (voir à ce mot).

Noir : Effet qui consiste à éteindre toutes les lumières pendant un court instant afin de créer une transition entre deux numéros, ou d’installer du matériel.

Novelty Act : Terme anglo-saxon pour qualifier un numéro original.

Nu : Terme pour désigner un cheval qui est monté sans selle.

Numéro : La prestation des artistes, synonyme d’attraction.

Lexique du Cirque : N

L'ondée par Bob Murray - Lexique du Cirque

L’ondée par Bob Murray

Objets : Accessoires utilisés par les acrobates à cheval, tels les ballons, les cerceaux, les rubans

Obséclungs : Câbles tendus selon un angle de 45° pour haubaner les deux grands mâts des funambules.

Once again : Expression anglaise pour désigner un rappel (voir à ce mot). Synonyme : un encore.

Ondée : Figure de jonglerie qui consiste à jongler avec des objets en cercle continu.

Opening : Mot anglais pour désigner la parade d’ouverture.

Oumpah : expression anglo-saxonne pour désigner la musique des trompettes et des trombones.

Ouverture : Morceau musical interprété par l’orchestre avant le début de la représentation.

Oxers : Double barre horizontale servant d’obstacle pour les concours hippiques.

Lexique du Cirque : P

Perchistes : les Morandini - Lexique du Cirque

Perchistes : Les Morandini

Pagodes  : Pile de petits vases en verre remplis de liquide coloré, empilés les uns au-dessus des autres en pyramide, tenue en équilibre par des acrobates.Idem avec des verres ou des bols.

Paillasse : Mot d’origine napolitaine désignant le personnage de Pagliaccio. En allemand, se dit pojatz ou bajazzo. En espagnol, se dit payaso. Dans les pays latins, ce mot est synonyme de clown.

Palc : S’écrit aussi Palque. Terme circassien pour désigner un établissement de spectacle à ciel ouvert, et plus particulièrement un cirque sans chapiteau. Ce mot vient de l’italien palco, qui signifie estrade.

Palefrenier : Employé chargé de l’entretien des chevaux. Synonymes : garçon d’écurie, groom.

Pall mall comedy : Terme anglais pour désigner un numéro réunissant plusieurs disciplines différentes. Synonymes : melange act, universal act.

Palplanche : Epaisse planche de métal que l’on enfonce dans le sol, dans un terrain dont la terre est trop molle, pour permettre un meilleur arrimage des haubans des mâts du chapiteau.

Palki : Synonyme de barre portée ou barre russe (voir à ces mots).

Pan cake : Terme anglais pour désigner le fond de teint utilisé par de nombreux artistes.

Panneau : 1 – Large selle rembourrée, placée sur la croupe d’un cheval, pour le travail acrobatique des écuyers. 2 – Eléments démontables de la cage centrale. 3 – Grand carton sur lequel est inscrit le nom des artistes, présenté par une girl, dans certains spectacles de Variétés.

Panneaux d’entourage : Dans certaines semi constructions, grandes plaques de bois qui forment l’entourage.

Pantomime : Vient du grec pantomimos, puis du latin pantomimus. Pendant l’Antiquité grecque et romaine, la pantomime était une pièce théâtrale interprétée par des mimes. Par extension, le terme pantomime, même s’il a tendance à tomber en désuétude, désigne un spectacle de cirque à thème.

Papillon : 1 – Saut acrobatique pratiqué généralement par des danseurs. 2 – Terme ancien pour désigner une affichette. 3 – Appellation amusante donnée par les banquistes au singe papion.

Parade : Ce mot, qui vient du verbe parer, possède plusieurs significations : 1 – Dans les cirques forains, petit spectacle donné devant le chapiteau pour attirer le public. 2 – Par extension, nom donné au podium installé devant la façade de l’établissement. 3 – Par extension, petit sketch interprété par des personnages comiques, lors des parades des cirques forains. 4 – Synonyme de cavalcade (voir à ce mot). 5 – En acrobatie, désigne la manière de se rattraper en cas de chute. 6 – Terme utilisé par les escrimeurs, pour désigner la manière de parer les attaques de son adversaire. 7 – Ficelle du métier. Lorsqu’un artiste manque un exercice, il doit avoir, en réserve, un autre effet à présenter immédiatement. 8 – Terme d’équitation pour signifier un arrêt du cheval sur place. Ce mot vient de l’espagnol parar utilisé dans le sens arrêter brusquement son cheval.

Parade d’ouverture : Ouverture du spectacle avec un défilé comprenant tous les artistes du spectacle.

Parapluie : 1 – Chapiteau, appelé aussi roundo, soutenu par un seul mât central planté au milieu de la piste. 2 – Saut acrobatique synonyme de papillon (voir à ce mot).

Parasol : Grand parapluie dont le diamètre peut atteindre 40 mètres et le mât central 11,40 mètres.

Parodie : Imitation comique ou burlesque. La parodie est un des procédés favoris des clowns et Augustes.

Partenaire : Ce terme vient de l’anglais partner. Il désigne un artiste associé pour constituer une attraction.

Parterre-Acrobats : Terme anglo-saxon, synonyme de acrobates au tapis.

Partner : Mot anglais pour désigner un partenaire qui a une fonction de simple assistant.

Pas : 1 – Terme générique pour désigner un mouvement de danse. 2 – Terme musical ancien pour désigner un morceau pour la danse. 3 – Terme ancien utilisé par les danseurs de corde et funambules pour désigner différentes danses. 4 – Terme équestre pour désigner la plus lente des allures du cheval.

Pas de deux : 1 – Chorégraphie présentée par deux danseurs. 2 – Numéro équestre combinant la danse et l’acrobatie, présenté généralement par une voltigeuse et un porteur debout sur une ou deux montures (chevaux, poneys, chameaux, éléphants).

Pas Espagnol : Terme équestre. Allure artificielle, composée de jambettes (voir à ce mot) alternatives, d’un antérieur et de l’autre.

Passage : 1 – Action de présenter son numéro, un certain nombre de fois, au cours de la journée ou de la soirée. 2 – Position d’un numéro dans l’ordre du programme. 3 – Air de haute école. Trot relevé et cadencé. 4 – Passe d’un trapèze à un autre, ou d’un agrès en direction d’un porteur. 5 – Voltige d’un icarien lancé d’un porteur à un autre. 6 – À l’intérieur de la cage centrale, itinéraire qu’emprunte un fauve pour se rendre à son tabouret d’assise.

Passage croisé : Une des plus belles figures au trapèze volant, appelé aussi double passage, exécutée simultanément par deux voltigeurs.

Passage en arrière : Terme de haute école. Lorsque le cheval piaffe correctement, le cavalier, en portant son assiette en arrière, l’amène à effectuer un mouvement rétrograde.

Passe : 1 – Passage acrobatique d’un trapèze à un autre, ou d’un agrès en direction d’un porteur. 2 – Lancer d’un objet d’un jongleur à un autre. 3 – Mouvement effectué par un prestidigitateur, à l’insu du public. 4 – Gestuel effectué avec les mains par un illusionniste, pour indiquer qu’un événement magique va se produire.

Passing : Mot anglais employé en jonglerie de groupe pour désigner les lancers d’objets entre partenaires. En français, on emploie le mot échange.

Patinage : Ensemble des exercices chorégraphiques, acrobatiques, ou comiques, présentés par les patineurs.

Paysan : 1 – Personnage niais et maladroit qui, dès la création du Cirque par Philip Astley, fut interprété par les écuyers comiques. 2 – Terme à connotation péjorative pour désigner une personne extérieure au monde des Circassiens. Synonyme : gadjo.

Pelotage : Terme utilisé par les dompteurs pour désigner la présentation dite en douceur.

Penché sur l’encolure : Exercice d’acrobatie à cheval qui consiste à se tenir en équilibre, les jambes en l’air, la tête penchée sur l’encolure du cheval.

Perche : Matériel utilisé par les perchistes.

Perche aérienne : Agrès suspendu, appelé aussi bambou aérien (voir à ce mot).

Perche antipodiste : Perche appelée aussi perche antipodienne munie de deux petits socles à la base, tenue en équilibre sur les pieds d’un porteur couché sur une trinka.

Perche double : Perche portée dont l’extrémité est dédoublée en forme d’un Y. Elle doit pas être confondue avec la double perche.

Perche flexible : Synonyme de perche haubanée (voir à ce mot).

Perche géante : Haute perche haubanée (voir à ce mot) qui dépasse les 45 mètres de hauteur, utilisée par les équilibristes et funambules qui se produisent en plein air.

Perche haubanée : Long mât flexible fixé au sol, appelé aussi mât aérien ou perche géante avec, à son sommet, une petite plate-forme pourvue de poignées qui permettent de présenter des exercices d’équilibre.

Perche portée : Mât souple, appelé anciennement bambou, tenu par un porteur sur lequel grimpent un ou plusieurs voltigeurs qui exécutent ensuite des équilibres et des figures acrobatiques.

Perche rotative : Perche haubanée tournant autour d’un axe.

Perche suspendue : Synonyme de perche aérienne.

Perchistes : Acrobates qui présentent des exercices avec des perches portées.

Perchistes aériens : Aériens qui présentent leurs exercices au bambou aérien ou à la perche aérienne.

Perchistes antipodistes : Perchistes dont le porteur, couché sur une trinka, tient sur la plante des pieds une perche munie de socles à la base.

Perchoir : Monocycle de grande taille qui fut popularisé au début du XXème siècle, par Moriss Abbins. Synonyme : girafe, mono-chaîne.

Performance : 1 – Exploit physique ou succès. 2 – Mot anglais pour désigner une représentation.

Performer : Mot anglais pour désigner un artiste.

Périlleux : Abréviation de saut périlleux (voir à ce mot).

Perpignan : Fouet de petite dimension, à manche en micocoulier tressé. Ce fouet doit son nom à la ville où il était fabriqué autrefois.

Pesade : Terme hippique pour désigner un salut présenté par le cheval en équilibre sur ses sabots arrière.

Petite batoude : Nom ancien donné au tremplin (à ne pas confondre avec le trampoline).

Petite distance : Voir à Trapèze au portique (voir à ce mot).

Petit trapèze : Synonyme de trapèze au portique (voir à ce mot).

Piaffer : Air de haute école qui est un passage sur place. S’écrit aussi piaffé.

Piaffer ballotté : Terme de haute école. Piaffer qui consiste à sauter d’une diagonale sur l’autre.

Pickpocket : Artiste dont la spécialité consiste à subtiliser toutes sortes d’objets appartenant à des spectateurs, de leur portefeuille à leurs lunettes, en passant par leur trousseau de clefs, stylo, montre, mouchoir, et parfois même leurs bretelles.

Pied à pied : Expression utilisée par les icariens pour désigner un saut périlleux exécuté par le voltigeur partant, debout sur les pieds du porteur, et arrivant dans la même position.

Pied d’équilibre : Expression utilisée par les fildeféristes et les funambules pour désigner le pied sur lequel on se sent le plus à l’aise pour se tenir en équilibre sur le câble.

Piédestal : 1 – Vient de l’italien piedestallo. Plate-forme utilisée par les équilibristes et certains acrobates pour mieux mettre en valeur leurs exercices. 2 – Haut tabouret utilisé par les sauteurs à la bascule.

Pierrot : Personnage naïf et ignorant, à la face blanche, vêtu d’un large costume blanc inspiré du Pedrolino de la comédie italienne du XVIème siècle.

Pignon fixe : Terme utilisé par les acrobates à bicyclette pour désigner le disque denté fixé sur le moyeu de la roue arrière.

 Pilastre : Dans un cirque stable, pilier de faible saillie sur lequel sont fixés des anneaux servant de point d’attache pour les haubans des agrès.

Pince : 1 – Grosse tige de métal enfoncée dans le sol servant à attacher les amarres du chapiteau. En italien : picchetti. 2 – Terme utilisé par les haltérophiles forains pour désigner l’exercice qui consiste à soulever un poids en le saisissant entre le pouce et l’index.

Piqué : 1 – Terme de chorégraphie pour indiquer que l’on pique le sol de la pointe du pied. 2 – Terme musical pour signifier que l’on détache nettement les notes. 3 – Mot employé dans l’expression allure piqué pour indiquer que l’allure d’un cheval manque d’étendue.

Piqueur : 1 – Terme ancien pour désigner un acrobate à cheval. 2 – Terme ancien pour désigner un écuyer de manoeuvre. 3 – Sonneur de trompe de chasse.

Pirolets : Figure d’acrobatie sur cycles.

Pirouette : 1 – Figure chorégraphique qui consiste à faire un tour complet sur soi-même, sur un seul pied, selon un axe vertical. 2 – Terme d’équitation pour désigner un air d’école. Volte effectuée par le cheval, en pivotant d’un des pieds postérieurs.

Pirouette et demi : Figure de trapèze volant.

Pirouette renversée : Terme d’équitation pour désigner un air de haute école. Volte effectuée par le cheval, où l’antérieur sert de pivot.

Pirouette renversée sur trois jambes : Terme d’équitation pour désigner un air de fantaisie de haute école. Volte avec rotation sur trois jambes.

Piste : 1 – Espace circulaire, entouré d’une banquette, dans lequel se déroule le spectacle du Cirque. Le diamètre de la piste imposée par Philip Astley, à l’origine, était de 19,50 mètres. Elle fut unanimement ramenée à 13,50 mètres (42 feet). Synonyme : Manège, arène. En allemand : Manege. En anglais : Ring. 2 – Terme d’équitation qui désigne le trajet emprunté par le cheval. 3 – Petite plate-forme circulaire utilisée par les patineurs à roulettes.

Piste centrale : Terme utilisé dans les cirques à trois pistes pour désigner celle du milieu, souvent réservée aux numéros vedettes.

Piste de glace : Patinoire artificielle installée sur la piste d’un cirque pour présenter des revues ou des numéros sur glace.

Piste nautique : Bassin aménagé sur la piste d’un cirque pour présenter des spectacles à caractère nautique.

Piste de patineurs : Petit podium circulaire utilisé par les acrobates sur patins à roulettes.

Piste plate : Expression employée par les écuyers pour désigner une piste ne comportant pas d’obstacles.

Pitre : Vient du latin pistrinum qui veut dire à la fois le pétrin dans lequel on prépare le pain, et le boulanger. Par la suite, ce mot a désigné l’ancêtre du Pedrolino au visage enfariné, puis est devenu un terme générique pour les personnages comiques du théâtre de la Foire. Par extension, est devenu synonyme de clown ou d’Auguste. Voir à Contre-pître, Queue rouge.

Placard : Terme ancien pour désigner une affiche ou une affichette. Synonyme : Papillon.

Placarde : Synonyme de palc (voir à ce mot).

Place : 1 – Lieux où s’installe le chapiteau. 2 – Au pluriel, désigne les gradins.

Planche : 1 – Figure acrobatique qui désigne la position du corps, les jambes parfaitement tendues dans le prolongement du buste, la tête droite. 2 – Planche, généralement à double lamelle, utilisée par les clowns et les cascadeurs pour de nombreux effets comiques. 3 – Au pluriel, terme général pour désigner la scène.

Planche américaine : Terme désuet pour désigner la batoude (voir à ce mot).

Planche à bascule : Terme ancien pour désigner une planche posée sur un trépied appelée également balançoire.

Planche à couteaux : Cible en bois utilisée par les lanceurs de couteaux.

Planche d’assise : Planche du gradin sur laquelle les spectateurs s’assoient, familièrement appelé tapecul.

Planche de pied : Planche de gradin sur laquelle les spectateurs posent les pieds.

Planche roulée : Manière de monter à la corde lisse, par une suite de reprises en renversement de bras.

Planche russe : Néologisme pour désigner une barre portée constituée de deux ou trois barres assemblées.

Plancher : Parquet que l’on installe sur la piste pour les numéros de cyclistes ou de danses.

Plasticien : Néologisme pour désigner un mime qui anime des tubes mobiles ou autres objets inusités, en leur donnant des formes insolites.

Plateau : 1- Estrade ou podium. Dans de nombreux cirques américains, deux plateaux encadrent la piste centrale. 2 – Scène d’un music-hall. 3 – Terme qui désigne l’ensemble des artistes composant un programme.

Plate-forme : 1 – Petit support de repos des fildeféristes, des danseurs de corde et des funambules. 2 – Planchette servant de point de départ pour les voltigeurs au trapèze volant.

Plate-forme mobile aérienne : Sorte de large balançoire servant de point de départ pour présenter des exercices de voltige aérienne.

Pleins feux : Expression signifiant que tous les projecteurs sont allumés.

Plier : 1- Terme chorégraphique. Le plier est l’action de fléchir les genoux. 2 – Terme d’équitation pour dire que l’on amène la tête du cheval en dedans ou en dehors. On emploie aussi les expressions plier les jarrets, et plier les reins.

Plongeur, plongeuse : 1 – Acrobate qui plonge du haut d’un échafaudage, et qui se reçoit sur un matelas rembourré. 2 – Nageur ou nageuse qui plonge du haut d’un tremplin en direction d’une cuve d’eau ou d’une piscine. 3 – Casse-cou qui dévale une pente à bicyclette et qui se reçoit dans un filet. 4 – Cavalier qui plonge avec sa monture dans un bassin.

Point de mire : Voir à Mire.

Pointe : 1 – Attitude de danse classique par laquelle l’artiste exécute des pas en se tenant en équilibre sur l’extrémité des orteils. 2 – Pour la danse des claquettes, la pointe signifie la partie avant de la semelle de la chaussure.

Pointé debout : Terme hippique ancien synonyme de cabrade (voir à ce mot).

Point mort : Fraction de seconde pendant laquelle un corps ou un objet reste inerte dans l’espace. Pour un voltigeur, il s’agit du moment où celui-ci se trouve à l’extrémité de sa course avant d’être reçu dans les mains du porteur. Pour un jongleur, il s’agit du moment précis où l’objet lancé arrive au point culminant de sa trajectoire avant d’amorcer sa descente. Synonyme : point de suspension.

Poirier : Figure acrobatique élémentaire qui consiste à se tenir en équilibre, le corps droit, en appui sur les mains et sur la tête.

Pole dance : Numéro d’acrobatie autours d’une barre verticale.

Polichinelle : Personnage comique issu de la Commedia del Arte (Pulcinella). En anglais : Punch.

Pont : 1 – Souplesse arrière. 2 – Exercice acrobatique qui est prétexte à de nombreux effets comiques. 3 – Terme musical pour désigner un passage situé entre deux refrains ou chorus.

Ponter : 1 – Terme utilisé par les dompteurs pour dire qu’il place un fauve les pattes avant sur un tabouret et les deux autres sur un autre. 2 – Terme utilisé par les cartomanes. Action de courber une carte.

Porter : 1 – Pour un acrobate, action de tenir un voltigeur. 2 – En équitation, signifie que l’on soutient le cheval des mains et des jambes. 3 – Terme utilisé en comédie. On dit qu’un effet porte lorsqu’il fait du succès.

Porteur : Acrobate qui porte sur les épaules, les mains, les jambes, les pieds, la tête, un ou plusieurs voltigeurs. Chez les acrobates exécutant des colonnes, le porteur est aussi appelé l’homme du dessous. En allemand : Fänger.

Porteur-lanceur : Néologisme pour désigner un porteur aérien qui se tient attaché par la ceinture et debout sur une plate-forme.

Portique : 1 – Echafaudage simple ou compliqué, généralement en métal chromé, utilisé par les équilibristes. 2 – Tubulure fixée à la coupole à laquelle sont accrochés les agrès des aériens.

Poses plastiques : Numéro présenté par les hommes statues.

Positions : 1 – Attitudes de base de la danse classique. 2 – Différentes attitudes du corps pour les exercices d’acrobatie. 3 – En musique, disposition des notes les unes par rapport aux autres. 4 – En magie, manière de tenir un objet. Pour les cartomanes, emplacement précis d’une carte par rapport aux autres.

Poste : Exercice équestre, synonyme de Courrier (voir à ce mot), appelé aussi poste royale, poste impériale, nationale, hongroise, courrier de la Poste, postillon de Lonjumeau, relais de Lonjumeau...

Postiche : Parade ou boniment avant de commencer une représentation en plein-air. L’expression travailler en postiche signifie que l’on joue dans la rue.

Posturer : Terme utilisé par les contorsionnistes pour désigner un disloqué avant (voir à contorsionniste).

Poteaux de tour : Mâts verticaux qui entourent le chapiteau. En italien : Pali di giro.

Poursuite : 1 – Projecteur mobile qui suit les évolutions de l’artiste. 2 – Course comique par deux ou plusieurs personnages.

Poursuiteur : Eclairagiste qui dirige une poursuite.

Première : 1 – Première représentation officielle d’un spectacle. 2 – Sous un chapiteau, désigne généralement les premiers rangs des gradins.

Présentateur : Artiste qui annonce les numéros tout au long du spectacle. En allemand : Conferencier – En anglais : Master of Ceremony – Ringmaster.

Présentation : 1 – Aspect de l’ensemble d’un numéro, comprenant autant le physique de l’artiste que son habillement, le bon état du matériel, la musique, le choix du thème, les enchaînements… 2 – Façon de mettre en valeur un spectacle. 3 – Action d’annoncer les différents numéros pendant le spectacle.

Prestidigitateur : En latin, pilarius (joueur de gobelets avec des petites balles ou muscades). Artiste qui présente des tours d’illusion.

Prinzipal : Mot allemand pour désigner le patron.

Prise : 1 – En prestidigitation, action de prendre un objet à l’insu du public. 2 – Pour un acrobate aérien, action de tenir son agrès ou son voltigeur.

Procédé : Terme magique pour désigner la manière d’opérer. Ce terme est préférable à truc.

Produire : 1 – Action d’entreprendre la commercialisation d’un spectacle. 2 – Sous sa forme pronominale, ce verbe signifie qu’un artiste présente son numéro en public. 3 – En magie, action de faire apparaître un ou plusieurs objets d’un appareil montré vide auparavant.

Professionnel : Qualité revendiquée par les artistes. Ce terme est souvent employé en opposition à celui d’amateur.

Profits annexes : Ensemble des recettes autres que celle des entrées des spectateurs.

Programmation : Ensemble des artistes engagés dans un spectacle d’un cirque.

Programme : Le terme Programme possède une double signification. En premier, il peut s’agir du spectacle. En second, il désigne l’imprimé sur lequel est annoncé le déroulement du spectacle.

Projectile humain : Casse-cou qui exécute des grands sauts dans l’espace, propulsé par un engin, tel la femme ou l’homme projectiles (voir à ces mots).

 Prologue : Dans une revue ou une pantomime à grand spectacle, désigne le tableau du début.

Prolongation : 1 – Continuation d’un spectacle qui était prévu pour une durée déterminée. 2 – Réengagement d’un artiste par la direction.

Promenoir : Autrefois, places non assises, à prix modique, situées tout en haut de certains cirques stables.

Props : Mot anglais pour désigner les accessoires.

Proscenium : Scène avancée, ou partie extrême de l’avant-scène.

Pur sang : Cheval de race, longtemps appelé aussi pur-sang anglais, dont le stud-book date de 1791.

PVC : Abréviation de polychlorure de vinyle, composant des chapiteaux, fabriqué pour la première fois par les établissements Canobbio.

Pyramide à cheval : Exercice acrobatique qui consiste à présenter des élévations debout sur un ou plusieurs chevaux.

Pyramide à 7 : Exercice exceptionnel présenté par certaines troupes de funambules. Cette pyramide à trois étages, sur le câble à grande hauteur, est effectuée par sept personnes.

Pyramide de chaises : 1 – Exercice traditionnel qui consiste à empiler plusieurs chaises les unes sur les autres puis à tenir des équilibres au sommet de cet ensemble. 2 – Numéro d’équilibre présenté par de nombreuses troupes chinoises.

Pyramide de tasses : Exercice de jonglerie qui consiste à lancer, de la pointe du pied, une série de soucoupes et de tasses à café sur le sommet du crâne.

Pyramide de verres : Exercice d’équilibre qui consiste à empiler, les uns sur les autres, des plateaux en Plexiglas supportant 4 verres chacun, de façon à composer la plus haute colonne possible.

Pyramide égyptienne : Exercice ancien qui consiste à superposer des escabeaux de dimension allant en diminuant, puis de tenir des équilibres au sommet de cet échafaudage.

Pyramide humaine : Exercice acrobatique, appelé autrefois élévation, où le porteur porte sur ses épaules plusieurs voltigeurs.

Lexique du Cirque : Q

Quatre mâts au carré - Lexique du Cirque

Quatre mâts au carré

Quad : 1 – Apocope pour désigner le quadruple saut périlleux au trapèze volant. 2 – Quadruple saut périlleux tourné par de nombreuses voltigeuses Nord Coréennes du XXIème siècle. 3 – Quadruple saut périlleux tourné par un sauteur à la bascule. 4 – Quadruple saut périlleux au tremplin élastique.

Quadrepole : Déformation du terme américain quater pole pour désigner un mât de corniche (voir à ce mot).

Quadrilatère : 1 – Agrès en forme de quadrilatère, synonyme de cube aérien (voir à ce mot). 2 – Accessoire de jonglerie en forme de cube qui se manipule selon les principes du twirl (voir à ce mot).

Quadrille : 1 – Danse et musique. Ce mot vient de l’italien squadra qui désignait un groupe de soldats en formation de carré. 2 – Terme d’équitation pour désigner un groupe de 4, 8 ou 12 cavaliers.

Quadrille aérien : Ballet aérien au trapèze volant présenté avec deux portiques en croix.

Quartiers d’hiver : Lieu d’hébergement pour les cirques voyageurs. Il s’agit en général d’une ancienne ferme avec de nombreuses dépendances et des ateliers permettant d’abriter et de réparer le matériel. Des enclos et des écuries sont réservés pour les animaux.

Quater pole : Terme américain pour désigner un mât de corniche (voir à ce mot). En allemand : quaderpole.

Quatre mâts : Expression pour désigner un chapiteau à 4 mâts. En fonction de son montage, il peut s’agir d’un quatre mâts au carré ou d’un quatre mâts en ligne.

Quintuple : Exercice rarissime : quintuple saut périlleux au trapèze volant.

Lexique du Cirque : R

Rola-rola par les Gallai - Lexique du Cirque

Rola-rola par les Gallai

Raidir : 1 – Action de tendre un câble. 2 – Terme d’équitation. Se raidir signifie que le cheval refuse d’avancer.

Rallonge : Terme de funambule pour désigner un cordage, utilisé en répétition, tendu au-dessus du câble afin de pouvoir se rattraper en cas de chute

Ramener : 1 – Terme hippique. Amener la tête du cheval dans une position favorable à l’action du mors. 2 – Terme de dressage. Calmer un animal par la parole et des gestes rassurants.

Rappel : 1 – Ovation du public obligeant l’artiste à revenir saluer. 2 – Exploit ou exercice présenté après le final d’un numéro.

Rassembler : Terme d’équitation pour désigner le temps de préparation, appelé aussi mise en main, avant d’exécuter un mouvement déterminé ou un air d’école. 2 – Terme acrobatique synonyme de groupé.

Rattrape : 1 – Pour un voltigeur, action de revenir dans les mains du porteur ou sur la barre de son agrès. 2 – Pour le porteur, action de recevoir son voltigeur. 3 – L’expression à la rattrape signifie qu’un acrobate tient le rôle du porteur.

Rattrape à l’arraché : Pour un porteur, action de rattraper in extremis son voltigeur.

Rattrapé de jarrets : Rattrape au trapèze. Après un équilibre sur les reins, en souplesse, l’artiste se laisse glisser en arrière et se rattrape par les jarrets.

Rebond : 1 – Effet de jonglerie qui consiste à faire rebondir des objets. Voir à Rétro. 2 – Pour les acrobates, effet élémentaire de rebondissement. 3 – Pour les fildeféristes, mouvement du câble qui réagit à la pression des sauts.

Réception : 1 – Terme utilisé par les acrobates pour désigner l’action de retomber sur ses pieds après un saut. 2 – Terme équestre pour désigner la reprise de contact avec le sol après un saut.

Reck : Barre fixe (voir à Barres).

Reculer : Terme équestre. Action de faire marcher un cheval en arrière.

Régie : 1- Ensemble de la technique propre à un spectacle. Dans les grands établissements, les lumières et la sonorisation ont leur régie propre. 2 – Dans un cirque stable, lieu où se tient le régisseur. 3 – Feuille affichée au tableau de service sur laquelle on peut lire l’ordre de passage des numéros d’un programme.

Regimber : Terme hippique. Action de ruer tout en restant en station.

Régisseur : Personne qui a la responsabilité du bon déroulement du spectacle, dont la fonction est variable selon l’importance de l’établissement.

Registre de sécurité : Cahier tenu par l’administrateur sur lequel on trouve un certain nombre de renseignements concernant la sécurité de l’établissement.

Règlement intérieur : Document affiché au tableau de service ou distribué au personnel, rappelant les devoirs du personnel vis à vis de la direction et par rapport à la bonne marche de l’entreprise.

Relevé : 1 – Terme forain pour désigner une parade entre deux séances. 2 – Terme chorégraphique pour désigner un mouvement qui consiste à s’élever en pointe ou en demi-pointe.

Remplacer : Terme équestre. Changement de place d’un ou plusieurs chevaux, lors d’une évolution en piste.

Renversement : 1 – Figure acrobatique qui consiste à se plier en arrière, en souplesse. 2 – Terme musical. Le renversement consiste à changer l’ordre des notes d’un accord.

Répétition : Préparatifs d’un spectacle ou d’un numéro.

Reprise : 1 – Terme tombé en désuétude pour désigner un exercice présenté par un acrobate à cheval. 2 – Terme issue de la définition précédente, pour désigner une petite comédie de clowns.

Reprise en renversement de bras : Manière de monter à la corde lisse appelée aussi planche roulée.

Requisit : 1 – Mot allemand – qui vient du latin requisitum – désigne le matériel des artistes. 2 – Tabouret utilisé pour les fauves.

Requisiteur : Terme allemand, pour désigner parfois un garçon de piste ou un garçon de cage.

Resinback : Terme anglais pour désigner un cheval de voltige dont la croupe est saupoudrée de résine.

Résine : 1 – Produit en poudre utilisé pour enduire un appareil afin qu’il ne soit pas glissant. 2 – Les musiciens utilisent pour les archets, de la résine appelée colophane.

Rétablissement : Figure au trapèze qui consiste à revenir à la position de départ après avoir effectué un exercice.

Retombé : Terme chorégraphique pour désigner le contraire de relevé.

Retournement : Terme acrobatique pour désigner l’action d’effectuer un demi-tour sur soi-même.

Retraite : À la fin du final, sortie de piste des artistes.

Rétro : Terme utilisé par les jongleurs. Impulsion donnée en sens contraire à une balle, de manière à ce qu’elle revienne à son point de départ.

Révérence : 1 – Salut chorégraphique appelé aussi compliment au répertoire des danseuses et acrobates féminines. 2 – Terme équestre. Salut du cheval, un genou plié à terre, l’autre antérieur tenu raide en avant, le cou tendu vers le sol.

Revue : 1 – Spectacle composé d’une suite de tableaux différents, dans lesquels sont intercalés des attractions et des sketchs, à manière des revues de music-hall ou de grand cabaret. La revue ne doit pas être confondue avec la pantomime, ou avec un spectacle à thème. 2 – Périodique soit corporatif, soit d’associations d’amateurs de cirque. Une des plus anciennes est la revue anglaise The Era créée en septembre 1838.

Rideau : Nom générique pour désigner les différentes tentures décoratives servant à cacher les coulisses. Le rideau le plus connu est la gardine, qui s’ouvre à la grecque.

Rigaudon : Air de haute école où le cheval danse sur place.

Rigodon : Saut acrobatique qui se pratique à deux personnes.

Ring : Mot anglais pour désigner la piste.

Ringmaster : Mot anglais pour désigner le Maître de Manège (voir à ce mot), appelé aussi autrefois Lord of the grooms.

Risley act : Appellation anglo-saxonne pour désigner un numéro d’icariens (voir à ce mot).

Rodage : Période pendant laquelle un artiste présente une nouvelle attraction.

Rola-rola : Rouleau d’équilibre, curieusement appelé en américain rola-bola. Le principe du travail sur rouleau consiste à poser une planchette sur un petit cylindre et à se tenir debout sur cet assemblage instable. Dans certains catalogues de matériel de jonglerie et d’équilibre, le rola-rola est annoncé sous la dénomination de rola-bola. Il s’agit bien sûr d’un regrettable anglicisme.

Rondade : Saut acrobatique. L’acrobate saute en avant, en croisant les bras. Arrivé sur les mains, il effectue une torsion qui le fait terminer debout face en arrière. La rondade est un saut préparatoire pour exécuter un flic-flac.

Rond de jambe : Figure chorégraphique. Mouvement circulaire de la jambe qui peut s’exécuter en dehors ou en dedans, en glissant sur le sol ou en l’air.

Rond de tête : Anneau en caoutchouc que l’on se fixe sur le crâne pour réaliser un équilibre de tête.

Ronde des coups : Action d’enfoncer une pince à la masse par plusieurs monteurs en même temps. Se dit également, ronde des masses.

Roper : Mot américain pour désigner un cow-boy qui présente des exercices d’agilité et de jonglerie avec des lassos.

Roue : 1 – Saut acrobatique élémentaire où l’acrobate tourne sur lui-même latéralement. 2 – Objet utilisé par des jongleurs et des antipodistes. 3 – Voir les autres roues.

Roue à axe : Petite roue munie d’un axe que l’on tient par les deux mains pour présenter l’effet de la brouette. Les Américains appellent cette roue l’impossible.

Roue aérienne : Roue géante à rayons tournant autour d’un axe, suspendue à la coupole du cirque.

Roue allemande : Appareil de gymnastique composé de deux grands cercles métalliques reliés par des petites barres de traverse, dont la création est attribuée à Otto Ficks en 1925. En allemand : Rhönrädern.

Roue Cyr : Grand cercle en métal avec lequel un ou deux acrobates effectuent des acrobaties, à la manière de la roue allemande (voir à ce mot).

Roue de l’espace : Attraction à grande sensation. L’appareil en métal chromé, de taille imposante, se compose d’une large roue fixée à une longue poutre équipée d’un contrepoids à son autre extrémité. L’agrès tourne verticalement autour d’un axe fixé au milieu de la poutre. L’acrobate se tient debout, sur le dessus de la roue, et marche en sens inverse du mouvement de l’appareil. Puis la vitesse s’accélère et l’artiste doit courir de plus en plus vite pour maintenir son équilibre.

Roue du paon : Nom chinois pour désigner la pyramide à bicyclette où les acrobates munies chacune d’un éventail, se déploient gracieusement à la manière d’un paon.

Roue verticale : Agrès aérien. Grande roue métallique servant de support pour de petits trapèzes, tournant verticalement sur un axe.

Roulade : Exercice élémentaire qui consiste à rouler sur le sol, groupé sur soi-même. La roulade peut être faite en avant ou en arrière.

Roulé : Abréviation de bras-roulé (voir à ce mot).

Rouleau : 1 – Cylindre utilisé pour le rola-rola (voir à ce mot). 2 – Ancienne appellation du rola-rola.

Roulement : Roulement à la caisse claire faite par le batteur pour souligner la difficulté d’un exercice.

Rouquin : Terme ancien employé par les artistes russes pour désigner un Auguste.

Routinage : Terme utilisé par les dresseurs pour désigner l’action de faire exécuter une routine (voir à ce mot) à un animal.

Routine : Terme d’origine anglaise désignant un enchaînement de figures dans un numéro.

Rubans : 1 – Banderoles en tissu par-dessus lesquelles sautent les écuyères à panneau. 2 – Nom donné parfois aux lanières aériennes ou aux longes élastiques. 3 – Synonyme de banderole chinoise. 4 – Rouleaux de tissu utilisés pour de nombreux tours de prestidigitation.

Running gag : Terme anglais pour désigner un gag répété plusieurs fois au cours d’un numéro ou d’un spectacle, avec à chaque intervention, une chute différente.

Rythme : 1 – Impression d’ensemble pour un spectacle ou un numéro. 2 – Terme musical pour désigner le mouvement d’un morceau, qui donne sa vitesse et sa cadence. 3 – Terme équestre pour désigner la régularité de l’allure du cheval.

Lexique du Cirque : S

Sauteurs à la bascule - Lexique du Cirque

Sauteurs à la bascule – Les Cervantès

Sabot : 1 – Petite cage mobile pour transporter des fauves. 2 – Pièce en bois, sorte de petit billot, qui servait autrefois à poser la base des grands mâts des chapiteaux. Se dit aussi : semelle, socle.

Saison : Durée de la tournée d’un cirque.

Saltimbanque : Artiste qui présente des exercices d’agilité. En latin, saltabundus désigne une personne qui saute. En italien saltimbanco peut se traduire par sauter sur la banque, ce dernier terme désignant un banc, et aussi tréteaux, établi, comptoir, table.

Salto : Mot italien qui signifie saut (voir à ce mot). Ce terme est employé également par les allemands.

Salto mortale : Terme italien qui signifie saut périlleux (voir à ce mot).

Salut final : Dernier tableau d’une représentation. Dans les spectacles de cirque traditionnels, les artistes reviennent une dernière fois en piste pour le salut final.

Sangles : 1 – Synonyme de lanières aériennes (voir à ce mot). 2 – Lanières à cliquets pour arrimer le chapiteau aux pinces. 3 – Lanières plates pour assujettir la selle ou le bât d’un cheval.

Saut : Exercice acrobatique qui est à la base de l’acrobatie.

Sauteur : 1 – Artiste appelé en grec ancien cubiste, qui exécute des sauts acrobatiques. Le mot sauteur vient du latin saltator qui signifie danseur, ce qui ne laisse aucune équivoque quant à la valeur esthétique de l’art de sauter. 2 – Terme pour désigner un cheval qui sait sauter par-dessus des obstacles.

Sauteur à la balançoire : Néologisme de l’auteur pour désigner un voltigeur propulsé par une balançoire russe.

Sauteur à la bascule : Acrobate qui effectue des exercices à la bascule.

Sauteur à la batoude : Artiste qui présente des séries de sauts en prenant appui sur un tremplin appelé batoude.

Sauteur à la corde : Acrobate qui exécute des séries de sauts tandis que deux ou plusieurs partenaires font tourner une grande corde à sauter.

Sauteur à la petite batoude : Artiste qui effectue un grand saut par-dessus un obstacle (une voiture ou des animaux) en prenant appui sur un petit tremplin.

Sauteur arabe : Acrobate qui présente des exercices de pyramides et de sauts en costume folklorique haut en couleurs du Maroc, connus sous le nom de Oualad Sidi Ahmed ou Moussa, en référence au saint éponyme qui fit connaître la doctrine religieuse du soufisme à Souss, au XVème siècle.

Sauteur athlétique : Néologisme de l’auteur pour désigner un sauteur en hauteur et en longueur

Sauteur au tapis : Acrobate, appelé aussi sauteur par terre, dont l’essentiel du numéro consiste à effectuer des séries de sauts acrobatiques.

Sauteur au tremplin : Artiste qui effectue des séries de sauts en rebondissant sur un tremplin élastique appelé trampoline.

Sauteur aux cerceaux : Acrobate dont le numéro consiste à sauter au travers de cerceaux empilés les uns sur les autres.

Sauteur comique : Artiste, cascadeur, clown, qui présente des séries de sauts sous une forme humoristique ou comique

Sauteur de tonneaux : Acrobate qui saute à pieds joints d’un tonneau à vin à un autre.

Sauteur en avant : Expression ancienne pour désigner un sauteur à la batoude.

Sauteur en colonne : Acrobate qui exécute des sauts dans un numéro d’acrobatie en colonnes.

Sauteur par terre : Terme de métier pour désigner un sauteur au tapis.

Sautoir : Epais matelas de réception utilisé par les gymnastes.

Saut périlleux : D’un bond, l’acrobate s’élève en l’air, tourne un tour complet en arrière sur lui-même, et retombe sur ses pieds. Appelé en italien salto mortale, et en anglais somersault, il ne doit pas être confondu avec le casse-cou qui est un saut périlleux tourné en avant.

Sbalzetto : Vient de l’italien sbalzo, qui signifie soubresaut. Temps d’arrêt imperceptible qui permet au jockey d’ajuster son bond en fonction de l’allure du cheval. Se dit aussi Sbalset ou Svalsette.

Scène : 1 – Plateau qui permet une alternance avec la piste pour présenter des attractions. 2 – Par extension, une scène désigne une subdivision d’un acte d’une œuvre théâtrale, ou simplement un sketch.

Scène de manège : Terme ancien, tombé en désuétude, pour désigner un numéro équestre à thème.

Séance : Synonyme de représentation.

Second : Dans un numéro d’acrobatie en colonne, nom donné au deuxième porteur.

 Secondes : Catégorie de places pour les spectateurs. Sous un chapiteau, elles désignent les rangs des gradins compris entre les premières et les troisièmes.

Sécurité : 1 – Ensemble de mesures de protection pour prévenir tout risque contre l’incendie, les surcharges de poids pour les gradins, les intempéries… 2 – Système de longe utilisé par de nombreux acrobates aériens.

Sémaphore : Appareil gigantesque en forme de huit, pivotant autour d’un axe sur lequel des funambules entreprennent une marche.

Semelle : Plaque métallique fixée au sol par des pinces, servant de support aux mâts principaux d’un chapiteau.

Semi-construction : Abréviation de cirque semi-construction.

Série : 1 – Suite de sauts acrobatiques. 2 – Suite de lancers d’objets par des jongleurs.

Serpentine : 1 – Terme équestre pour désigner une figure où le cheval en liberté décrit un huit sur la piste. 2 – Air de haute école pour désigner une allure en zigzag. 3 – Terme utilisé par les dresseurs de chiens pour désigner la routine où l’animal passe et repasse entre les jambes de son maître. Synonyme : huit-de-chiffre.

Service de piste : Ensemble du personnel qui se tient à la barrière, dont la fonction consiste à assister et à installer le matériel des artistes.

Show : Mot anglais qui signifie spectacle.

Shrine Circus : En Amérique, spectacle de cirque organisé par des œuvres philanthropiques.

Side show : Terme américain pour désigner un spectacle complémentaire présenté sous un chapiteau situé à côté du cirque.

Sirène : 1 – Figure acrobatique en souplesse, évoquant cet être mythique. 2 – Sorte de sifflet utilisé par les batteurs pour souligner un effet comique.

Site internet de cirque : 1 – Ensemble de pages de présentation d’un cirque. Cette forme de communication est relativement récente, puisqu’elle fut créée en 1990 par Tim Berners-Lee. 2 – Pages d’informations proposées par des amateurs de Cirque. 3 – Sites personnels d’artistes ou de collectionneurs.

Sketch : 1 – Mot d’origine anglaise pour désigner une petite comédie qui ne dure généralement que quelques minutes. Les clowns utilisent plutôt le terme entrée ou reprise. 2Terme désuet pour désigner dans un spectacle, un tableau ou une scène d’ensemble.

Skomorokhi : Mot russe pour désigner les saltimbanques, bateleurs, jongleurs et montreurs d’ours.

Slalom : 1 – Figure classique du dressage, qui consiste à faire marcher un animal en serpentine. 2 – Figure élémentaire à monocycle qui consiste à rouler en passant alternativement autour de plusieurs piquets.

Slinky Humain : Artiste plasticien qui anime un tuyau souple, inspiré du jouet en forme de ressort, appelé slinky.

Socle : Synonyme de sabot (voir à ce mot).

Soirée : Représentation du soir. Elle peut être de gala, mondaine, exceptionnelle, privée…

Soleil : Figure classique à la barre fixe, où le barriste exécute un tour complet autour de la barre, le corps parfaitement droit.

Sortie : 1 – Manière artistique de sortir de piste ou de scène à la fin d’un numéro. 2 – Issue de dégagement pour le public

Souplesse : 1 – Exercice acrobatique qui consiste à fléchir le corps en avant ou en arrière. 2 – Terme équestre qui qualifie l’aisance et la légèreté, tant pour le cavalier que pour sa monture.

Sous-pied : Bande de tissus ou de cuir qui passe sous le pied, pour maintenir droit le bas des pantalons.

Soutenir : 1 – Terme chorégraphique pour indiquer que l’on doit maintenir le plus longtemps possible la jambe en hauteur. 2 – Terme d’équitation : Fixer le poids du cheval sur les antérieurs.

Spec : Terme américain, dérivé du mot spectacle, qui signifie la parade ou le défilé sur la piste hippodrome.

Spectacle à thème : Spectacle de cirque composé à partir d’un thème général.

Sphère : Matériel composé de plusieurs cerceaux métalliques assemblés en forme de sphère, servant à la fois de piédestal et d’agrès aérien.

Spotter : Terme utilisé par les artistes russes pour désigner les partenaires qui, dans un numéro de barre portée, se tiennent près de celle-ci afin de faciliter la réception du voltigeur.

Stadium : Terme américain pour désigner un grand stade dans lequel des cirques peuvent donner des représentations, de temps à autre.

Staffa : Mot italien qui désigne la position prise par le porteur pour faire tourner un rigodon (voir à ce mot) à son voltigeur.

Staffe : Vient de l’italien staffa qui désigne un étrier. Lanière qui permet de s’accrocher à des agrès ou à un porteur. Synonyme : Anneau américain.

Stalles : 1- Dans une écurie, emplacements séparés réservés aux chevaux. 2 – Dans un cirque stable, désigne une certaine catégorie de places situées généralement au-dessus des loges.

Standing ovation : Mode venue d’Amérique qui consiste à se lever de son siège pour applaudir les artistes.

Statue équestre : Numéro équestre, appelé aussi la dame blanche.

Statues vivantes : Numéro ancien de poses plastiques par des femmes et hommes statues.

Stop the Show : Expression américaine (arrêter le spectacle) qui signifie qu’un artiste obtient un énorme succès.

Stroppe : Elingue (voir à ce mot) utilisée par les funambules pour fixer les haubans.

Studio : Lieu d’excellence, à la fois académie et atelier, où des créateurs de grand talent mettent au point des numéros exceptionnels.

Sucettes : Affiches cartonnées que l’on attache à des poteaux ou des arbres, utilisées surtout par les afficheurs des petits cirques.

Suiveur : 1- Gros projecteur mobile, qui suit l’évolution de l’artiste. Synonyme : Poursuite. 2 – Terme employé pour désigner les mimes de rue qui suivent les passants en imitant leur démarche.

Supporting act : Expression américaine pour désigner un numéro qui est programmé pour mettre en valeur une vedette.

Surfaix : Courroie qui entoure le thorax d’un cheval. Pour les exercices de voltige, le surfaix est garni de deux grosses poignées.

Surliure : Entourage de l’extrémité d’un cordage ou d’un filin pour éviter qu’ils se déforment.

Surplace : 1- Instant où l’acrobate cycliste se tient immobile sur son vélo. 2 – Mouvement perpétuel de bascule, d’avant en arrière à monocycle, afin de rester sur place.

 Suspension : Action de se suspendre à un agrès ou à un partenaire.

Svalsette : Synonyme de Sbalzetto (voir à ce mot).

Lexique du Cirque : T

Trapézistes : Aerial Smith - Lexique du Cirque

Trapézistes : Aerial Smith

Tableau : 1 – Terme venant du Music-Hall pour désigner une scène d’ensemble au cours d’un spectacle. 2 – Terme ancien pour désigner une figure d’ensemble acrobatique. 3 – Figure d’ensemble dans une entrée de cage.

Tableau de Service : Dans les coulisses, tableau de régie annonçant l’heure des représentations, l’ordre de passage des numéros, et éventuellement des remarques d’ordre général concernant toute la troupe.

Tableau vivant : Appellation pour désigner un numéro de poses plastiques présenté par les hommes statues.

Tabouret d’assise : Siège pour les animaux.

Tact équestre : Qualité fondamentale du cavalier pour la bonne compréhension de son cheval et qui sait adapter ses aides avec harmonie.

Tail up : Expression anglaise. Ordre donné à un éléphant pour qu’il attrape la queue de celui qui le précède, lors de la sortie de piste.

Talonnade : Traumatisme résultant d’une mauvaise réception sur les talons, lors d’un exercice acrobatique.

Talus : Terme utilisé parfois pour désigner la banquette de la piste.

Tapeur : Acrobate, parfois appelé aussi frappeur qui en sautant sur une bascule propulse un voltigeur dans les airs.

 Tautliner : Remorque à rideaux coulissants sur les côtés.

Tchaïka : Nom russe d’une figure de voltige équestre, appelée aussi la mouette, qui consiste à se tenir assis sur un des flancs du cheval, les bras étendus.

Tempo : Terme particulier qui désigne le rythme d’ensemble d’un exercice, d’une routine, ou d’un numéro.

Temps : 1 – Moment fondamental pendant un exercice acrobatique. 2 – Durée exacte d’un numéro. 3 – L’expression faire du temps, signifie que l’artiste, pendant son numéro, traîne en longueur, en utilisant toutes sortes d’artifices qui ne trompent pas grand monde. 4 – Terme équestre pour désigner la durée pendant laquelle l’allure est conservée.

Temps de corde : Exercice de base qui consiste à marcher au pas sur la corde, le fil ou le câble.

Temps mort : Moment du spectacle, ou d’un numéro, pendant lequel, il ne se passe rien.

Tendeur : 1 – Appareil pour régler et maintenir la tension du fil des fildeféristes. 2 – Appareil pour tendre les sangles ou les câbles des poteaux de tour.

Tente américaine : Terme désuet pour désigner un chapiteau. Synonyme : Barnum, Canvas, Tent.

Tentures aériennes : Synonyme de draperies aériennes, appelées aussi tissus.

Tête à tête : Exercice d’équilibre acrobatique, dans lequel le voltigeur se tient en équilibre, la tête posée sur le crâne du porteur.

Tête d’affiche : Nom donné à un artiste dont le nom apparaît en lettres capitales sur l’affiche.

Tête-queue : Figure classique de dressage en liberté, où les chevaux placés en opposé par deux, valsent.

Têtière : 1 – Partie haute du chapiteau située entre les mâts. 2 – Partie de la bride d’un cheval soutenant le mors qui passe derrière les oreilles.

Théâtraliser : Action de présenter un spectacle ou des numéros de cirque, sous une forme théâtrale.

Thème : 1 – Argument principal d’un spectacle ou d’un numéro. 2 – Terme musical pour désigner la ligne mélodique principale ou le refrain.

Thermozeit : Chapiteau thermiquement bien isolée, avec une coursive, les coulisses et les loges, autour de la salle, qui fut utilisé pour la première fois par Franzi Althoff.

Three rings circus : 1 – Expression américaine pour désigner un cirque à trois pistes. 2 – Titre d’un film, intitulé en français Le clown est roi.

Timing : Mot anglais pour désigner le rythme général d’un numéro.

Tirade de bras : Terme utilisé par les barristes pour désigner l’utilisation de la force musculaire des bras.

Tire-au-chevaux : Exercice faisant partie du répertoire des hercules.

 Tirfor : Marque, déposée par Tractel, devenue un nom générique pour désigner un treuil utilisé pour monter la toile du chapiteau ou les agrès.

 Tireur : Artiste qui présente un numéro de tir de précision au pistolet et à la carabine.

Tissus aériens : Synonyme de Tentures aériennes (voir à ce mot).

Tobey : Mot anglais pour désigner un Auguste à cheval.

Toile : Le chapiteau.

Tony : S’écrit aussi Toni. Nom italien donné à l’Auguste.

Top-mounter : Terme anglais pour désigner le voltigeur dans un numéro de perche portée.

Top of the bill : Expression américaine pour désigner une vedette (en haut de l’affiche).

Torche : 1 – Objet de jonglerie. Bâtonnet dont l’extrémité est enflammée. 2 – Expression utilisée par les dresseurs de chiens. Faire la torche signifie que l’animal s’accroche par la gueule au fond de culotte de son maître.

Touch : Convention musicale indiquant que l’orchestre doit plaquer un accord pour souligner un effet particulier d’un numéro ou pour marquer la fin d’une routine.

Toupie : 1 – Jouet utilisé par certains jongleurs. 2 – Synonyme de Tourbillon (voir à ce mot).

Tour : 1 – Exercice de force ou d’agilité. Synonyme : Trick. 2 – Mot utilisé dans l’expression tour de piste, tour de toile, tour de ville (voir à ces mots). 3 – Terme acrobatique pour désigner une révolution autour d’un agrès. 4 – Terme de prestidigitation pour désigner une routine.

Tourbillon : 1 – Exercice acrobatique pratiqué par les aériens, les perchistes et les patineurs à roulettes, appelé aussi tourniquet ou toupie. 2 – Exercice à la corde aérienne. 3 – Tourbillon sur les reins pratiqué par les barristes et les trapézistes. 4 – Grand tour, sur lui-même, exécuté par un anneliste.

Tour de pinces : Ensemble des pinces plantées autour du chapiteau.

Tour de piste : 1 – Bordure de la piste d’un cirque. Voir à Banquette. 2 – Locution utilisée dans l’expression faire un tour de piste.

Tour de toile : Entourage en toile du chapiteau.

Tour de ville : Synonyme de cavalcade.

Tournée : Suite de représentations itinérantes.

Tourner : 1 – Action de présenter des spectacles chaque jour dans une ville différente. 2 – Verbe utilisé dans l’expression tourner un saut périlleux. On dit, par exemple, d’un trapéziste qu’il tourne le triple.

Tourneur : Entrepreneur de spectacles qui organise des tournées.

Tourniquet : 1 – Synonyme de Tourbillon (voir à ce mot). 2 – Figure de manipulation pour faire un faux dépôt (voir à ce mot).

Trac : Appréhension de l’artiste avant d’entrer en piste ou avant de se lancer dans un exercice périlleux.

Tracasser : Action de contrarier un saut de manière à retomber soit à son point de départ, soit en avant. Synonyme : contrarier le temps.

Track : Mot américain pour désigner la piste hippodrome.

Traction de bras : 1 – Mouvement de gymnastique à la barre fixe pour se soulever uniquement à l’aide des bras. 2 – Manière de monter à la corde lisse, les jambes tendues à l’équerre.

Tramp : Personnage de vagabond, vêtu de haillons, d’origine américaine, qui a inspiré de nombreux excentriques, Augustes ou artistes en tous genres.

Trampoline: Mot américain inspiré de l’italien trampolino, de l’espagnol trampolin, et du français tremplin. Nom courant donné au tremplin élastique, appelé autrefois batoude américaine. Le trampoline se compose d’un cadre en métal sur pieds et d’une toile tendue par des sandows.

Trampoliniste : Néologisme pour désigner un acrobate au trampoline.

Trampo-mur : Terme d’origine canadienne pour désigner un trampoline installé contre un mur, permettant ainsi de combiner des sauts avec des rebonds avec un point d’appui.

Tranca : Voir à Trenka.

Transformiste : Artiste appelé aussi Frégoli dont le numéro consiste à changer de costume, à vue, en un clin d’œil.

Trapèze : 1 – Agrès aérien constitué d’une barre horizontale ronde suspendue par deux cordes verticales accrochées à un portique. 2 – Par extension, ce terme définit la discipline qui consiste à présenter un numéro sur un trapèze. On dit un numéro de trapèze.

Trapèze au portique : Portique installé à faible hauteur, composé de deux trapèzes et d’une plate-forme (on peut remarquer que, curieusement, on emploie usuellement le singulier pour désigner ces agrès). Cet ensemble est aussi appelé trapèze au portique bas, trapèze par terre, trapèze aux petites ou aux courtes distances, et parfois petit trapèze.

Trapèze au porteur : 1 – Trapèze pour les porteurs, dont les cordes sont rembourrées, afin de faciliter la position en jarrets. 2 – Autre dénomination du trapèze volant avec un porteur. 3 – Dénomination, peu courante, pour désigner un numéro de trapèze fixe avec un porteur et un voltigeur.

Trapèze brisé : Effet spectaculaire présenté par certains trapézistes pour leur final. Le gymnaste utilise un trapèze particulier dont les cordes sont lacées avec une série de nœuds. Lorsque l’acrobate saisit la barre du trapèze, les nœuds se défont, donnant ainsi l’illusion que les cordes lâchent, et l’artiste se retrouve propulsé presque au niveau du sol.

Trapèze d’équilibre : Autre appellation du trapèze Washington (voir à ce mot).

Trapèze de voltige :1 – Synonyme de trapèze volant. 2 – Trapèze du voltigeur.

Trapèze en ballant : Discipline qui consiste à présenter au trapèze solo, un numéro en ballant.

Trapèze en croix : Portique disposé en croix avec deux ensembles de trapèze volant.

Trapèze fixe : Terme utilisé pour désigner un trapèze simple. Cette expression peut sembler curieuse car le trapèze est un agrès mobile. Le néologisme trapèze solo proposé par Paul Adrian semble mieux approprié comme dénomination. Par extension, ce terme définit également la discipline qui consiste à présenter un numéro sur un seul trapèze.

Trapèzes-comètes : Agrès aérien composé de deux trapèzes reliés à un cadre mobile pivotant autours d’un axe.

Trapèze simple : Synonyme de trapèze fixe.

Trapèze solo : Néologisme de Paul Adrian pour désigner le trapèze fixe (voir à ce terme).

Trapèze volant : Portique installé à grande hauteur, composé généralement, de deux trapèzes (un pour le porteur et l’autre pour les voltigeurs), et d’une plate-forme (on peut remarquer que l’on emploie usuellement le singulier pour désigner l’ensemble de ces agrès). Pour la voltige de bâton à bâton, le portique est composé de deux plates-formes et deux trapèzes. De nombreuses autres dispositions permettent d’agencer les trapèzes à des hauteurs et distances différentes, et de combiner l’emploi d’autres agrès, tels barres fixes, chaises au porteur, tremplins ou balançoires.

Trapèze volant double : Numéro aérien avec un portique agencé d’un ensemble composé deux trapèzes volants disposés côte à côte.

Trapèze volant triple : Numéro aérien avec un portique agencé d’un ensemble composé de trois trapèzes volants disposés côte à côte.

Trapèze Washington : Trapèze d’équilibre, appelé aussi trapèze à la Washington. La barre de ce trapèze est large, en métal, lourde, renforcée à ses extrémités. Généralement, son milieu est évidé ou possède une pièce en métal ronde, appelée rond ou assiette, pour permettre de réaliser des équilibres de tête.

Trapéziste : Terme générique pour désigner un artiste qui présente un numéro de trapèze.

Travail : Prestation artistique présentée par les artistes de Cirque.

 Traversée : Terme de funambule qui désigne le passage d’un point à un autre sur le câble.

 Travesti : Artiste qui se maquille et se costume en un personnage du sexe opposé.

Tremplin : Double planche munie de ressorts utilisée par les gymnastes pour exécuter des sauts, autrefois appelée petite batoude. À ne pas confondre avec le tremplin élastique ou trampoline.

Tremplin au portique : Trampoline avec un portique utilisé par les numéros appelés Casting act (voir à ce terme).

Tremplin élastique : Voir à Trampoline.

Trenka : Barre utilisée par les antipodistes et les icariens, appelée autrefois tranca ou bambou africain. Le mot trenka ne doit pas être confondu avec trinka.

 Trick : Mot anglais pour désigner soit un exercice acrobatique, soit un effet à succès.

Trinka : Siège utilisé par les antipodistes, les icariens, et certains acrobates. La trinka, appelée autrefois trinka hispanola, ne doit pas être confondue avec la trenka (voir à ce mot).

Triple : 1 – Désigne le triple saut périlleux au trapèze volant. 2 – Triple saut périlleux tourné à la barre russe. 3 – Triple saut périlleux tourné par un sauteur à la bascule. 4 – Triple saut périlleux tourné à la batoude. 5 – Triple à la corde élastique. 6 – Triple saut périlleux tourné au trampoline. 7 – Triple saut périlleux tourné en voiture. 8 – Triple saut périlleux tourné sur un tapis de tumbling. 9 – Triple saut exécuté à la banquise.

Triple et demi : Triple saut périlleux et demi tourné au trapèze volant.

Troisièmes : Places situées au-dessus des secondes.

Trois barres : Ensemble de trois barres fixes. Voir à Barristes.

Trois pistes : Spécificité des grands cirques américains.

Trot : Allure du cheval, intermédiaire entre le pas et le galop.

Trot espagnol : Air d’école. Marche composée de jambettes alternatives, c’est-à-dire quand le cheval étend ses membres antérieurs, l’un après l’autre 

Trot sur place : Autre nom du piaffer (voir à ce mot).

Trou : 1 – Pour un acrobate, ce mot est synonyme de rat et de trac (voir à ces mots). 2 – Pour un clown, ce mot désigne une perte de mémoire.

Troupe 1 – Equipe d’artistes qui présente un ou plusieurs numéros. 2 – Ensemble des artistes composant le spectacle du Cirque.

Trunck up ! : Commandement donné à un éléphant pour qu’il relève la trompe.

Tumbling : 1 – Mot anglais pour désigner les sauts acrobatiques. 2 – Nom donné au tapis élastique utilisé par les gymnastes de compétition qui leur permet d’exécuter des sauts beaucoup particulièrement élevés et complexes.

Tunnel : 1 – Terme employé, autrefois, par les acrobates à cheval pour désigner une sorte de tonneau en toile, sans fond, au travers duquel ils devaient sauter. Ce terme est aussi utilisé pour une série de grands cerceaux placés côte à côte. 2 – Passage grillagé pour les fauves, reliant les voitures-cages à la cage centrale.

Twirl : Mot américain pour désigner le maniement du bâton ou de la canne

Twist : Mot anglais qui désigne un saut périlleux avec une demi-pirouette, tourné sur un plan oblique.

Twist casse-cou : Saut périlleux twisté.

Lexique du Cirque : U

Ultime - Lexique du Cirque

Ultime

Ultime : Terme américain pour désigner une mono-roue, appelé également ultimate wheel.

Unicycle : Mot anglais qui désigne un monocycle (voir à ce mot). Employé en français, ce terme est donc incorrect.

Universal Act : Numéro dans lequel l’artiste utilise différentes disciplines.

Utilité : Rôle secondaire dans une entrée clownesque ou une pantomime.

Lexique du Cirque : V

Voltige à cheval - Lexique du Cirque

Voltige à cheval

Vélofiguriste : Néologisme pour présenter un acrobate à bicyclette.

Ventriloque : Artiste qui anime généralement une ou plusieurs marionnettes, en donnant l’illusion qu’elles sont dotées de la parole.

Vergue : Poutre de soutien horizontale fixée au sommet du chapiteau.

Ville d’un jour : Expression pour désigner une tournée pendant laquelle le cirque ne séjourne qu’une seule journée dans la même ville.

Voiture transformers : Automobile créée par le clown Daniel, qui se transforme à vue en un personnage de science-fiction.

Volant : Apocope pour désigner un trapéziste volant.

Volerie : Equipement installé dans les cintres d’un théâtre pour présenter des effets de lévitation de personnages.

Voleur de ciel: Mot ancien employé au Moyen Age pour désigner un funambule.

Volte: En équitation, ce terme, qui vient de l’italien voltare, signifiant à la fois tourner et retourner, possède une double signification.

Voltige : 1 – Terme générique pour désigner l’ensemble des sauts acrobatiques pratiqués généralement à cheval (voir à voltige à cheval) ou sur des agrès (voir à voltige aérienne, voltige académique). 2 – Terme employée par les dompteurs pour désigner des sauts exécutés par les fauves, d’un côté à un autre.

Voltige à cheval : Acrobatie qui se pratique sur un cheval équipé d’un surfaix muni de poignées ou de sangles.

Voltige aérienne : 1 – Ensemble des acrobaties présentées aux agrès aériens. 2 – Acrobaties en avion présentées par des pilotes dans les Flying Circus.

Voltige main à main : Se dit aussi voltige de main à main. Numéro acrobatique au tapis, où le porteur, au lieu de recevoir son voltigeur sur les épaules, le reçoit dans les mains, ce qui lui permet ensuite de faire un développé à bout de bras.

Voltigeur ou voltigeuse : Acrobate léger qui pratique la voltige, aux agrès, à cheval, ou au sol avec un porteur. On appelle aussi voltigeur l’acrobate qui réalise des équilibres en appui sur un porteur.

Vomitoire : Du latin : vomitorium. Dans un cirque stable, accès de dégagement pour le public.

Vorkommando : Expression utilisée en Suisse pour désigner le convoi et son équipe, chargée de tracer le terrain et dresser les mâts du chapiteau.

Voyage : Terme générique pour désigner l’ensemble du métier forain et du Cirque. On emploie ce mot dans les expressions Sur le voyage, ou Ceux du Voyage.

Vrille : 1 – Figure de voltige aérienne. 2 – Par extension, synonyme de twist (voir à ce mot).

Washington : Voir à Trapèze Washington.

Lexique du Cirque : W

Wild West Show - Lexique du Cirque

Wild West Show

Whip : Fouet à court manche et longue mèche, d’origine Australienne.

Wild West Show : Spectacle interprété par des cow-boys, Indiens, Mexicains, Cosaques, Gauchos, Arabes, et des soldats de différents pays.

Wizard : Mot anglais, employé au XIXème siècle, pour désigner un magicien.

Wrecker : Camion-grue, muni d’un treuil, flèche et palan, utilisé pour monter les mâts des chapiteaux.

Lexique du Cirque : X

Xylophone de Cirque

Xylophone de Cirque

X : Croisés utilisés par les danseurs de corde.

Xylophone : Instrument de musique à percussion de forme trapézoïdale utilisé par les xylophonistes de Cirque et de Variétés.

Lexique du Cirque : Y 

Yaourth comme sobriquet - Lexique du Cirque

Yaourth comme sobriquet

Yaourt : Sobriquet donné au clown par l’Auguste, en référence à la blancheur de son visage.

Yeux qui pleurent : Effet comique à gros effet, pratiqué par certains Augustes. Au moment où il doit se mettre à pleurer, le pitre actionne une poire en caoutchouc reliée à deux petits tubes en plastique, faisant ainsi jaillir deux jets d’eau.

Yo-Yo : Jouet qui a inspiré de nombreux jongleurs

Lexique du Cirque : Z

Zig-zag - Lexique du Cirque

Zig-zag

Zani : S’écrit aussi Zanni. Ce mot est la déformation de Giovanni, personnage de la comédie italienne, qui a inspiré de nombreux comiques de la Foire.

Zigrolling : Agrés au sol, créé par Toni Vighetto en 1989, appelé sculpture chorégraphique, constitué d’un double croissant métallique relié par huit cintres. Cet artiste plasticien est également le créateur d’autres appareils pour gymnases : le zig, le ziguane et le zyou.

Zigzag : 1 – Grand monocycle en forme de zigzag qui fut utilisé par le Comique à bicyclette, Bowden. 2 – Grande illusion appelée communément la femme zigzag.

Zoo : Apocope de Jardin zoologique. Du grec zôon : animal. Au Cirque, synonyme de Ménagerie.

Encyclopédie du Cirque

Encyclopédie du Cirque

Pour approfondir et en savoir plus, consultez L’Encyclopédie du Cirque – version e-book – Dominique Denis – (Arts des 2 Mondes).

Cette Encyclopédie se présente sous la forme d’un abécédaire avec 4 000 entrées, illustrée par 600 documents et photos de François Dehurtevent.